AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Lun 9 Nov 2009 - 20:30

Psychanalyste et conteuse, Clarissa Pinkola Estés dans son livre "Femmes qui courent avec les loups", nous propose une réflexion intéressante sur l’évolution contemporaine de l’identité féminine.



Voici un livre que je vous recommande chaudement, il est à mettre entre toutes les mains féminines mais aussi masculines.

Je dirai même que toutes les femmes doivent livre et étudier ce livre à un moment ou un autre de leur vie. Le livre se présente comme la succession de quelques contes de fées soigneusement analysés nous permettant de mieux comprendre les aspects de la femme et son Cheminement.

Ce livre touche à d'autres niveaux de conscience, d'où enfin une compréhension de certains décalages dans les relations humaines qui s'expliquent ainsi naturellement, d'où un énorme soulagement. Utile pour comprendre l'âme féminine, ce qui n'est pas toujours facile (et tant mieux!), mais aussi pour s'aider soi-même, car bien des recommandations peuvent être d'une grande utilité, que l'on soit homme ou femme.

QUATRIÈME DE COUVERTURE :
"Chaque femme porte en elle une force naturelle riche de dons créateurs, de bons instincts et d'un savoir immémorial. Chaque femme a en elle la Femme Sauvage. Mais la Femme Sauvage, comme la nature sauvage, comme l'animal sauvage, est victime de la civilisation. La société, la culture la traquent, la capturent, la musellent, afin qu'elle entre dans le moule réducteur des rôles qui lui sont assignés et ne puisse entendre la voix généreuse issue de son âme profonde. Pourtant, si éloignées que nous soyons de la Femme Sauvage, notre nature instinctuelle, nous sentons sa présence. Nous la rencontrons dans nos rêves, dans notre psyché. Nous entendons son appel. C'est à nous d'y répondre, de retourner vers elle dont nous avons, au fond de nous-mêmes, tant envie et tant besoin.

De par sa double tradition de psychanalyste et de conteuse, Clarissa Pinkola Estés nous aide à entreprendre la démarche grâce à cet ouvrage unique, parcouru par le souffle d'une immense générosité. A travers les " fouilles psycho-archéologiques " des ruines de l'inconscient féminin qu'elle
effectue depuis plus de vingt ans, elle nous montre la route en faisant appel aux mythes universels et aux contes de toutes les cultures, de la Vierge Marie à Vénus, de Barbe-Bleue à la Petite Marchande d'allumettes.

La femme qui récupère sa nature sauvage est comme les loups. Elle court, danse, hurle avec eux. Elle est débordante de vitalité, de créativité, bien dans son corps, vibrante d'âme, donneuse de vie. Il ne tient qu'à nous d'être cette femme-là."

Voici un beau cadeau de Noël, qui accompagnera toute une vie la personne qui le possèdera...

Et pour ceux et celles qui l'ont déjà lu, et bien vos réflexions sont les bienvenues...
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Ven 20 Nov 2009 - 6:22

Extrait:

"Le cil du loup:

...Mais la question la plus importante
pour voir à l'intérieur, pour voir derrière,
pour estimer la valeur de tout ce qui vit,
....où est l'âme ? où est l'âme ?

Va dans les bois, va
Si tu ne va pas dans les bois, jamais rien n'arrivera
jamais ta vie ne commencera.

Va dans les bois, va
Va dans les bois, va
Va dans les bois, va"


Une autre aussi sur...:

"Le cœur en guise de tambour et le chant:

On
dit que la peau d'un tambour ou la caisse d'un tambour peut appeler à
la vie un être ou un élément donné....Comme le tambour, le chant fait
entrer dans un état de conscience non ordinaire, un état de transe, un
état de prière...Chanter et se servir du cœur comme d'un tambour
constituent donc l'un et l'autre un acte mystique qui met en œuvre des
couches de la psyché habituellement peu utilisées....
...Le terme pneuma, qui signifie "souffle", et le mot psyché
partagent la même origine: ils sont considérés tous deux comme
désignant l'âme. Aussi, lorsque dans un conte ou dans un récit
mythologique, le chant intervient, on sait qu'on appelle les Dieux,
afin qu'ils insufflent la sagesse et leur pouvoir au thème traité...."

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Mer 2 Déc 2009 - 7:51

Je viens de lire "la suite" de ce livre de Clarissa Pincola Estés ,
"La Danse des Grand-mères", plus court toujours écrit de manière poétique, trouvé dans le rayon psychanalyse...dont je souhaite vous faire partager cet extrait page 33 sur:

"Les arbres-filles":

" Chaque arbre possède sous la terre une version première de lui-même. L'arbre vénérable abrite un "arbre caché" souterrain, constitué par un réseau de racines qui s'abreuvent en permanence à des eaux invisibles. A partir de ces racines, l'âme cachée de l'arbre fait monter l'énergie afin que sa vrai nature, sage et audacieuse, puisse s'épanouir au dessus du sol.
Il en va de même avec l'existence d'une femme. Malingre ou flamboyante, quelque soit l'état dans lequel elle se trouve en surface....il y a en dessous d'elle une "femme cachée" qui entretient l'étincelle d'or, cette énergie éblouissante, cette source
d'âme qui ne tarit jamais. La "femme cachée" tente toujours de faire remonter cette force vitale....à travers le sol aveugle pour nourrir sa partie haute et le monde à sa portée. Ses périodes d'expansion et de réinvention dépendent de ce cycle...

Avez-vous jamais aimé un arbre ? si vous avez aimé un arbre ou une forêt, vous savez que certains arbres, même dans les pires circonstances, surprennent tout le monde, et sont là pour témoigner de leur retour à la vie. L'étincelle d'or, une fois encore..."

ça vaut pour les hommes aussi...

Myriam

"Quand une personne vit pleinement, les autres en font autant." CPE

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Lun 2 Aoû 2010 - 18:57

Une amie vient de me rappeler ce texte magnifique du livre : Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estés

"... La nature de Vie/Mort/Vie est un cycle d'animation, de développement, de déclin, de mort, toujours suivi de réanimation. Il affecte la vie physique et la vie psychique sous tous ses aspects. Tout - le soleil, les novas, la lune, comme les affaires des hommes et
des créatures les plus minuscules, tels les cellules et les atomes - y est soumis.

Au contraire des humains, les loups ne sont pas surpris par les hauts et les bas de l'existence, de l'énergie, de la nourriture, des opportunités, pas plus qu'ils ne les considèrent comme des punitions. La nature instinctuelle a une capacité miraculeuse : elle passe à
travers le positif et le négatif sans pour autant altérer la relation à soi et aux autres.

Les loups font face aux cycles de Vie/Mort/Vie de la nature et du destin avec grâce, intelligence et avec le désir durable de rester unis, de vivre bien et longtemps. Pour que les humains puissent aussi se comporter de cette manière, la plus sage, celle qui préserve au mieux, il leur faut se prêter à ce que chacun craint le plus. Il faut dormir avec Dame Mort, ici nommée dans ce livre : la Femme Squelette. Elle n'est pas un mal, mais une déité.

Dans une relation amoureuse, elle joue le rôle de l'oracle qui sait quand est venu le temps pour les cycles de commencer et de finir. En tant que telle, elle est le côté sauvage de la relation, celui qui terrifie le plus les hommes et quelquefois aussi les femmes, car lorsqu'on n'a plus foi dans la transformation, on craint par la même occasion les cycles naturels d'accroissement et d'usure.

Pour créer un amour durable, les deux amants doivent admettre la Femme Squelette au sein de leur relation et l'enlacer. La Femme Squelette nous démontre qu'une existence partagée, au fil des flux et des reflux, des commencements et des fins, est ce qui crée un inégalable amour, tout de dévotion.

Dans une même histoire d'amour, plusieurs fins interviennent. Et pourtant, quelque part dans les strates délicates de l'être que créent deux personnes en s'aimant, il existe un cœur. Il existe un souffle. Lorsqu'un côté du cœur se vide, l'autre se remplit. Lorsqu'un souffle s'épuise, un autre commence.

Les forces de Vie/Mort/Vie font partie de notre nature. C'est une autorité que nous portons en nous et qui connait les pas de la danse de Vie et de Mort. Elle est composée des parties de nous-mêmes qui savent quand quelque chose peut, devrait ou doit venir au monde et quand cela doit mourir.

La Mexicaine Rosario Castellanos, poétesse mystique de l'extase, parle de cette reddition aux forces qui gouvernent la vie et la mort :

...Dame la muerte que me falta....
...donne moi la mort dont j'ai besoin... "

Mettre à jour La Que Sabe, réveler la Femme Sauvage qui sommeille, enfouie, parfois réduite : telle est ma quête.

http://www.youtube.com/watch?v=i6N9rAAdMDQ

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Dim 24 Oct 2010 - 18:46



Femme, ma sœur, mon amie
Ne l’oublie jamais !
Tu es, de toute éternité,
La Femme Sauvage,
Celle qui court avec les loups
Dans la lande ou la forêt,
Dans les rues des villes
Ou les allées des grands magasins.
Pieds nus, ivre de liberté,
Tu danses la vie de La Loba,
Tu chantes avec les oiseaux
Tu ris dans le vent.
Tu es, depuis la nuit des temps,
Celle qui sait, « la que sabe » …
Souviens-toi, ma soeur, mon amie…
Même brisée, même apeurée,
Même aux prises avec un Barbe Bleue,
Tu peux chanter sur les os
De tes rêves massacrés
Et les ressusciter pour un nouvel envol.
Tu as ce pouvoir immémorial !
Oui ! Tu fais peur !
Oui ! Tu peux avoir peur de cette grandeur !
Alors, appelle la Femme Sauvage en toi.
Elle est là, partout, comme une onde de vie
Pour toi, ma sœur, mon amie.
Appelle-là et raconte-lui
Ce qu’ils ont essayé de faire de toi !
Ouvre grand tes yeux,
Regarde le sang de tes blessures d’âme,
Ramasse tous ces os pétrifiés
Et laisse la Loba te rendre à toi-même
En chantant avec elle, pour elle, pour toi !
Chante, danse,
Joue du piano ou du violon !
Bouscule ce monde,
Reprends ta plume ou tes pinceaux
Crée de savoureux gâteaux
Ou de féeriques costumes,
Inonde le monde de ta joie !
Femme, ma sœur, mon amie
Ne l’oublie jamais !
Tu es, de toute éternité,
La Femme Sauvage,
Celle qui court avec les loups…
Chantal CHAMP 22 octobre 2008
***************
Musique : de et par COMBOU
Album : Live at Murat
"La Raya blue train"
I love you

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
nuageblanc
Résident
Résident
avatar

Féminin Scorpion Buffle
Messages : 160
Date d'inscription : 23/04/2010
Age : 44
Localisation : ANNECY

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Lun 25 Oct 2010 - 5:02

J'ai beaucoup aimé Smile
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine
Résident
Résident
avatar

Féminin Cancer Cochon
Messages : 439
Date d'inscription : 09/11/2009
Age : 46
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Mar 26 Oct 2010 - 9:26

Oui, c'est beau. Coucou à Chantal! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Mar 21 Juin 2011 - 17:32

"J'espère que vous allez laisser les histoires, c'est à dire la vie, vous arriver, que vous allez travailler avec ces histoires issues de votre existence -la votre, pas celle de quelqu'un d'autre- les arroser de votre sang et de vos larmes et de votre rire, jusqu'à ce qu'elles fleurissent et que vous fleurissiez pleinement à votre tour. C'est là la tâche, l'unique tâche."


_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Lun 4 Juil 2011 - 18:45

page 629 :

"...Si vous êtes sur le point de tout quitter, de prendre un risque, d'oser briser les interdits, creusez le plus profond possible, déterrez un maximum d'os, faites fructifier les aspects sauvages et naturels des femmes, de la vie, des hommes, des enfants, de la terre. Servez-vous de votre amour et de vos bons instincts pour savoir quand gronder, bondir, donner un violent coup de patte, quand tuer, quand battre en retraite...

... Pour hurler comme les loups, il faut beaucoup plus de "canto hondo", de chant profond...

... Toutes, nous pouvons affirmer notre appartenance au clan ancien des cicatrices, arborer fièrement les cicatrices de nos combats, écrire nos secrets sur les murs, refuser d'avoir honte, montrer le chemin vers l'issue. Ne nous usons pas à être en encolère. Au contraire, laissons cette colère nous rendre fortes...

... N'oublions pas que le meilleur ne doit pas rester caché...

... Alors sortez du bois, où que vous soyiez. Laissez derrière vous de profondes traces, vous le pouvez.

... Pardonnez autant que vous le pouvez, oubliez un peu, créez beaucoup."

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Ven 8 Juil 2011 - 4:32

un des secrets de Clarissa : les règles de vie selon le loup !

1. Manger
2. Se reposer
3. Rôder, entre-temps
4. Faire preuve de loyauté
5. Aimer les enfants
6. Faire des cabrioles au clair de lune
7. Accorder ses oreilles
8. S'occuper des os
9. Faire l'amour
10. Hurler, souvent

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Sam 9 Juil 2011 - 11:24

L’histoire de la Loba Huesera

"Il est une vieille femme, qui vit dans un endroit caché, connu de tous mais que bien peu ont vu. Comme dans les contes de fées d'Europe de l'Est, elle semble attendre que les personnes perdues, errantes ou en quête de quelque chose parviennent jusqu'à elle.

[…] Certains diront qu'elle vit sur les pentes de granit érodées du territoire des Indiens Tarahumara. On dit aussi qu'elle est enterrée en dehors de Phoenix, près d'un puits. On l'aurait vue descendre vers le sud, vers Monte Alban, dans une voiture complètement délabrée, avec la vitre arrière rabattue. Elle se tiendrait sur la grand-route près d'El Paso. Elle accompagnerait les camionneurs qui foncent vers Moreli, au Mexique. On l'aurait aperçue sur la route du marché, au-dessus d'Oaxaca, avec sur le dos des fagots aux formes curieuses. Elle se donne différents noms : La Huesera, la Femme aux Os ; La Trapera, la Ramasseuse, et La Loba, La Louve.

La Loba a pour unique tâche de ramasser des os. Elle a la réputation de ramasser et de conserver surtout ce qui risque d'être perdu pour le monde. […]
Elle arpente les montagnes et le lit asséché des rivières, et les passe au crible, à la recherche d'os de loups. Lorsqu'elle est parvenue à reconstituer un squelette dans sa totalité, lorsque le dernier os est en place et que la belle architecture blanche de l'animal est au sol devant elle, elle s'assoit auprès du feu et réfléchit au chant qu'elle va chanter.

Quand elle a trouvé, elle se lève et, les mains tendues au-dessus de la criatura, elle chante. C'est alors que la cage thoracique et les os des pattes du loup se recouvrent de chair et que sa fourrure pousse. La Loba chante encore et la bête s'incarne un peu plus ; sa queue puissante et recourbée se dresse. La Loba chante encore et la créature se met à respirer.

La Loba chante toujours, un chant si profond que le sol du désert tremble et pendant qu'elle chante, la bête ouvre les yeux, bondit sur ses pattes et détale dans le canyon."

Clarissa Pinkola Estés

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Dim 9 Oct 2011 - 7:47

LE CIL DU LOUP (conte)

Si tu ne vas pas dans les bois,
jamais rien n'arrivera, jamais ta vie ne commencera.

- Ne va pas dans les bois, disaient-ils, n'y va pas.
- Et pourquoi donc ? Pourquoi n'irais-je pas ce soir dans les bois ?
demanda-t-elle.
- Dans les bois vit un grand loup, qui mange les humains comme toi.
Ne va pas dans les bois, n'y va pas.

Bien sû, elle y alla.Elle alla malgré tout dans les bois et bien sûr,
comme ils avaient dit, elle rencontra le loup.

-On t'avait prévenue, fît le choeur.
- C'est ma vie, rétorqua-t-elle.On n'est pas dans un conte de fées.
Il faut que j'aille dans les bois.Il faut que je rencontre le loup,
sinon ma vie ne commencera jamais.

Mais le loup qu'elle rencontra était pris au piège.
Dans un piège était prise la patte du loup.

- Viens à mon aide, viens à mon secours ! Aïe,aïe,aïe ! s'écria le loup.
Viens à mon aide, viens à mon secours et je te récompenserai comme
il se doit.Car ainsi font les loups dans ce type de contes.
-Et comment serais-je sûre que tu ne vas pas me faire mal ?
interrogea-t-elle _c'était son rôle de poser des questions.Comment serais-je sûre que tu ne vas pas me tuer et me réduire à un tas d'os ?
-La question n'est pas le bonne, dit ce loup-ci.
Tu dois me croire sur parole.Et il se remit à gémir et à crier :

Oh, là, là ! aïe, aïe, aïe !
Belle dame
Il n'y a qu'une question qui vaille
Ououououououh
eheheheheheh
laaaaaaaam !

- C'est bien, le loup, je prend le risque.Allons-y ! Et elle écarta les mâchoires du piège.Le loup retira sa patte, qu'elle pansa avec des herbes et des plantes.
- Oh, merci, aimable dame, merci, dit le loup, soulagé.
Et, parce qu'elle avait lu trop de contes d'un certain type, le mauvais, elle s'exclama :
- Allons, finissons-en.Tue-moi. Maintenant.
Mais ainsi le loup ne fit-il pas.Pas du tout.
Il posa la patte sur son bras.
- Je suis un loup qui vient d'ailleurs,
un loup qui vient d'un autre temps, dit-il.

Et il s'arracha un cil, puis le lui offrit en disant :
-Sers-t'en avec discernement. Désormais tu sauras ce qui est bon et ce qui ne l'est guère ; il te suffit de voir par mes yeux pour voir clair.

Tu m'as permis de vivre
Et pour cela
je t'offre de vivre ta vie
comme jamais tu ne le fis.

Souviens-toi, belle dame,
Il n'y a qu'une question qui vaille
Ououououououh
eheheheheh
laaaaaaaaam

Ainsi revint-elle au village
Ravie d'être encore en vie
Et cette fois, quand ils disaient
"Reste ici, marions-nous"
Ou "Fais ce que je te dis"
Ou " Dis ce que je te dis de dire,
Surtout n'aie aucun avis"
Elle portait à son oeil le cil du loup
Et voyait à travers lui
Leurs véritables motivations
Comme elle ne l'avait jamais fait.
Alors quand le boucher
Posa la viande sur la balance
Elle vit qu'il pesait son pouce avec.
Et quand elle regarda son soupirant
Qui soupirait "Je suis parfait pour toi"
Elle vit que ce soupirant-là
N'était pas bon pour elle
De sorte qu'elle fut à l'abri
Sinon de tous les malheurs du monde
Du moins d'une grande partie.

Plus encore : non seulement cette nouvelle façon de voir lui permit de distinguer le cruel et le sournois, mais son coeur ne connut plus de limites, car elle regardait tout en chacun et l'évaluait grâce au don du loup qu'elle avait sauvé.

Et elle vit le gens de bonté vraie
Et elle s'en approcha
Elle trouva le compagnon
De sa vie et resta près de lui,
Elle distingua les êtres de courage
Et d'eux se rapprocha,
Elle connût les coeurs fidèles
Et se joignit à eux,
Elle vit la confusion sous la colère
Et se hâta de l'apaiser,
Elle vit l'Amour briller dans les yeux des timides
Et tendit la main vers eux
Elle vit la souffrance des collets montés
Et courtisa leur sourire,
Elle vit le besoin chez l'homme sans parole
Et parla en son nom
Elle vit la foi luire au plus profond
De la femme qui la niait
Et la raviva à la flamme de la sienne.
Elle vit TOUT
Avec son cil de loup,
Tout ce qui est vrai,
Tout ce qui est faux,
Tout ce qui se retournait contre la vie
Et tout ce qui se tournait vers la vie,
Tout ce qui ne peut se voir
Qu'à travers le regard
Qui évalue le COEUR avec le COEUR

C'est ainsi qu'elle apprit que ce que l'on dit est vrai : le loup est le plus avisé de tous.Et si vous prêtez l'oreille, vous entendrez que le loup, lorsqu'il hurle, est toujours en train de poser la question la plus importante.

Non pas " Où est le prochain repas ?"
Ni "Où est le prochain combat ?"
Ni "Où est la prochaine danse ?"
Mais la question la plus importante
POUR VOIR A L'INTERIEUR,
pour estimer la valeur de TOUT ce qui vit,

Ououououououh
eheheheheh
laaaaaaaaam ?
Ououououououh
eheheheheh
laaaaaaaaam ?
Où est l'âme ?
Où est l'âme ?

Va dans les bois, va.
Si tu ne vas pas dans les bois, jamais rien n'arrivera,
jamais ta vie ne commencera.
Va dans les bois, va
Va dans les bois, va
Va dans les bois, va.

Extrait de "The Wolf's Eyelash"
poème en prose de C.P.Estès
1970, extrait de Rowing songs for the night sea journey
Contemporary Chants.


_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Jeu 17 Nov 2011 - 20:38

petite analyse du livre en question:

http://rives.revues.org/554

encore quelques phrases de ce magnifique livre:

« Où la trouve-t-on ? [...] Elle parcourt les déserts, les bois, les océans, les villes, les barrios, les châteaux. Elle vit chez la reine ou la campesina, dans l’usine, dans la prison, dans les solitudes, les ghettos, les universités. [...] Où vit-elle ? Au fond du puits, dans les larmes, dans l’océan, dans le cambium de l’arbre, dans l’éther d’avant tous les temps. Elle appartient au futur et au commencement. On l’appelle et elle arrive du passé. Elle est là aujourd’hui [...]. Elle est dans le futur et vient nous rejoindre à reculons ».(29)

« La Femme Sauvage archétypale est la patronne de celles qui peignent, sculptent, dansent, pensent, prient, cherchent, trouvent [...]. Elle est absolument essentielle à la santé de l’âme et de l’esprit des femmes. » (28)


« Pour la femme moderne, son ulu, son couteau9, c’est sa perspicacité, sa volonté et sa capacité de trancher le superflu, en coupant net ce qui doit finir et en taillant de nouveaux commencements. » (398)

« toutes les tribus des femmes que vous ne connaissez pas encore [...]. Nous faisons les mêmes rêves. [...] Nous sommes unies par nos rêves. [...] Si les choses doivent changer, nous sommes le changement » (628-629).


« le chemin mène toujours vers le bas : c’est une plongée à accomplir dans le travail, dans la vie intérieure de chacune, dans le tunnel, jusqu’à la tanière. » (626.)

un livre qui s'adresse aussi à ceux qui veulent nous comprendre... Wink


_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Sam 31 Déc 2011 - 17:22

Je vous souhaites à tous une merveilleuse année 2012...qu'elle apporte ce que vous souhaitez...et ce qui sera bon pour vous.

Une pensée à toutes les femmes particulièrement; qui ont soufferts cette année, et depuis de nombreuse années, qu'elles passent à travers les épreuves de la vie...celles qui se sont entraidées, aimées dans les épreuves, qu'elles les laissent derrière elles...et renaissent à jamais, plus fortes qu'avant...car l'âme revient toujours à la vie et vit avec intensité...que leurs âmes retrouvent la vie et la joie, car il y en a ici et dans ma vie...

et un petit cadeau pour clore l'année 2011:

"Les larmes sont une rivière qui conduit quelque part. Elles entourent de leur flot le bateau qui emporte la vie de notre âme, viennent le soulever et l'entrainer hors des rochers, hors du terrain sec, vers un lieu nouveau, un endroit meilleur.
Il y a des océans de larmes que les femmes n'ont jamais versées, car on les a habituées à emporter dans la tombe les secrets de leurs parents, les secrets des hommes, les secrets de la société et les leurs propres. Pourtant, en vérité, mieux vaut qu'elles pleurent, pour leur âme sauvage."

chapitre 13 : cicatrices de guerre : faire partie du clan des cicatrices

Femmes qui courent avec les loups
Clarissa Pinkola estés

"Aucune créature au monde ne se voit autorisée à demeurer innocente toute sa vie. Pour nous permettre de croitre, notre nature instinctive nous porte à affronter le fait que les choses ne sont pas ce qu'elles semblent être. La fonction créatrice sauvage nous pousse à apprendre quels sont les différents états de l'être, de la perception, de la connaissance, autant de canaux qui nous apportent la voix de la Femme sauvage. la perte et la trahison sont les premiers pas, en terrain glissant, sur le chemin d'un long processus initiatique qui va nous faire basculer dans La Selva subterranea, la forêt souterraine. Là, parfois pour la première fois de notre vie, nous aurons une chance de cesser de nous cogner contre les murs de nous aurons nous-mêmes élevés et apprendre plutôt à passer au travers."

femmes qui courent avec les loups
chapitre 14

"dans cette histoire (conte raconté par ailleurs dans l'ouvrage), le Diable intervient parce que la douce lumière de la jeune fille l'attiré. Cette lumière n'est pas n'importe quelle lumière, c'est celle d'une jeune âme prise au piège d'un état somnanbulique. Quel morceau de roi ! Sa lumière irrédie une beauté à couper le souffle, mais elle n'en a pas conscience. Une telle lumière inconsciente et non protégée attire toujours le prédateur, qu'elle soit le halo de la créativité d'une femme, de sa beauté, de son intelligence ou de sa générosité. Elle est toujours une cible."

Que vos flammes soient protégées...

cat

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Jeu 6 Sep 2012 - 19:40

« Pour certains, il est plus facile d'avoir de belles pensées élevées et de toucher les choses qui nous transcendent littéralement. Il est encore plus facile de rejeter le pas-beau et de se sentir à tort dans son bon droit. Qu'est-ce que le pas-beau ? Notre propre faim secrète d'amour est le pas-beau. Notre mauvais usage de l'amour est le pas-beau. Nos écarts en matière de loyauté et de dévotion ne sont pas jolis, notre sens de la séparation de l'âme est ingrat, nos insuffisances, malentendus, fantasmes infantiles sont le pas-beau. [...] Sur le plan archétypal, désenchevêtrer quelque chose, c'est effectuer une descente, avancer dans un labyrinthe, descendre dans le monde souterrain ou dans le lieu où les choses vont être révélées d'une manière entièrement nouvelle. »


très juste tout ça !

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Sam 22 Sep 2012 - 5:48

La Dance des Grands Mères !!!

Pour toutes les filles et toutes les aînées
qui sont la preuve vivante
qu'en dépit des dénégations de la société,
des peines de cœur, des erreurs de parcours,
des chutes et des brûlures,
l'âme revient toujours à la vie,
vit encore et avec intensité...

Pour toutes les filles et les aînées
qui savent depuis plus ou moins longtemps
que malgré leurs points faibles
et les dénégations du moi,
elles sont nées avec la sagesse
chevillée au corps et à l'âme
et que c'est à la fois leur héritage d'or
et leur étincelle d'or...

Pour elles et pour nous tous,
les grands-mères et les grands-pères,
les petites filles comme les petits-fils...
Puissions-nous aller tous plus loin et être florissants,
créer à partir des cendres,
protéger les arts, les idées, les espoirs
qui ne sauraient disparaître
de la face de la terre.

Pour tout cela, puissions-nous vivre longtemps
en nous aimant les uns les autres,
jeunes dans la vieillesse et vieux dans la jeunesse
pour toujours et à jamais.


Clarissa Pinkola Estes
"La danse des grands-mères"

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
anges
Prend racine
Prend racine


Féminin Sagittaire Dragon
Messages : 40
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 41
Localisation : lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Sam 22 Sep 2012 - 20:09

Je suis en plein dans la lecture de Femmes qui court avec les loups... une vrai nourriture pour l'âme !

(des bises au passage Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
http://lessabotsdevenus.wordpress.com/
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Dim 23 Sep 2012 - 16:12

ce livre m'a fait beaucoup de bien...on se reconnecte à sa créativité, il permet aussi de regarder ses blessures, celles subies par les femmes en général...s'accorder plus de respect et d'amour. ne pas tomber dans les pièges de ce qu'on croit être l'amour.

mais il y a aussi à dépasser nos instincts...cette intelligence qui dépasse nos conditionnements.

à lire, re-lire quand on a l'impression de s'égarer, bien aimé aussi cette comparaison avec le loup...qui a une vie très saine. tiens ma phrase en dessous me fait penser au loup...

bonne lecture chère amie.

I love you

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Jeu 1 Nov 2012 - 7:17

Parce que ce jour et celui de deux-mains, ne doivent pas nous faire oublier d'aller de l'avant et de s'occuper des vivants...

"Les loups, même malades, même acculés, même seuls ou effrayés, vont de l’avant. Ils donneront toutes leurs forces pour se traîner si nécessaire d’un endroit à l’autre, jusqu’à ce qu’ils aient trouvé un bon endroit pour guérir et pour revivre. La nature sauvage va de l’avant. Elle persévère."

http://hippy.over-blog.com/article-clarissa-pinkola-estes-56823337.html

animus I love you anima

sunny

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Sam 20 Avr 2013 - 18:10

Un tas d'os (Clarissa Pinkola-Estès)

carte XIII :

Clarissa Pinkola-Estès : Femmes qui courent avec les loups
Histoires et Mythes de l'archétype de la Femme Sauvage, Grasset (1996) - Ed. orig. : 1992
[extrait pp. 47-61]

pp. 47-48 (le conte de La Loba)


Il est une vieille femme, qui vit dans un endroit caché, connu de tous mais que bien peu ont vu. [...] Elle se donne différents noms : La Huesera, la Femme aux Os; La Trapera, la Ramasseuse, et La Loba, la Louve. La Loba a pour unique tâche de ramasser des os. Elle a la réputation de ramasser et de conserver surtout ce qui risque d'être perdu pour le monde. Sa caverne est pleine d'os de toutes sortes appartenant aux créatures du désert : cerfs, serpents à sonnettes, corbeaux. Mais on la dit spécialiste des loups.[...]

Lorsqu'elle est parvenue à reconstituer un squelette dans sa totalité, [...] elle s'asseoit près du feu et réfléchit au chant qu'elle va chanter. Quand elle a trouvé, elle se lève et, les mains tendues au-dessus de la criatura, elle chante. C'est alors que la cage thoracique et les os des pattes du loup se recouvrent de chair et que sa fourrure pousse. [...] La Loba chante encore et la créature se met à respirer. La Loba chante toujours, un chant si profond que le sol du désert tremble et pendant qu'elle chante, la bête ouvre les yeux, bondit sur ses pattes et détale dans le canyon.
Quelque part durant sa course, [...] elle se transforme soudain en une femme qui court avec de grands éclats de rire vers l'horizon, libre.

pp. 49-53

Nous sommes toutes au début un tas d'os, un squelette démantelé gisant quelque part dans le désert sous le sable. A nous de recoller les morceaux. C'est une tâche pénible qu'on doit exécuter quand la lumière est bonne, car il faut y consacrer beaucoup d'attention. La Loba nous montre ce que nous devons chercher - l'indestructible force vitale, les os. [...]

Nous pouvons aller directement à la recherche de l'âme. [...] Par le chant, nous allons pouvoir évoquer les restes psychiques d'âme sauvage et lui redonner forme vivante. La Loba chante au-dessus des os qu'elle a rassemblés. Chanter, c'est se servir de la voix de l'âme. C'est transmettre par le souffle la vérité du pouvoir et la vérité du besoin, c'est insuffler de l'âme à ce qui souffre ou a besoin de se rétablir. Pour ce faire, il faut plonger au plus profond des émotions et de l'amour, jusqu'à être submergé par le désir d'une relation avec le Soi sauvage,, puis laisser s'exprimer l'âme à partir de cet état d'esprit. C'est cela, chanter au-dessus des os. Nous ne pouvons faire l'erreur de tenter de tirer d'un amant cette magnifique forme d'amour, car cette tâche féminine qui consiste à trouver et à chanter l'hymne créatif est un travail solitaire qui s'accomplit dans le désert de la psyché.

Examinons La Loba. Dans le vocabulaire symbolique de la psyché, le symbole de la Vieille Femme est l'une des personnifications archétypales les plus répandues dans le monde, les autres étant la Grande Mère, le Grand Père, l'Enfant divin, le Trickster ou fripon, le Sorcier ou la Sorcière, la Vierge et le Jeune Homme, l'Héroïne-guerrière, le Fou ou la Folle. On peut considérer La Loba, elle, comme fondamentalement différente en ceci qu'elle est la racine nourricière de tout un système instinctuel.

L'essence sauvage qui vit dans la nature a reçu quantité de noms. [...] Ce sont là des représentations de ce qui vit en-dessous de la colline, au fin fond du désert, dans les profondeurs de la forêt. Quel que soit le nom qu'on lui donne, la force que personnifie La Loba enregistre le passé de tous et le passé du monde, parce que génération après génération, elle a survécu et qu'elle n'a plus d'âge. Elle est l'archiviste des intentions des femmes, la conservatrice de la tradition féminine. Ses moustaches perçoivent le futur; son regard voilé de vieille sage voit loin; elle existe simultanément en amont et en aval du temps.

Cette ancienne, la Vieille qui Sait, nous la portons en nous. Elle s'épanouit au plus profond de l'âme-psyché des femmes. Elle habite cet espace du temps où l'esprit et l'instinct se mêlent, où la vie profonde assoit la vie de ce monde. C'est le point où se rejoignent et s'embrassent le "je" et le "Tu", l'endroit où, en esprit, les femmes courent avec les loups.

Cette vieille femme se tient entre deux mondes : celui du rationnel et celui du mythe. Elle est leur articulation. Cet entre-deux est le lieu inexplicable que nous reconnaissons quand nous en faisons l'expérience, mais si nous essayons d'en saisir les nuances, elles nous échappent et changent de forme, sauf si nous passons par la poésie, la musique, la danse ou les histoires. [...]

Ce qui est certain, c'est que ce territoire est vieux, plus vieux que les océans. Il est sans âge. L'archétype de la Femme Sauvage est le fondement de cette couche qui émane de la psyché instinctuelle. Même si elle prend différentes formes dans nos rêves et nos expériences créatrices, elle n'appartient pas à la strate de la mère, de la vierge, de la femme médiale, elle n'est pas non plus l'enfant intérieur. Ni la reine, l'amazone, l'amante, la voyante. Elle est ce qu'elle est et elle le reste, quels que soient les noms qu'on lui donne [...]. L'archétype se devine dans les images et les symboles que l'on trouve dans les contes, la littérature, la poésie, la peinture et la religion. Sa lumière, sa voix, son parfum, sont destinés à nous tirer de la contemplation morose de la gadoue pour nous offrir à l'occasion une promenade dans les étoiles. [...] Là où vit La Loba, les esprits se manifestent sous la forme de personnages et la voz mitologica, la Voix Mythologique de la psyché profonde, parle en tant que poète et oracle. Ce qui a valeur psychique peut être rendu à la vie une fois mort. Et ce qui fonde toutes les histoires ayant jamais existé provient de l'expérience que quelqu'un a eue sur ce territoire psychique inexplicable, et de sa tentative pour raconter ce qui lui est arrivé là.

Ce lieu entre les mondes porte des noms divers. Jung l'appelait l'inconscient collectif, la psyché objective [...] Ce site a beau donner une solide santé psychique, on ne doit pas l'approcher sans préparation, car on pourrait être tenté de se noyer dans le ravissement qu'il procure.

pp. 55-61

La Loba représente un parallèle à des mythes universels, dans lesquels les morts sont ramenés à la vie. Dans la mythologie égyptienne, c'est ce que fait Isis chaque nuit pour son frère défunt Osiris, démembré par Seth, le frère malfaisant. Du crépuscule à l'aube, Isis travaille à rassembler les morceaux d'Osiris avant le matin, sans quoi le soleil ne se lèvera pas. Le Christ a ressuscité Lazare, mort depuis si longtemps quil "sentait". Une fois l'an, Déméter fait revenir la pâle Perséphone, sa fille, du Royaume des Morts. Et La Loba chante au-dessus des os.

En tant que femmes, c'est là notre pratique de la méditation : rappeler les aspects de nous-mêmes démembrés, morts, rappeler les aspects démembrés, morts, de la vie même. [...] apprendre à déterminer ce qui, autour de nous, en nous et à notre propos doit vivre ou mourir. Il nous faut nous permettre de mourir à ce qui doit mourir, permettre de vivre à ce qui doit vivre. [...]

Au Mexique, on dit que les femmes portent la luz de la vida, la lumière de la vie. Et cette lumière ne se trouve ni dans les yeux, ni dans le coeur de la femme, mais en los ovarios, dans ses ovaires, où dès avant sa naissance, est déposé tout le stock de graines. (l'image équivalente, pour les hommes, si l'on explore les idées profondes sur la fertilité et la nature des graines, ce sont los cojones, les bourses, le scrotum). C'est ce qu'on apprend en s'approchant de la Femme Sauvage. Quand chante La Loba, elle chante avec ce que lui apprennent los ovarios, avec un savoir qui vient du plus profond du corps, du plus profond de l'esprit, du plus profond de l'âme. Le symbole de la graine et le symbole des os sont similaires. [...]

Imaginez cette vieille femme comme la femme quintessentielle, la femme de deux millions d'années. La Femme Sauvage originelle, qui vit en-dessous du monde et pourtant réside aussi à sa surface. Elle vit en nous, par nous. [...] J'ai toujours été frappée par le plaisir que les femmes prennent à creuser profondément le sol. Elles plantent des bulbes pour le printemps, repiquent des plants de tomates au parfum âcre, leurs doigts profondément enfoncés dans le terreau. Pour moi, elles creusent à la recherche de la vieille femme de deux millions d'années. [...] Car avec elle, elles se sentent unes et sereines. [...]

C'est elle qui joue le rôle de fossoyeur des choses-des-femmes mortes ou en train de mourir. C'est elle le chemin entre les vivants et les morts. C'est la voix mythique qui connaît le passé et notre histoire ancienne et les conserve pour nous sous forme d'histoires.
Parfois, nous rêvons d'elle comme d'une voix désincarnée, mais magnifique. [...]

La Loba, la veille femme du désert, ramasse des os. En symbologie archétypale, les os représentent la force indestructible. On ne peut facilement les réduire. Leur structure les rend difficiles à brûler et presque impossibles à pulvériser. Dans les mythes et les histoires, ils représentent l'âme-esprit, qui, nous le savons, peut être blessée, mutilée, mais se révèle pratiquement presque impossible à tuer. [...] Les os sont assez lourds pour qu'on s'en serve comme d'une arme, assez acérés pour entamer la chair, et, une fois vieux, pour tinter comme du verre. [...]

La vieille qui ramasse des os est en nous. En nous sont les os d'âme de ce Soi sauvage. Nous avons en nous le potentiel pour reprendre chair et redevenir la créature que nous avons été. Nous avons en nous les os pour changer le monde et notre monde. [...] C'est pour se recentrer sur le plan psychique que les gens pratiquent la méditation, entreprennent des analyses et des psychothérapies, analysent leurs rêves et ont des activités artistiques, que certains interrogent le Yi King, font de la danse, du théâtre, des percussions, taquinent la muse ou prient. C'est cela, rassembler les os. Ensuite, il faut s'asseoir au coin du feu et réfléchir à l'hymne de création, ou de re-création, que nous allons chanter au-dessus des os. Et les vérités que nous disons feront la chanson. [...]

Nous aussi, nous "devenons" lorsque nous déversons de l'âme sur les os que nous avons trouvés. Tandis que nous déversons notre nostalgie et nos peines de coeur sur les os de ce que nous étions dans notre jeunesse, de ce que nous savions des siècles auparavant, sur l'accélération que nous percevons dans le futur, nous nous tenons à quatre pattes. En déversant de l'âme, nous sommes revivifiées. Nous ne sommes plus désormais une petite chose en train de se dissoudre. Non, nous sommes à l'étape de transformation où nous "devenons".
[fin de l'extrait]

http://tarotsanciens.canalblog.com/archives/2010/07/01/18477731.html

très beau passage de ce livre Wink

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Sedna
Résident
Résident
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 330
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 64
Localisation : Alpes de Haute Provence

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Dim 21 Avr 2013 - 16:58

Ça y'est je l'ai acheté !
je l'attaque la semaine prochaine au bord de la Durance ..( si le temps le permet )

tout le monde en dit du bien ..

Revenir en haut Aller en bas
Sedna
Résident
Résident
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 330
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 64
Localisation : Alpes de Haute Provence

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Dim 5 Mai 2013 - 16:28

Alors j'ai commencé ce livre et je suis très perplexe !

j'ai du mal de suivre les méandres des analyses qui me paraissent toujours se répéter ..
pour la même idée l'auteure écrit plusieurs pages..

j'aime bien les contes mais je trouve tout cela à la fois complexe et peu convaincant ...

bon je vais continuer ( j'en suis à la page 200 env)
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Ven 10 Mai 2013 - 9:14

Je comprends ce que tu veux dire...cela m'a fait cela à la deuxième lecture...parfois embrouillée, mais quelques vérités sur la femmes, nos cycles, nos instincts à préserver Smile

pas trop la forme sinon...justement la femme sauvage qui est en moi se libère de sa prison ces temps-ci Smile

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Sam 26 Juil 2014 - 9:53

"Une femme courageuse, toute femme en train de devenir sage va aménager les territoires les plus pauvres du psychisme, car si elle ne construit que sur les meilleurs terrains de sa psyché, elle aura vue sur ce qu’elle a de moins bien. Ne craignons donc pas d’explorer ce que nous avons de pire. Le pouvoir de l’âme en sortira renforcé, grâce aux nouvelles perspectives, aux nouvelles opportunités qui permettront une vision neuve de notre vie, de notre soi.

… la Femme Sauvage.. n’a pas peur du noir : elle voit dans l’obscurité. .. Elle peut en supporter la vue, l’accepter, apporter son aide."

La nuit noire ne me fait pas peur...la vue est revenue Smile

bon weekend

 Like a Star @ heaven 

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Sedna
Résident
Résident
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 330
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 64
Localisation : Alpes de Haute Provence

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Sam 26 Juil 2014 - 13:27

Contente que tu ailles mieux Myriam

J'ai abandonné ce livre à la moitié .. je ne suis pas du tout rentrée ds son esprit.

le livre qui m'a fait un effet de libération fut " Le loup des steppes " par contre !
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Mar 29 Juil 2014 - 18:48

oui et je l'ai toujours pas fini, je l'emmène en vacances cet été...

ce livre est plus un livre de chevet pour moi, mais qu'on ouvre au hasard, avec un message de la femme sauvage, mais il est parfois hardu (psychanalyse...)

sur la femme sauvage:

"Chaque fois que j’entends un homme dire, “Elle est trop, trop sauvage, trop difficile à comprendre, trop compliquée, trop difficile à maîtriser, trop émotionnelle, trop dogmatique, ou folle”, j’entends en fait “J’aurais brûlé son cul sur les bûchers de Salem. Elle est trop connectée à la Déesse. Je ne pourrai pas la dompter. Je ne la comprendrai pas. Je ne pourrai pas la garder. Elle n’aura pas besoin de moi. Elle est trop puissante et n’aimera pas les parties blessées de mon être”

Au contraire, elle verra les parties de toi qui t’effraient et les aimera malgré tout. Une femme libérée t’aimera sans avoir jamais besoin de te changer. Elle se connectera à toi à un niveau primaire, aura besoin de ton corps quand elle se laissera consumer par son propre feu intérieur. Sa passion te fera capituler alors même que tu la verras bouleverser tout ton monde. En tant qu’amante, elle ne fera pas seulement l’amour à ton corps et à ton cœur, mais aussi à ton âme. Tu te demanderas comment c’était de vivre avant de la rencontrer. Elle t’irritera, et si tu réponds, ça sera encore pire. Quand vous vous réconcilierez, tu réaliseras à quel point tu te sentais mourir en imaginant la vie sans elle, mais elle t’a enseigné ta force et comment ta vulnérabilité te rend courageux. Elle t’a fait comprendre que tu peux survivre à tout, même à la perdre, car elle t’a appris à croire en toi-même. Elle exigera encore plus de toi, et tu seras heureux qu’elle ait su que tu avais cela en toi depuis toujours. Elle t’aimera violemment et t’enseignera de la même façon. De même, elle te nourrira et t’atteindra à un point qui te rendra inconfortable. Elle aimera le petit garçon craintif en toi, celui dont tu redoutes l’existence, et en le reconnaissant elle te fera sentir que ton vieux toi est mort, celui qui vivait dans le mensonge. La partie de toi qui ne se trouve pas assez bien émergera pour guérir, et elle verra à travers ta façade. Elle appuiera sur les boutons et te fera rentrer encore plus en toi-même. Elle te fera te poser des questions, te fera grandir et apprendre bien plus que tu ne le pensais possible. Elle te mettra au défi et ne sera jamais ennuyeuse. Elle t’excitera et t’exaspérera avec son audace qui la fait être complètement elle-même, e t pas seulement des bouts d’elle-même. Elle aura beaucoup de sentiments et tu ne sauras pas quoi faire, mais pas une seule fois tu n’oseras penser à la quitter car tu es étranger à la tragédie. Ses larmes t’effraieront et tu voudras la réparer, réparer ses problèmes, réparer le monde pour elle. Elle te rassurera en t’expliquant que c’est un moyen de s’exprimer et que cela n’est pas un signe de faiblesse, que tu peux pleurer quand tu es en colère, content, triste, ou sans raison du tout. Que les larmes sont comme un élixir pour l’âme, un catalyseur du lâcher prise, un signe de changement d’énergie.

Ce sera une chevauchée sauvage, une aventure qui te mènera au bord de toi-même. Avec cette relation, tu voudras assurer ton amour pour toujours, mais tu sauras que tu ne peux pas posséder une femme libérée, tu ne peux que l’aimer. Aime une sauvage. Laisse la t’ensorceler, t’enivrer, te stupéfier, te séduire, t’hypnotiser, t’enchanter et laisse la te libérer."

- Jenny Perry

http://femmeswomen.wordpress.com/2014/04/07/elle-est-trop-sauvage-she-is-too-wild/

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Sam 20 Sep 2014 - 13:13

Tiens Sedna, tu es là, petit message spécialement pour toi :

Il y aura toujours des moments où vous vous sentirez découragés. J'ai moi aussi ressenti le désespoir de nombreuses fois dans ma vie, mais je ne lui accorde pas de place. Je ne le nourris pas. Je ne lui permets pas de manger à ma table.

La raison est la suivante: Au plus profond de moi, je sais quelque chose, tout comme vous le savez. C'est qu'il ne peut y avoir de désespoir lorsque vous vous rappelez pourquoi vous êtes venus sur Terre, qui vous servez, et qui vous a envoyé ici. Les bonnes paroles que nous prononçons et les bonnes actions que nous accomplissons ne nous appartiennent pas. Ce sont les paroles et les actes de l'Un qui nous a amenés ici. Dans cet esprit, j'espère que vous écrirez ceci sur votre mur: quand un grand navire est amarré dans le port, il est en sécurité, cela ne fait aucun doute. Mais ce n'est pas dans ce but que sont construits les grands navires.

Clarissa Pinkola Estes

http://www.humanitysteam.fr/Vous-avez-ete-prepares-pour-cette-epoque_a430.html

Bon weekend

sunny

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Sedna
Résident
Résident
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 330
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 64
Localisation : Alpes de Haute Provence

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Sam 20 Sep 2014 - 17:06

hello Myriam ( ma soeur la gentille s'appelle aussi Myriam )
ça va ?

merci pour ce message ..il tombe bien .. je vais vivre la semaine prochaine une des pires de ma vie ( à cause de mon autre soeur la méchante )

.. je vais donc le lire plusieurs fois : j'espère que je vais tenir le coup ds la tempête ... bein que je n'aurai le résultat que ds 3 mois ..

bon vent à toi aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Lun 13 Oct 2014 - 7:12



j'espère que ça va....


question du jour:



je tisse des liens d'amour

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Mer 15 Oct 2014 - 19:12

La Femme Puissante, se déplace dans le monde avec confiance et grâce.

Son esprit, autrefois téméraire, est maintenant tempéré par la sagesse. Calmement, mais fermement, elle dit sa vérité sans doute ni hésitation, et la vie qu’elle mène est sa propre création.

Elle comprend maintenant ce que signifie vivre et elle se laisse vivre.

Elle sait combien elle peut demander pour elle-même, et combien elle peut donner. Elle a un cœur fort et généreux… Et elle se distingue par la beauté intérieure qui émane d’elle.

Telle le Phoenix, elle s’est relevée de ses cendres et s’est élevée vers un nouveau plan d’existence, libérée de ses anciennes résistances.

Avec ses sens maintenant intensifiés, elle voit tout clairement.
Elle entend le bruissement du vent dans les arbres, l’invitant à vivre les rêves auxquels elle est si attachée.
Elle sent la douceur de ses mains et songe aussi à leur force.
Elle a appris à exprimer ses besoins et ses désirs.
Elle a goûté l’amertume et savouré la douceur des fruits de la vie, surmonté les épreuves, et repoussé les peines de cœur et les conflits.

Et la seule chose qu’elle n’avait jamais comprise, mais qu’elle sait maintenant être vraie, est que tout commence et tout se termine avec Toi.

Sonny Carroll via Nadine Delaye

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Mar 18 Nov 2014 - 5:11



Cette danse est une prière
Une prière pour la terre
Et donc une prière pour les femmes.
C’est un appel pour que les femmes Connaissent et croient en la sainteté de leur corps
En le caractère sacré de leur danse
En la puissance de leur voix.
Une prière pour toutes les femmes
Qui ne s’expriment pas,
Qui se retiennent,
Qui ne connaissent pas leur propre pouvoir
De créatrices, guérisseuses et donneuses de vie.
Ma prière est une prière pour les femmes
Les femmes qu’on ne laisse pas danser et chanter
Ou s’exprimer de n’importe quelle manière.
Une prière pour les hommes qui croient
Que les femmes ne devraient pas danser en public
Ma danse est la voix des femmes
Qui sont les prisonnières muettes de leur vie.
Je prie pour les jeunes filles
Que l’on vend en mariage à des hommes âgés
Et meurent des mains de cultures
Qui permettent à de telles atrocités de perdurer…
Je prie pour les jeunes filles
Vendues comme esclaves sexuelles
Et qui contractent des maladies qu’elles ignoraient.
Je prie pour ces filles qui n’ont pas eu la chance d’être des filles.
Je prie pour ces hommes dont la violence impunie,
La terreur envers les femmes,
Et envers la terre
Est permise en ce monde.
Ma prière est une danse pour la terre
Ma prière est une danse pour les femmes
Ma prière est un appel aux femmes
A retourner au temple.
Zola Dubnikova

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Mer 26 Nov 2014 - 7:27

"si une femme vit sa vie à fond, de son mieux et à sa manière, cette vie devient non seulement un exemple, mais un bonheur pour les autres, un don qui lui sera rendu au centuple par les êtres justes et les gens de cœur."

Clarissa Pinkola Estés, La danse des grand-mères.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Mer 4 Fév 2015 - 21:08

"... Pour éviter de jouer les petites marchandes d'allumettes, il faut impérativement effectuer un geste essentiel. Il faut refuser de perdre votre temps avec ceux qui ne vous soutiennent pas dans votre art, dans votre vie. C'est dur mais c'est vrai. Sinon, vous allez mener une vie réduite qui va geler toute pensée, tout espoir, vos dons, l'écriture, la peinture, le théâtre, la danse..."

vraiment, ce livre...m'a sauvé Wink

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Sam 28 Mar 2015 - 11:47

"Nous ne pouvons faire l'erreur de tenter de tirer d'un amant cette magnifique forme d'amour, car cette tâche féminine qui consiste à trouver et à chanter l'hymne créatif est un travail solitaire qui s'accomplit dans le désert de la psychée."

Clarissa

L'amour se manifeste et prend corps...il vient de loin, très loin...Mais Tout vient de lui, à travers lui, pour lui.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Mar 7 Avr 2015 - 18:34

"il faut refuser de perdre votre temps avec ceux qui ne vous soutiennent pas dans votre art, dans votre vie "

Clarissa Pinkola Estes -La petite marchande d'allumettes

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Mer 6 Sep 2017 - 19:22

Chaque pleur entendu par des gens de Coeur est compris comme un appel, un désir de rapprochement.
Ainsi pleure le pêcheur et ainsi la femme squelette s'approche t-elle.
S'il n'y avait cette larme, elle demeurerait une créature d'os.
Et lui ne s'éveillerait jamais à l'Amour.

Clarissa Pinkola Estés


_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   Sam 14 Oct 2017 - 5:02

"Viens, assieds-toi auprès de moi. Laissons un peu de côté « toutes ces choses qu’il nous reste à faire ». Nous aurons le temps plus tard. Le jour lointain où nous nous présenterons à la porte du paradis, je t’assure qu’on ne nous demandera pas si nous avons bien manié le balai. On nous interrogera sur la profondeur de l’existence que nous aurons choisi de vivre plutôt que sur le nombre de « brouilles essentielles » par lesquelles nous nous serons laissées déborder."
La danse des grand-mères. Clarissa Pinkola Estès

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Femme qui court avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés (livre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit de Rencontre Rhône Alpes :: PARTAGEONS... :: Livres - Textes divers - Littérature-
Sauter vers: