AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Christian Bobin, ses livres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Christian Bobin, ses livres   Jeu 20 Oct 2011 - 16:52

Christian Bobin, un écrivain qui me transporte, profond et poétique ...

"La solitude nous amène vers la plus simple lumière: nous ne connaîtrons jamais d'autre perfection que celle du manque. Nous n'éprouverons jamais d'autre plénitude que celle du vide, et l'amour qui nous dépouille de tout est celui qui nous prodigue le plus."

(Lettres d'or, coll. folio # 2680, p. 94)


"L'intelligence est la force, solitaire, d'extraire du chaos de sa propre vie la poignée de lumière suffisante pour éclairer un peu plus loin que soi - vers l'autre là-bas, comme nous égaré dans le noir."
(L'inespérée, coll. folio # 2819, p. 25)"

"Vous reconnaissez vos amis à ce qu'ils ne vous empêchent pas d'être seul, à ce qu'ils éclairent votre solitude sans l'interrompre."
(L'inespérée, coll. folio # 2819, p. 61)


Le bonheur c'est l'absence, c'est d'être enfin absente à soi, rendue à toutes choses alentour.
(Isabelle Bruges, coll. folio # 2820, p. 82)


Il y a une joie élémentaire de l'univers, que l'on assombrit chaque fois que l'on prétend être quelqu'un, ou savoir quelque chose.
(Le huitième jour de la semaine, p.61, Éditions Lettres Vives 1986)



http://www.aufildemeslectures.net/?au=2

I love you

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Ven 4 Nov 2011 - 19:43

"Ce qui est douloureux, c'est qu'il est impossible d'expliquer quelque chose à quelqu'un qui ne l'a pas déjà compris. On peut seulement parler à quelqu'un qui en a le pressentiment et qui souffre de ne pas avoir de lumières là-dessus."

(La lumière du monde, p.28, Gallimard nrf, 2001)

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Mer 9 Nov 2011 - 12:23

« Légère, limpide : l'amour n'assombrit pas ce qu'il aime. Il ne l'assombrit pas parce qu'il ne cherche pas à le prendre. Il le touche sans le prendre. Il le laisse aller et venir. Il le regarde s'éloigner, d'un pas si fin qu'on ne l'entend pas mourir : éloge du peu, louange du faible. L'amour s'en vient, l'amour s'en va. Toujours à son heure, jamais à la vôtre. »

Christian Bobin : Eloge du rien ( Ed. Fata Morgana -1990)

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Jeu 24 Nov 2011 - 18:44

« Quand on aime quelqu'un, on a toujours quelque chose à lui dire ou à lui écrire, jusqu'à la fin des temps. »

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Dim 27 Nov 2011 - 10:33

"Nos attitudes devant la vie sont apprises durant l'enfance, et nous écoutons le chant des lumières comme un nouveau-né entend un bruit de source dans son coeur.

Nos attitudes devant l'amour sont enracinées dans l'enfance indéracinable, et nous attendons un amour éternel comme un enfant espère la neige qui ne vient pas, qui peut venir."

La part manquante.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Ven 16 Déc 2011 - 18:05

"Il est plus doux d'aimer comme elle fait,
d'un amour égaré dans l'absence,
d'un amour de personne."

La part manquante.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Jeu 5 Jan 2012 - 6:31

« Il y a ces deux choses en nous : l'Amour et la Solitude.
Elles sont entre elles comme deux chambres reliées par une porte étroite.
Ecrivant, on va de l'une à l'autre incessamment.
On ramasse ce qui est sous le ciel, ce qui brûle dans le sang.
On en fait un bouquet de fleurs géantes,
Semblables à celles que découpent les enfants dans du papier peint.
On l'offre à une jeune femme.
Elle prend ce qu'on lui donne.
Les lettres sont vraies dans le temps de les lire.
Après, elles s'effacent, elles se fanent.
Elle les jette, elle en demande encore.
D'autres lettres, encore.
D'autres phrases illisibles, comme celles-ci :
Je vous aime ; j'aime cet amour dont je vous aime,
Je l'aime jusqu'à la folie, jusqu'à la bêtise.
Ainsi de suite.
Des choses comme ça, on écrit.
On ne sait pas bien ce que l'on fait.
Il y a ce que l'on connaît, qui est étroit.
Il y a ce que l'on sent, qui est infini.
Ce que l'on connaît flotte au-dessus de ce que l'on sent,
Comme une petite bête morte dessus les eaux profondes.
Ecrivant, on va contre toutes connaissances.
Ce qu'on ignore, on l'appelle, on le nomme.
On voit l'amour et la solitude : une seule chambre à vrai dire, un seul mot.
De la solitude, nous ne viendrons pas plus à bout que de notre mort.
C'est ce qui fait que l'on aime et que le temps passe ainsi,
Dans l'attente lumineuse de ceux que l'on aime :
Car même quand ils sont là, on les espère encore.
On touche leurs épaules, on lit dans leurs yeux,
Et la solitude n'est pas levée pour autant.
Elle gagne en beauté, elle gagne en force, mais elle est toujours là.
Ce qui a commencé avec nous – avec l'étoile de notre naissance –
N'en finira jamais de nous isoler dans l'espace :
Chacun séparé de tous les autres.
Chacun enclos dans son désir, dans son attente.
Nous sommes seuls dans le jour.
Nous avons besoin de quelqu'un qui nous conduise dans la pleine nuit du jour,
Comme on mène un enfant
Jusqu'aux rives étincelantes du sommeil.
Nous sommes seuls dans le jour,
Mais nous serions incapable de découvrir cette solitude
Si quelqu'un ne nous en faisait l'offrande amoureuse.
La révélant, en pensant l'abolir.
L'aggravant, en croyant la combler.
Cette solitude est le plus beau présent que l'on puisse nous faire .
Elle brûle dans le jour.
Elle s'illumine de nos absences. «

( Christian BOBIN
extrait de ' Lettres d'Or. Souveraineté du Vide ' )

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Jeu 26 Jan 2012 - 20:46

"S. est en proie à la maladie de la perfection.
Elle pense que tout ce qu'elle fait est incomplet, mauvais, raté.
Elle voudrait qu'une seconde vie lui soit donnée comme un beau papier blanc
sur lequel elle pourrait recopier la première,
en lui enlevant ses taches et ses ratures.
... Elle ne voit pas que le brouillon c'est la vie même."

Ressusciter

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Lun 6 Fév 2012 - 19:56

‎"Je crois à l'incroyable.
Je crois à l'incroyable pureté de la douleur et de la joie d'un coeur.
Ce sont des choses extrêmement rares et d'une simplicité à pleurer."

La lumière du monde.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Jeu 16 Fév 2012 - 18:53

Parce qu'il est partout ce Bonheur.
Dans un sourire, un rayon de soleil, une main tendue.
Il est partout, si on y prête attention, même les jours les sombres.

On avance vers le printemps.


_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Jeu 23 Fév 2012 - 17:57

"On ne remerciera jamais assez les mères mélancoliques. Leur trône est au milieu du ciel. Elles ont jeté leur châle sur le soleil. Il sort de leurs yeux une nuit si grande que leurs enfants s'émerveillent du plus petit brin de lumière. Emily s'en va chercher le jour là où il se trouve, un peu plus loin que le royaume des mères." (p 37) La Dame Blanche.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Ven 24 Fév 2012 - 12:22

"Les papillons qui se posent sur une herbe sont dans une immobilité absolue. Leurs ailes sont repliées au point de n'en plus former qu'une seule. On croirait qu'ils sont morts. Mais si on avance la main vers eux, ils reprennent leur vitesse lumineuse. Moi, mes ailes sont repliées par la pensée; mais dès que la lumière me touche je suis remis en mouvement." La lumière du monde...

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Ven 9 Mar 2012 - 16:48

"Nous ne cherchons tous qu'une seule chose dans cette vie :
être comblés par elle - recevoir le baiser d'une lumière sur notre coeur gris,
connaître la douceur d'un amour sans déclin."

L'inespérée.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Lun 19 Mar 2012 - 5:11

"Quand on est amoureux on est comme celui qui a mis son trésors dans un champ. Il ne dort plus, surveille le ciel, attend l'ondée, redoute la grêle, espère la pluie, désespère le soleil ou le contraire et ne sait bientôt plus où en est son cœur.

Quand on est amoureux, on met une seule personne, jolie de préférence bien au centre du monde. Et quand on aime d'un amour de personne, on met le monde au cœur du monde."

" la vie passante "

http://membres.multimania.fr/gabriellesegui/newpage4.html


_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Dim 1 Avr 2012 - 7:17

"L"amour est cette bienveillance élémentaire à partir de laquelle une solitude peut parler à une autre solitude et, au besoin, l'accompagner jusque dans le noir."

Autoportrait au radiateur.

"Je suis fou de pureté.
Je suis fou de cette pureté qui n'a rien à voir avec une morale, qui est la vie dans son atome élémentaire, le fait simple et pauvre d'être pour chacun au bord des eaux de sa mort noire et d'y attendre seul, infiniment seul, éternellement seul.
La pureté est la matière la plus répandue sur la terre. Elle est un comme un chien. Chaque fois que nous ne nous reposons sur rien que sur notre coeur vide, elle revient s'asseoir à nos pieds, nous tenir compagnie."

L'inespérée.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Lun 2 Avr 2012 - 10:55

"Nous avons besoin de croire à l'éternité de ceux qui nous aiment pour grandir et un jour comprendre, sans en être détruit, que cette éternité-là est mensongère, et qu'il nous faut désormais aimer sans rien attendre de l'amour - hors la joie présente qu'il donne, avec quoi il se confond."

Autoportrait au radiateur.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Sam 7 Avr 2012 - 14:00

"...quand le coeur se trouve dans l'alignement même du soleil, c'est le plus beau.
Il y a alors quelque chose qui échappe à toute maîtrise.
On n'a plus à se mêler de rien parce qu'on est délivré de soi-même sans être dans la froideur du détachement."

La lumière du monde.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Dim 6 Mai 2012 - 15:56

"Je suis fou de pureté. Je suis fou de cette pureté qui n'a rien à voir avec une morale, qui est la vie dans son atome élémentaire, le fait simple et pauvre d'être pour chacun au bord des eaux de sa mort noire et d'y attendre seul, infiniment seul, éternellement seul.

La pureté est la matière la plus répandue sur la terre. Elle est comme un chien. Chaque fois que nous ne nous reposons sur rien qu...e sur notre coeur vide, elle revient s'asseoir à nos pieds, nous tenir compagnie.

C'est une chose que tu m'as apprise, mon âme. Tu m'as appris beaucoup de choses.
Tu m'as d'abord enfermé dans ton rire comme un écolier dans la classe au mois d'août, puis tu m'as rendu au monde avec pour tout devoir de l'écrire comme il est : affreusement noir en dessus, miraculeusement pur en dessous.

J'écris depuis que tu me lis, depuis cette première lettre dont j'ignorais ce qu'elle pouvait dire, qui ne pouvait trouver son sens que dans tes yeux.
Je n'ai jamais rien écrit de plus que les trois premières phrases de cette lettre : ne rien croire. Ne rien attendre.

Espérer que quelque chose, un jour, arrive. Les mots sont en retard sur nos vies.
Tu as toujours été en avance sur ce que j'espérais de toi. Tu as depuis toujours été l'inespérée."

L'inespérée


_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Lun 7 Mai 2012 - 18:05

"... Elle brille comme au premier jour où vous l'avez choisie.
Et vous voyez que c'est cette chose qui vous a choisi, qu'elle vous vous éclaire et vous regarde, à simplement demeurer là..."

La part manquante.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Mer 9 Mai 2012 - 11:20

Christian Bobin est écrivain et poète. Il a récemment publié Un assassin blanc comme neige (Gallimard, 2011) et Éclat du solitaire (Fata Morgana, 2011).

Un éclair de l’au-delà traverse mon cerveau. C’est une pie, ou un geai, qui vient de passer en rase-mottes dans le pré. Je n’ai pas eu le temps de bien voir ce que c’était, juste celui de savourer la joie du pur éclair. C’était l’entame de ma journée. Après, il y a eu la lumière qui franchissait l’obstacle des rideaux sales et tombait sur le carrelage de la cuisine. La lumière est une lettre ouverte. Elle me dit chaque fois le plus urgent : « Tiens, puisque tu me vois, puisque tu me prêtes attention et que tu m’aimes, c’est que tu es vivant. » Qu’est-ce que « voir » ? Aujourd’hui, je dirais : c’est être cueilli ; voilà, « cueilli » : quelque chose – un événement, une couleur, une force – vous fait venir à lui, comme les petits enfants prennent une marguerite par le cou, et tirent.

La beauté nous décapite. Un oiseau non reconnu et un rideau sale m’emmènent au ciel. Vous êtes derrière cette lettre que je vous écris. Vous êtes très difficile à atteindre. Il me semble que si je prends le plus banal, le secret que nous avons en commun d’avoir à mourir un jour, si j’empoigne un peu de lumière sale et que je la jette sur la page, vous serez là soudain, nous serons réunis par la même joie simple. L’oiseau, c’était un geai, je crois.

Quand je mets mes yeux dans les yeux des bêtes, tous les anges défilent devant moi. Plus tard, vers le milieu de l’après-midi, un silence s’est fait partout dans le pré. Plus d’oiseau, pas de vent, rien. Je pensais à cette lettre. Elle n’avançait pas. Le ciel soudain a pâli comme quelqu’un à qui on vient d’annoncer une mort. Les lumières ont tourné au gris, suffoquées. Il n’y avait plus rien. Des pensées, oui, mais des pensées sans force, aucune qui arrache le temps comme une vieille affiche pour découvrir la lumière éternelle par-dessous. Et puis le ciel s’est rallumé, tout a repris son cours. C’est quelque chose qui arrive très souvent, vers le milieu de l’après-midi. On s’en aperçoit peu. Il faut être prisonnier ou malade, ou assis devant une table, en train d’écrire, pour s’en apercevoir : l’étoffe du jour est trouée. Par les trous, on voit le diable – ou, si vous préférez ce mot plus calme, le néant.

Il y a un instant où le monde est laissé seul. Abandonné. C’est comme si Dieu reprenait son souffle. Un intervalle de néant entre deux domaines de la lumière. Oui, cette fois, j’en suis sûr, c’était un geai. Je reconnais ces oiseaux à leur lourdeur qui fait leur grâce. Quand ils déploient leurs ailes, on dirait un jeu de cartes en éventail avec que des as. J’ai entendu un paysan se plaindre d’eux, de leurs larcins. Les geais et les mendiants appartiennent à la même confrérie décriée.

L’oiseau avait traversé le néant, était ressorti de l’autre côté, faisant le lien entre deux domaines lumineux. Et comme le travail du geai ne suffisait pas et que la nature contrairement à Dieu ne nous abandonne jamais, la lumière est venue à la rescousse dans la cuisine, la lumière périssable a traversé le rideau sale de mon âme et m’a parlé de la lumière éternelle afin qu’à mon tour, je vous en parle, à vous...

http://www.lemondedesreligions.fr/chroniques/regions/l-entame-des-jours-01-05-2012-2452_164.php

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Jeu 17 Mai 2012 - 6:43

"Les femmes espèrent tout, et puisque tout n'est pas possible elles le perdent en une seule fois - comme une manière de jouir de l'amour dans son manque.
Elles continuent d'attendre ce qu'elles ne croient plus.
C'est plus fort qu'elles.
C'est plus fort que toute pensée..."

La part manquante.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Sam 19 Mai 2012 - 8:46

"Légèreté de l'oiseau qui n'a pas besoin pour chanter de posséder la forêt pas même un seul arbre"

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Mar 29 Mai 2012 - 20:10

" "Reste près de moi, dit le mauvais amour.
"Va, dit le bon amour, va, va, va : c'est par fidélité à la source que le ruisseau s'en éloigne et passe en rivière, en fleuve, en océan, en sel, en bleu, en chant." "

Autoportrait au radiateur.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Sam 30 Juin 2012 - 6:13

"Il y a mille façons de parler aux morts.
Il fallait la folie d'une petite fille de quatre ans et demi pour comprendre que nous avions peut-être moins à leur apprendre qu'à les entendre, et qu'ils n'avaient qu'une seule chose à nous dire : vivez, encore, toujours, vivez de plus en plus, surtout ne vous faites pas de mal et ne perdez pas le rire."

La plus que vive.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Ven 20 Juil 2012 - 17:55

" Il n'y a rien dans l'attente, que la vie seule, nue et pauvre. Elle ignore la défaite comme le triomphe, l'amertume comme la puissance. Elle ne sait que la grâce d'un silence sur la terre tendre, sous le ciel calme.

Elle nous apprend que l'amour est impossible et que, devant l'impossible, on ne peut réussir ni échouer, seulement maintenir un désir assez pur pour n'être défait de rien."

"Souveraineté du vide" - Lettres d'Or - de Christian BOBIN

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Ven 3 Aoû 2012 - 16:36

"Si nous considérons notre vie dans son rapport au monde, il nous faut résister à ce qu'on prétend faire de nous, refuser tout ce qui se présente - rôles, identités, fonctions - et surtout ne jamais rien céder quant à notre solitude et à notre silence.

Si nous considérons notre vie dans son rapport à l'éternel, il nous faut lâcher prise et accueillir ce qui vient, sans rien garder en propre."

L’Éloignement du monde.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Mar 11 Sep 2012 - 18:44

"J'ai trouvé, mon amour, le nom le plus secret et le plus clair pour dire ce qu'est ta vie dedans ma vie : l'air.
Tu es l'air qui ne me fait jamais défaut, cet air si nécessaire à la pensée et au rire,
cet air qui rafraîchit mon coeur et fait de ma solitude une place battue par tous les vents."

L'Eloignement du monde.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Jeu 13 Sep 2012 - 18:48

Ce vendredi 14 septembre aux Cahiers Lamartine au 18 rue Lamartine à 18 h puis de 20 à 22 h au Pain sur la Table. (Place du Pont-de-l’Étang à l’entrée de Cluny), Tel : 03 85 59 09 09.

"J’ai rêvé d’un livre qu’on ouvrirait comme on pousse la grille d’un jardin abandonné, Écrire c’est dessiner une porte sur un mur infranchissable, et puis l’ouvrir. Avis à tous les amoureux de Bobin qui depuis de longues années se nourrissent de sa merveilleuse littérature : l’auteur de ces belles phrases, que l’on souligne ou recopie avec tendresse sur un coin de cahier, sera à Cluny ce vendredi. Il y dédicacera son dernier livre L’homme joie (édité à l’Iconoclaste) où il renoue avec la fibre narrative de ses grands livres et construit son livre en quinze récits : des portraits d’êtres aimés, des rencontres, des figures emblématiques (Soulages, Glenn Gould, Matisse, Pascal), des visions sensibles et poétiques et une longue lettre à la femme aimée et perdue. Entre ces récits, viennent des paragraphes courts, parfois écrits à la main, condensés sur une pensée, fulgurants de profondeur et d’humanité. Avec comme fil rouge, la voix de Bobin, à nulle autre pareille et son regard de poète qui transfigure le quotidien."

http://www.lejsl.com/edition-de-macon/2012/09/13/christian-bobin-a-cluny-ce-vendredi

pas loin de chez nous Wink


_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Dim 16 Sep 2012 - 7:22

"Vous attendez de l'amour qu'il vous comble.
Mais l'amour ne comble rien, ni le trou que vous avez dans la tête, ni cet abîme que vous avez au cœur.
L'amour est manque bien plus que plénitude.
L'amour est plénitude du manque."


"Le Très-Bas "

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Mer 26 Sep 2012 - 3:50

"À quoi reconnaît-on les gens fatigués. À ce qu'ils font des choses sans arrêt. À ce qu'ils rendent impossible l'entrée en eux d'un repos, d'un silence, d'un amour. Les gens fatigués font des affaires, bâtissent des maisons, suivent une carrière. C'est pour fuir la fatigue qu'ils font toutes ces choses, et c'est en la fuyant qu'ils s'y soumettent. Le temps manque à leur temps. Ce qu'ils font de plus en plus, il le font de moins en moins. La vie manque à leur vie."

[Christian Bobin]

Ils ne savent pas se poser, et fuient la vie...

Rolling Eyes

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Ven 28 Sep 2012 - 10:27

à écouter sans modération...

http://www.franceculture.fr/emission-les-racines-du-ciel-la-poesie-comme-chemin-spirituel-avec-christian-bobin-2012-07-29

I love you

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Ven 28 Sep 2012 - 18:34

"Le monde n'est si meurtrier que parce qu'il est aux mains de gens qui ont commencé par se tuer eux-mêmes, par étrangler en eux toute confiance instinctive, toute liberté donnée de soi à soi.

Je suis toujours étonné de voir le peu de liberté que chacun s'autorise, cette manière de coller sa respiration à la vitre des conventions, et la buée que cela donne, l'empêchement de vivre, d'aimer."

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Mer 3 Oct 2012 - 20:22

"Un fin désespoir accompagne à notre insu toutes nos fêtes, comme si toutes nos joies venaient à la place d'une autre joie incomparablement plus grande mais hors d'atteinte."

L'Eloignement du monde.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Mer 10 Oct 2012 - 5:43

"Une petite sentinelle de silence veille jour et nuit sur notre cœur.
Les mots d'amour lui apportent à manger."

L'Eloignement du monde.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Lun 22 Oct 2012 - 16:24

"Le vent heurte un feuillage de la même façon que la parole d'amour touche le visage de l'amoureuse, provoquant même grâce d'abandon, même petite fièvre radieuse.
Le vent et la parole d'amour disent la même chose."

L'Eloignement du monde.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Mar 30 Oct 2012 - 17:38

"Humilité vient du latin : humus qui veut dire terre, la terre."Christian Bobin.

ne suis-je que cela ?

http://philo.pourtous.free.fr/Atelier/Textes/humilite.htm

sunny

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Lun 5 Nov 2012 - 21:02

"Ceux qui savent nous aimer nous accompagnent jusqu'au seuil de notre solitude puis restent là, sans faire un pas de plus.
Ceux qui prétendent aller plus loin dans notre compagnie restent en fait bien plus en arrière."

L'Eloignement du monde.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Dim 11 Nov 2012 - 6:27

"J'ai toujours été ainsi quand il me fallait aller dans le monde, que ce soit pour un travail, pour des études ou pour toute autre raison : à la recherche d'un mode d'emploi que je n'ai jamais vraiment trouvé. Depuis toujours je multiplie les ruses pour ne pas trahir mon absence à un monde dont je n'ai jamais compris ni les affaires ni les plaisirs qui le reposent. J'essaie parfois d'apprendre cette langue étrangère que presque tous parlent. Je n'y parviens que momentanément. J'ignore s'il s'agit d'une grâce ou d'une infirmité. Je sais seulement qu'il m'est impossible de vivre dans un monde auquel je ne crois pas."


_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Jeu 27 Déc 2012 - 13:59

"Nous n'habitons pas des régions. Nous n'habitons même pas la terre. Le coeur de ceux que nous aimons est notre vraie demeure."

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Jeu 24 Jan 2013 - 17:32

"Il y a parfois entre deux personnes un lien si profond qu'il continue de vivre, même quand l'un des deux ne sait plus le voir."

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Sam 2 Fév 2013 - 17:07

Aimer quelqu'un c'est...

Aimer quelqu'un, c'est le lire. C'est savoir lire toutes les phrases qui sont dans le coeur de l'autre, et en lisant le délivrer.

C'est déplier son coeur comme un parchemin et le lire à haute voix, comme si chacun était à lui-même un livre écrit dans une langue étrangère.
Il y a plus de texte écrit sur un visage que dans un volume de la Pléiade, et quand je regarde un visage, j'essaie de tout lire, même les notes en bas de page.
Je pénètre dans les visages comme on s'enfonce dans le brouillard, jusqu'à ce que le paysage s'éclaire dans ses moindres détails.

Nos propres actes nous restent indéchiffrables. C'est pourquoi les enfants aiment tant qu'on leur raconte sans fin tel épisode de leur enfance.
Lire ainsi l'autre, c'est favoriser sa respiration, c'est-à-dire le faire exister.
Peut-être que les fous sont des gens que personne n'a jamais lus, rendus furieux de contenir des phrases qu'aucun regard n'a jamais parcourues. Ils sont comme des livres fermés.

Une mère lit dans les yeux de son enfant avant même qu'il sache s'exprimer.
Il suffit d'avoir été regardé par un nouveau-né pour savoir que le petit d'homme sait tout de suite lire. Il est même comme les grands lecteurs : il dévore le visage de l'autre.

On lit en quelqu'un comme dans un livre, et ce livre s'éclaire d'être lu et vient nous éclairer en retour, comme ce que fait pour un lecteur une très belle page d'un livre rare.
Quand un livre n'est pas lu, c'est comme s'il n'avait jamais existé.

Ce qui peut se passer de plus terrible entre deux personnes qui s'aiment, c'est que l'une des deux pense qu'elle a tout lu de l'autre et s'éloigne, d'autant qu'en lisant on écrit, mais d'une manière très mystérieuse, et que le coeur de l'autre est un livre qui s'écrit au fur et à mesure et dont les phrases peuvent s'enrichir avec le temps.
Le coeur n'est achevé et fait que quand il est fracturé par la mort.
Jusqu'au dernier moment le contenu du livre peut être changé.
On n'a pas la pleine lecture de ce qu'on lit tant que l'autre est vivant.
Dieu serait le seul lecteur parfait, celui qui donne à cette lecture tout son sens.
Mais la plupart du temps, la lecture de l'autre reste très superficielle et on ne se parle pas vraiment.

Peut-être que chacun de nous est comme une maison avec beaucoup de fenêtres.
On peut appeler de l'extérieur et une fenêtre ou deux vont s'éclairer mais pas toutes.
Et parfois exceptionnellement, on va frapper partout et ça va s'éclairer partout, mais ça, c'est extrêmement rare.
Quand la vérité éclaire partout, c'est l'amour.

Christian Bobin

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Jeu 21 Fév 2013 - 17:34

"L'empathie c'est, à la vitesse de l'éclair, sentir ce que l'autre sent et savoir qu'on ne se trompe pas, comme si le cœur bondissait de la poitrine pour se loger dans la poitrine de l'autre."

(Christian Bobin - La lumière du monde)

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Mar 26 Fév 2013 - 14:54

"...ce qu'on perçoit chez l'autre, c'est souvent soi même. Dans l'autre, c'est mon propre coeur que j'entends battre."La grâce de solitude.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Ven 22 Mar 2013 - 6:22

"Voir un vrai visage, c'est voir quelqu'un qui avu quelque chose de plus grand que lui.
C'est rare aujourd'hui, parce qu'on est dans des temps de basses eaux où il paraît curieux de reconnaître quelque chose de plus grand que soi."

La lumière du monde

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Dim 31 Mar 2013 - 5:56

"Je vois le vide qu' il y a entre les hommes, plus grand que celui qui sépare une étoile d' une autre étoile. Chacun travaille, travaille, travaille à son sombre intérêt et ceux qui n' y travaillent pas sont broyés." (L'homme joie)

Hélas si vrai dans cette société...

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Jeu 11 Avr 2013 - 5:13

"Je pense que le monde est aujourd’hui plus carnassier. Les croisades, les guerres de religion ont été rudes, violentes même, mais leur violence restait encore de vis-à-vis, si je puis dire, humaine. Je vois par moment comme une disparition de l’humain sur les visages. Je vois sur les chairs, sur les traits quelque chose qui passe, qui a moins de lumière. Je pense qu’on a fait du mal à la Vie, c’est comme si on avait boxé Dieu. Il peut encaisser beaucoup de coups, mais il y a un moment où il risque de descendre du ring. Il y a quelque chose de la Vie qui ne disparaît pas mais qui s’éloigne pour un temps, comme un enfant qui a eu trop de mauvais traitements va éviter de se trouver en présence de parents maltraitants. La nature, la vérité, la beauté, la douceur qui ont été mises à mal ont juste reculé et deviennent un peu plus difficiles à saisir, à vivre. Trop de mal a été fait, mais ce n’est pas irréversible. Je ne crois pas à l’irréversible. Je reste confiant et le serai toujours, l’humain dans son fond est invincible, ineffaçable. On reviendra aux choses vivantes et vraies. L’homme n’est pas plus mauvais aujourd’hui qu’hier, il est seulement plus perdu."

Christian Bobin «La présence pure »

moi aussi Wink

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Jeu 26 Sep 2013 - 4:32

"Je suis fou de pureté. Je suis fou de cette pureté qui n'a rien à voir avec une morale, qui est la vie dans son atome élémentaire, le fait simple et pauvre d'être pour chacun au bord des eaux de sa mort noire et d'y attendre seul, infiniment seul, éternellement seul.

La pureté est la matière la plus répandue sur la terre. Elle est comme un chien. Chaque fois que nous ne nous reposons sur rien que sur notre cœur vide, elle revient s'asseoir à nos pieds, nous tenir compagnie.

C'est une chose que tu m'as apprise, mon âme. Tu m'as appris beaucoup de choses.
Tu m'as d'abord enfermé dans ton rire comme un écolier dans la classe au mois d'août, puis tu m'as rendu au monde avec pour tout devoir de l'écrire comme il est : affreusement noir en dessus, miraculeusement pur en dessous.

J'écris depuis que tu me lis, depuis cette première lettre dont j'ignorais ce qu'elle pouvait dire, qui ne pouvait trouver son sens que dans tes yeux.

Je n'ai jamais rien écrit de plus que les trois premières phrases de cette lettre : ne rien croire. Ne rien attendre.

Espérer que quelque chose, un jour, arrive. Les mots sont en retard sur nos vies.
Tu as toujours été en avance sur ce que j'espérais de toi. Tu as depuis toujours été l'inespérée."

Christian Bobin - L'inespérée

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Mer 2 Oct 2013 - 4:25

"La main de l'ange a des ongles noirs à force de nous déterrer des gravats de nos projets."

Un assassin blanc comme neige.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Lun 14 Oct 2013 - 16:01

"...L'intelligence c'est proposer à l'autre ce qu'on a de plus précieux, en faisant tout pour qu'il puisse en disposer - s'il le souhaite, quand il le souhaite. L'intelligence, c'est l'amour avec la liberté."

Christian Bobin

(La plus que vive)

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3425
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   Lun 28 Oct 2013 - 7:41

"La vie éternelle est la vie ordinaire délivrée de nos ensommeillements."

Un assassin blanc comme neige.

Bonnes vacances...

On part à Sète, à quatre...

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christian Bobin, ses livres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Christian Bobin, ses livres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit de Rencontre Rhône Alpes :: PARTAGEONS... :: Livres - Textes divers - Littérature-
Sauter vers: