AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'E-COVOITURAGE DYNAMIQUE, idée lumineuse du Conseil Général de L'ISERE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OBYONETAOPY
Résident
Résident
avatar

Masculin Taureau Chien
Messages : 381
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 59
Localisation : SAVOIE

MessageSujet: L'E-COVOITURAGE DYNAMIQUE, idée lumineuse du Conseil Général de L'ISERE   Mer 15 Sep 2010 - 19:22

L’é.covoiturage est un nouveau projet lancé par le Conseil général de L'ISERE, il s’agit d’une expérimentation de covoiturage en temps réel entre le plateau du Vercors et Grenoble.

Devenez les pionniers d’un mode de transport innovant, écologique et économique...
(Le STOP par TELEPHONE PORTABLE quoi en gros, pour en finir avec tendre le pouce dans le froid pendant des heures en attendant qu'un pingouins veuille bien partager son glacon?, cette phrase n'est pas issue du Conseil Géneral de L'ISERE, elle vient de moi le POSTEUR qui trouve que l'humour manque un peu chez les officiels)

Didier Rambaud, Vice président chargé des transports au Conseil Général de L'ISERE, nous dévoile ici les principes de l’é.covoiturage :

- Qu’est-ce que l’é.covoiturage ?

C’est le covoiturage du XXIe siècle. Un système inédit et unique en France, mis en place par le Département. Une nouvelle forme de covoiturage écologique et économique qui sera expérimentée sur le trajet plateau du Vercors – Grenoble, dès le 16 septembre. Passagers et conducteurs s’inscrivent sur le site Internet du Conseil général et reçoivent les informations (demandes, disponibilités, points relais…) en temps réel sur leurs téléphones mobiles.

- Quels sont les avantages par rapport au covoiturage classique ?

Le serveur informatique met passagers et conducteurs en relation en moins de 10 minutes. Le partage des frais est clair dès le début et la sécurité est assurée, conducteurs et passagers sont identifiés par un code confidentiel. C’est un système souple et pratique qui n’oblige pas à s’organiser trois jours à l’avance…
Du covoiturage classique au covoiturage dynamique

Du 16 septembre au 26 novembre prochain, le Conseil général expérimente le covoiturage dynamique entre le plateau du Vercors et Grenoble. Le principe consiste à supprimer toutes les contraintes du covoiturage classique en mettant directement en relation le passager et le conducteur. La clef ? Un système d'inscription et le téléphone mobile qui permettront d'enregistrer toutes les demandes et propositions en temps réel. Flexibilité, simplicité, sécurité, tout a été prévu pour que ce nouveau mode de déplacement soit très avantageux et sans risque pour les passagers comme pour les conducteurs. Durant ce test grandeur nature, le Conseil général s'engage à dédommager les conducteurs. Pour les passagers, la course reste gratuite.

>> Inscrivez-vous ici !
http://itinisere.fr/experimentation/covoiturage-dynamique.html



Pionnier des nouvelles mobilités, le Conseil général de l'Isère va expérimenter de nouvelles formes de déplacements :

1- L'é.covoiturage

2- Le voiture en libre service

Sur le modèle du Vélib', la voiture en libre service permettra de louer un véhicule pour un trajet simple, en le prenant sur une place de parking dédié et en laissant sur une autre place.

Dans un premier temps, la voiture en libre service sera expérimentée au sein d'un club d'entreprises qui accepteront de basculer une partie de leur parc de véhicules d'entreprises dans cette formule, et de mettre à disposition une partie de leurs places privées de stationnement.

3- Les véhicules du futur

Les nouvelles technologies des communications, de l'énergie et de la construction automobile permettent d'envisager de nouvelles motorisations (véhicules électriques), de nouveaux véhicules individuels, utilitaires, minibus et transports en commun (bus électrique à guidage optique...)

4- L'offre globale de mobilité

Grâce aux technologies de communication, il sera, à terme, possible d'offrir aux usagers un abonnement donnant accès aux différentes formes de mobilité en lui permettant d'effectuer son choix en dernière minute. Le Département développera progressivement cette offre globale, en nouant des partenariats avec les acteurs publics et privés concernés et en partant du dispositif intermodal « Itinisère ».

Le Département mènera d'autres recherches et expériences en matière de mobilité, pour que les nouveaux véhicules et les équipements d'infrastructures soient adaptés aux futurs services de mobilité. Le Conseil général testera aussi une flotte de véhicules électriques de nouvelle génération destinée aux usagers de ses propres services.


Un constat

La voiture a atteint, aujourd'hui, ses limites écologiques : énergie, pollution, embouteillages. Elle représente aussi le deuxième budget des ménages, juste après le loyer. Alors qu'elle reste 95 % du temps dans le garage.

Le transport collectif a aussi ses limites : il ne peut répondre à toutes des les demandes de déplacements et il est financé pour l'essentiel par le contribuable (85 % du financement public).

Le Conseil général qui dispose de la compétence transport sur l'ensemble du département administre le réseau Transisère et y consacre une part importante de son budget (150 millions d'euros en 2010). C'est pourquoi, le Conseil général de l'Isère souhaite explorer une 3ème voie :

l'é.covoiturage.

Le concept fondateur est simple : alors que des milliers de voitures se déplacent sans cesse dans tous les sens, pourquoi ne pas profiter de ce potentiel de places assises pour assurer le déplacement de tout le monde ?

Une évolution rendue possible par :
l'évolution technologique

► la géo-localisation
► l'internet mobile
l'évolution de la société

► la prise de conscience environnementale
► les difficultés de déplacements
► la crise économique


L’é.covoiturage : comment ça marche ?


Le Conseil général expérimente l'é.covoiturage, un service innovant de mise en relation, avec un téléphone mobile, d'un passager et d'un conducteur sur un même trajet.

Un conducteur qui monte dans sa voiture se déclare disponible via son équipement mobile, précisant ainsi qu'il est prêt à prendre un passager en charge sur son trajet.

Un passager fait une demande de trajet sur son mobile en étant géolocalisé soit directement via son équipement mobile, soit en se rendant à un point d'arrêt Transisère géolocalisé.

La demande est transmise à tous les conducteurs qui se sont déclarés disponibles. La mise en relation est effectuée avec celui qui est le premier a accepté la demande et qui fait un trajet adapté au demandeur.

Ce conducteur passe alors au point d'arrêt de rendez-vous où il retrouve et prend en charge son passager. Il sera repérable grâce au macaron qui sera apposé sur son pare-brise.

Le trajet s'effectue en commun et le lieu de dépose final est décidé entre les covoitureurs.

Comment participer ?

► Toute personne âgée de plus de 18 ans peut participer à l'expérimentation. Pour être un passager, il faut disposer d'un téléphone mobile simple et pour être un conducteur, d'un téléphone Smartphone équipé d'une fonction GPS.

► Préalablement, il faut simplement s'inscrire (lien donné ci dessus)


Le Conseil général fait appel à un prestataire spécialiste du covoiturage,
COVIVO dont les missions sont :
développer les applications mobiles
assurer le suivi du bon déroulement de l'opération


Trois objectifs pour l’é.covoiturage

► améliorer les déplacements (entre le plateau du Vercors et l'agglomération de GRENOBLE pour l'expérimentation).

► diminuer le nombre de véhicules en circulation : 2 routes desservent le plateau du Vercors depuis Grenoble avec un trafic important. Près de 4 500 véhicules personnels circulent par jour. Et chaque voiture ne transporte que 1,4 passager. (on se demande où ils ont bien pu trouver la virgule 4..... on est 1 ou 2 passagers, mais moi j'aimerais bien savoir ce que la virgule 4 représente comme passager, les personnes de petites tailles, SRKO ou quoi ??? ceci dit là, ne vient pas du Conseil Général de l'ISERE, c'est un ajout personnel du posteur)

combler les limites des transports collectifs : les horaires des transports collectifs ne sont pas flexibles aux besoins de tous les usagers. Et leur développement est limité dans un contexte de difficultés budgétaires pour les collectivités territoriales ( 85 % de financement public).

Présentation de l’expérimentation
Pourquoi le Vercors ?

► seules 2 routes ( RD 531 par Sassenage et RD 106 par Saint-Nizier) desservent le plateau du Vercors depuis Grenoble : facilité de mise en place de l'expérimentation

► trafic important presque 9 000 trajets par jour sur les 2 axes soit 4 500 allers et 4 500 retours

► deux lignes de bus Transisère 5100 et 5110 (possibilité de rabattement)

► population dynamique et ouverte à l'innovation

► élus locaux intéressés et motivés

Principes généraux de l'expérimentation

► Durée : du 16 septembre (dans le cadre de la semaine de la mobilité) au 26 novembre 2010.

► Périmètre : liaisons entre le plateau du Vercors et Grenoble.

► Public visé : tout candidat à l'expérimentation à condition qu'il soit majeur et qu'il procède à son inscription au préalable.

► Prix du trajet : afin d'éviter tout transfert d'argent, le Conseil général propose d'indemniser les conducteurs à la fin de l'expérimentation avec des bons d'achat au klm. (j'espere pas comme les points bonus des supermarchés, ou avant d'avoir un porte clé, il te faut d'abords cumuler 15000points bonus, là encore c'est une remarque du posteur, pas du Conseil Géneral de L'ISERE)


Les objectifs de l’expérimentation


► vérifier l'acceptabilité de cette nouvelle forme de déplacement.

► vérifier l'efficacité des moyens techniques mise en œuvre par l'expérimentation et améliorer leurs performances.

► préparer le terrain pour une éventuelle généralisation d'un système similaire sur tout le département.

SOURCE : http://www.isere.fr/

Note du POSTEUR, je fais rarement de la PUB pour les Institutions officielles de la FONCTION PUBLIQUE....mais quand l'une ou l'autre a de vraies bonnes idées, alors je fait une entorse à ma rêgle...puisque je considère que les MOYENS de COMMUNICATION GRATUITS et ou peu chers pour tous et toutes sans exclusions sont une source de PROSPERITE à viendre.....et ce peut importe de quels bords politiques ils viennent....D'ailleurs la CARTE COUP de POUCE pour les TER, appelée CARTE ILLICO maintenant qui permet de voyager à moindres frais sur les réseaux TER de certains départements Français, pour les gens en dessous du seuil de pauvreté, il me semble qu'il serait bien qu'elle devienne valable sur tout le réseau Francilien, si quelqu'un m'entend là, allo, y a quelqu'un ?????
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine
Résident
Résident
avatar

Féminin Cancer Cochon
Messages : 439
Date d'inscription : 09/11/2009
Age : 46
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: L'E-COVOITURAGE DYNAMIQUE, idée lumineuse du Conseil Général de L'ISERE   Ven 17 Sep 2010 - 8:06

oui, c'est une bonne chose en effet!

dommage que je n'ai pas de téléphone portable
Revenir en haut Aller en bas
OBYONETAOPY
Résident
Résident
avatar

Masculin Taureau Chien
Messages : 381
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 59
Localisation : SAVOIE

MessageSujet: Re: L'E-COVOITURAGE DYNAMIQUE, idée lumineuse du Conseil Général de L'ISERE   Ven 17 Sep 2010 - 9:13

Sandrine a écrit:
oui, c'est une bonne chose en effet!

dommage que je n'ai pas de téléphone portable

Moi j'en avait pas non plus...mais j'ai craqué dernièrement, car y en avait un sympa à FRANCE TELECON pour 15 euros (+ 5 euros de communication gratuite) donc on va dire 10 euro le teléphone (y a encore cette offre)....mais à la carte bien sûr...

Bref je l'ai acheté, et je ne regrette pas, car c'est pratique quand même pour tout un tas de trucs (par exemple se retrouver dans une grande ville comme PARIS où j'ai tété dernièrement (voir Laurence que tu connais)...

et puis 5 euros par semaine pour SMS et ou TELEPHONE c'est correct, même si t'as jamais vraiment 1 QUART d'HEURE de communication parlée...(leur quart d'heure étant vraiment court) ......

mais tu peux ne dépenser que 5 euros par mois et ou tous les six mois si tu veux ???....si tu n'appelle jamais, tu pourras toujours recevoir des messages et des appels pendant six mois au moins et rappeler à partir d'un fixe bien moins cher....quand on appelle sur des fixes et ou quand on a l'illimité et que l'autre a un fixe......Bref savoir utiliser son téléphone portable pour que cha coûte quasi rien, est tout un ART.....

Faudra juste penser à te racheter une recharge de 5 euros, avant la date fatidique des six mois, pour relancer la machine des six mois...bref tu gère comme tu veux ton compte la carte personne ne t'oblige à acheter, (enfin presque).....
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine
Résident
Résident
avatar

Féminin Cancer Cochon
Messages : 439
Date d'inscription : 09/11/2009
Age : 46
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: L'E-COVOITURAGE DYNAMIQUE, idée lumineuse du Conseil Général de L'ISERE   Ven 17 Sep 2010 - 9:32

hum, je crois pas qu'il s'agisse d'une histoire d'argent en ce qui me concerne!

en fait, je crois qu'il y a ma partie rebelle qui veut voir combien de temps je peux tenir!

je constate que je dois être parmi les 1 % à ne pas encore en avoir en France ( Wink )!

je ne sais pas pourquoi mais je n'en ai pas envie!

c'est comme MNS, je suis une vraie coriace!

va comprendre Charles! heu Oby Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine
Résident
Résident
avatar

Féminin Cancer Cochon
Messages : 439
Date d'inscription : 09/11/2009
Age : 46
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: L'E-COVOITURAGE DYNAMIQUE, idée lumineuse du Conseil Général de L'ISERE   Ven 17 Sep 2010 - 10:31

ceci dit, ça viendra peut-être!

il ne faut jamais dire "fontaine", il parait Smile
Revenir en haut Aller en bas
OBYONETAOPY
Résident
Résident
avatar

Masculin Taureau Chien
Messages : 381
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 59
Localisation : SAVOIE

MessageSujet: Re: L'E-COVOITURAGE DYNAMIQUE, idée lumineuse du Conseil Général de L'ISERE   Ven 17 Sep 2010 - 14:23

C'est pas utile quand on est dans un cercle habituel assez fixe, oui (travail, famille patrie), mais c'est utile quand on voyage.....

et puis accessoirement, c'est aussi utile pour faire croire qu'on nous appelle lorsque l'on est avec des chiants et que l'on veut une excuse bidon pour partir....on appui sur une touche, notre telephone sonne avec personne au bout et hop là, on invente une histoire et on dit désolé les chiants, mais j'ai une urgence......

On a dû tous et toutes être le chiant d'un autre à ce niveau là ......hahahahahaah combien de faux coups de fils chez les autres leur ont permis de nous quitter un jour.....hahahahahaha, moi je les compte plus hahahahahahahahah

Bon moi je mangerais bien une pizza un jour quand même, elle est toujours là haut ma sexy serveuse patronne ???? et pi je t'en dois une quand même.......!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine
Résident
Résident
avatar

Féminin Cancer Cochon
Messages : 439
Date d'inscription : 09/11/2009
Age : 46
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: L'E-COVOITURAGE DYNAMIQUE, idée lumineuse du Conseil Général de L'ISERE   Ven 17 Sep 2010 - 20:57

bon ben vient sans ton portable alors car sinon, je risque de croire que je suis chiante lorsqu'il va sonner! lol!
Revenir en haut Aller en bas
OBYONETAOPY
Résident
Résident
avatar

Masculin Taureau Chien
Messages : 381
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 59
Localisation : SAVOIE

MessageSujet: Re: L'E-COVOITURAGE DYNAMIQUE, idée lumineuse du Conseil Général de L'ISERE   Sam 18 Sep 2010 - 3:27



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'E-COVOITURAGE DYNAMIQUE, idée lumineuse du Conseil Général de L'ISERE   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'E-COVOITURAGE DYNAMIQUE, idée lumineuse du Conseil Général de L'ISERE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit de Rencontre Rhône Alpes :: RHÔNE-ALPES :: Les bonnes adresses en Rhône-Alpes... :: Lieux / activités / associations Isère-
Sauter vers: