AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sagesse du peuple animal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Plume
Admin
avatar

Féminin Scorpion Cheval
Messages : 703
Date d'inscription : 31/10/2009
Age : 51
Localisation : In the Universe

MessageSujet: Sagesse du peuple animal   Ven 7 Oct 2011 - 7:55

Vous habitez sur une très belle planète. En fait, vous habitez sur une splendide planète regorgeant de ressources, regorgeant de lieux qui vous nourrissent, une planète qui inconditionnellement vous supporte et vous accueille tout au long de vos incarnations. Cette planète est habitée par différentes formes de vie, des formes de vie visibles et des formes de vie plus subtiles. Il n’en demeure pas moins qu’elle est grandement habitée par une très grande diversité de vies et c’est ce qui fait en somme la richesse de votre planète.

Tout ce qui vit sur cette planète y est dans le but d’un développement. Grâce à l’entremise de cette planète, tout ce qui existe a une raison d’être et a un but. De plus, il est important de souligner que tout ce qui existe sur cette planète existe par inter-liens, tout est inter-relié. Selon la particularité de vie, ou l’espère de vie, et bien un but est touché. Quelque chose de la Mère-Terre s’exprime plus ouvertement, plus grandement, les êtres humains par exemple apportent une contribution particulière à la Mère-Terre, car ils sont bien évidemment une forme de vie différente. Il est important de noter que les humains ne sont pas l’unique forme de vie habitant et ayant le droit de jouir de la Mère-Terre. Les animaux, puisque dans cet échange il est question du peuple animal, les animaux aussi sont des formes de vies qui aussi apportent une contribution spéciale, particulière sur cette planète. Ils ont quelque chose à faire, à y faire… Ils sont présents pour leur évolution mais, tout comme toutes les autres formes de vie, ils sont inter-reliés aux autres ! En d’autres mots, l’homme existe en inter-communication étroite avec toutes les autres formes de vies, qu’il en soit conscient, qu’il l’admette ou non, ceci est une réalité. Tout comme dans le contexte d’une famille, les membres d’une famille, que ce soit le père, la mère, les enfants, les grands-parents, les oncles, les tantes, peu importe leur statut, chacun de ses membres apporte une contribution évolutive, nourrissante pour le bien-être de la famille. Il en est de même entre toutes les formes de vie, les humains ont un cerveau plus développé à certains niveaux, ce qui fait en sorte que les humains expérimentent le sentiment que cette Terre leur appartient. Ils ressentent un besoin à travers ceci, un besoin de créer, d’organiser, même de contrôler. Et sûr que ce besoin peut être vécu avec une certaine démesure, selon le choix des êtres humains, mais il n’en demeure pas moins que ce désir là, de contribuer à quelque chose, ce sentiment d’appartenance et peut, selon chaque individu, s’exprimer en équilibre, de manière équitable. Les animaux aussi ont ce sentiment d’appartenance, le peuple animal sait qu’il appartient à cette vie, à la Mère-Terre, qu’il a quelque chose à faire.

L’animal n’est pas constitué comme l’être humain, il lui ressemble grandement évidemment, mais il n’est pas constitué physiquement, émotionnellement, mentalement, au niveau de ces antécédents karmiques de la même façon. Tout son système énergétique incluant évidemment son corps physique et nous tenons à signaler son corps émotionnel et mental, est différent. Tout ce système n’est pas constitué exactement comme les êtres humains, mais il est important de comprendre que les animaux aussi ont le sentiment de leur corps physique. Ils ressentent leur corps physique. Ils le ressentent mais ils n’anticipent pas, ils n’anticipent pas la douleur, ils n’anticipent pas par exemple : « Que se passera t’il s’ils perdent quelque chose par exemple, leur enfant, leur progéniture » car dans le peuple animal, une des très grandes particularités est sa capacité d’exister, sa conscience n’existe que dans le présent. Donc, au niveau de son corps physique, l’animal ressent son corps mais il le ressent dans le présent, sans anticiper, ni sans par exemple repenser à ce qui s’est passé, il vit le présent et cherche à s’adapter à son présent. C’est très important, les animaux n’ont pas tendance à se sentir victime, ou à se plaindre de quelque chose, ils vont plutôt chercher à s’adpater à ce qui est dans le présent. Nous ne parlons pas uniquement des animaux domestiqués, nous parlons de tout le peuple animal. Il a une capacité à vivre dans le présent et à ne pas anticiper. Le peuple animal a la sagesse au niveau émotionnel, il vit ce qu’il ressent mais sans aucune vengeance, ni rancœur. La vengeance, la violence gratuite, la rancoeur n’appartient pas à ce règne. Bien sûr, un animal peut tuer, il le fera, par exemple, parce qu’il se sent menacé, il a peur, il tue, il se défend. L’animal tue parce qu’il a besoin de manger ou peu importe, mais il le fera dans le moment présent mais sans y associer la colère, la rage, la hargne, la vengeance. Les animaux, le peuple animal n’éprouve pas ceci. Encore une fois, nous le regrettons, un animal maltraité développera son instinct et évidemment si il craint, si il a peur d’être maltraité à nouveau, il se défendra, mais il ne le fera pas par rancœur, il le fera parce que dans le moment présent, voilà il a peur, la mémoire lui revient et il a peur, donc il se défend. Au niveau émotionnel, les animaux n’accumulent pas de bagage de frustrations émotionnelles, ils ont une plus grande capacité d’être dans le présent. Même si vous n’êtes pas parfait par exemple avec votre animal domestique ou même si les animaux vivent à l’échelle planétaire, beaucoup de situations ne sont pas équitables envers eux.

Le peuple animal n’accumule pas de rancœur envers l’être humain, car il a une grande, une très grande qualité de ne pas projeter. La projection vient du fait que l’homme a une capacité cérébrale supérieure qu’il utilise, si il le choisit, pour projeter… Alors l’animal, au niveau émotionnel, retiendra d’une relation étroite avec quelqu’un, ce qui lui procure un bien-être. Il cumulera davantage ceci que des frustrations. Donc si vous avez un animal ou si quelqu’un entretient un animal ou s’occupe d’un animal, même si vous n’êtes pas toujours parfait et pouvez avoir des moments par exemple d’intolérance ou d’impatience, l’animal priorisera le sentiment positif et la mémoire de ceci. Pourquoi ? Parce qu’il est polarisé principalement à s’adapter, à trouver le bon côté de ce qu’il vit.
Les animaux ou le peuple animal est grandement polarisé dans l’aspect d’adaptation d’être positif. C’est d’ailleurs pourquoi aussi beaucoup d’animaux vont jouer très librement, vont s’amuser ou vont même prendre du temps pour se détendre. Ils ont des moments bien sûr où ils peuvent être méfiants, dans le sens où ils doivent être attentifs, aux aguets, mais ils ont la capacité d’être durant un instant aux aguets, tous leurs sens vivement déployés et, une minute plus tard, parfaitement au repos. Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont pas, au niveau émotionnel, ils ne traînent pas des charges de peur. Ils ne traînent pas de vécu, alors c’est ce qui fait en sorte qu’ils vivent dans le moment présent.

Au niveau du plan mental, ils utilisent leur plan mental qui est très différent de celui de l’être humain. Ils vont l’utiliser, nous dirons, avec beaucoup de bienveillance, c’est-à-dire qu’ils vont chercher à assurer leur survie tout simplement. Mais un animal ne cherchera pas par exemple à assurer sa survie pour 15 ans. Il assurera sa survie pour quelques semaines, quelques mois, suivant le rythme des saisons. Il le fait en respectant certaines lois. Au niveau du plan mental, les animaux vont plutôt utiliser leur plan mental pour rechercher les signes de guidance auprès de l’énergie de la Mère-Terre, à travers la force des éléments. Ils vont sentir, capter à travers le vent, à travers les grands courants, à travers l’eau, à travers la chaleur, ils vont capter tout ceci grâce à cette forme d’intelligence associée à leur instinct. Ils vont ainsi se guider, en fait ils sont très près de leur instinct qui est pour eux une forme de guidance intérieure, car ils sont conscients que leur survie en dépend. L’animal cherchera toujours à rester aux aguets face à ce qu’il ressent, ce qu’il perçoit même à travers différentes activités. Il a la capacité d’être actif et en même temps de rester, somme toute, assez bien en connexion avec son ressenti intérieur.

Les animaux évoluent eux aussi comme les êtres humains et ils évoluent beaucoup au contact des êtres humains. Ils permettent aux être humains aussi, ceux qui choisissent de les regarder autrement que comme des bêtes, d’accéder à leur qualité d’être. Les animaux, selon le type, l’espèce, ont vraiment tous quelque chose à apporter à l’être humain. Que ce soit la capacité presque instantanée de rapatrier toute l’énergie dans une direction, que ce soit une capacité de concentration, que ce soit une capacité de relaxation, de méditation, que ce soit le don extraordinaire de soi, que ce soit une capacité de transférer des charges, les animaux, beaucoup d’animaux domestiques prennent consciemment des charges émotionnelles des êtres tout autour d’eux uniquement par Amour. Ils le font dans l’anonymat le plus complet et le font spontanément, tout simplement par ce qu’ils ont ce don, ce don d’eux mêmes, ils ont un sens précieux pour la vie : si ils sentent qu’ils peuvent apporter une contribution aux êtres qu’ils aiment, ils le feront intuitivement…

Les animaux sont tous très humbles, ils sont ce qu’ils sont. Ils ne cherchent pas à être autrement, en ce sens qu’ils ne cherchent pas à paraître, ils sont transparents. Leur plan émotionnel n’est pas utilisé pour voiler ce qu’ils sont, ce qu’ils vivent. Ils sont. Il y a une très grande transparence, si vous regardez dans les yeux d’un animal, vous allez voir que si vous êtes capable de soutenir le regard, il n’y a pas de voile. Vous voyez l’être avec une telle intensité que vous êtes dérouté. Vous vous demandez même si vous le voyez vraiment, car les animaux se laissent voir. Ceux qui le choisissent se laisse voir avec simplicité, donc le peuple animal, lui aussi se développe. Ces animaux qui s’incarnent et qui ont l’opportunité de côtoyer des êtres humains bons, des êtres humains en cheminement de toute sorte, des êtres humains qui considèrent les animaux avec respect, comprenant l’échange de collaboration, alors tous les animaux qui ont la possibilité de contacter les êtres humains dans une relation où il y a un minimum de respect et même plus, tous ces animaux, tous ces êtres ont la possibilité au cours de leur vie de faire un pas important dans l’ouverture de leur conscience. Il n’y a pas uniquement les humains, les animaux aussi vivent actuellement toute l’ouverture de conscience planétaire. Les animaux aussi la vivent, différemment de nous évidemment, mais ils vivent des ouvertures, ils en ressentent les transformations, ils ont la capacité, de glisser de se positionner dans ce mouvement sans avoir de peur, sans avoir la peur de l’inconnu, sans se poser trop de questions. Certains choisissent de quitter, d’autres choisissent d’accepter tout simplement, ils glissent dans le mouvement de toute cette transformation.

Parce que tout comme vous, vous êtes en train de m’apprendre comment vivre avec de nouvelles structures, de nouvelles façons de voir, de nouveaux concepts. Les animaux aussi vivent la même réalité, différemment de vous évidemment, n’allez surtout pas croire que si l’être humain, l’homme, la femme sont en très grande transformation, les animaux ne vivent rien. Ils sont constamment en train de s’adapter à ces changements et tout comme vous, ils puisent à travers des courants vibratoires, planétaires qui les supportent dans cette transformation. Sachez qu’il y a des maîtres incarnés qui vivent dans l’anonymat le plus complet et qui ont comme mission-action de soutenir les grands courants vibratoires reliés à l’évolution du peuple animal. Il y a des êtres qui ont la capacité de se relier à ce courant et de supporter des êtres différents de vous, l’homme et la femme, ces êtres en cheminement dans leur transformation, ces êtres qui méritent, qui ont le droit au respect de l’homme et de l’être humain, qui ont le droit à la compréhension, à la gratitude de l’être humain et qui ont le droit de partager la Terre-Mère avec l’être humain.

De ce fait, il y a des maîtres qui supervisent et qui soutiennent le peuple animal. Ils vont soutenir , ils vont l’aider pour transférer dans les réservoirs collectifs auxquels les animaux peuvent se relier, ils vont transférer une compréhension de l’être humain. Pour aider ces êtres à comprendre le fonctionnement de l’être humain. Parce que pour les animaux, pas mentalement comme vous, parce qu’ils ne sont pas, ils ne gèrent pas leur place mentale avec autant de complexité que vous, mais d’une certaine manière, nous pourrions dire, ils ont besoin de comprendre pourquoi vous agissez ainsi. Ils n’ont pas de jugement envers vous, comprenez bien, mais sachez que ces êtres que vous trouvez ou que vous pouvez nommer bêtes sont capables de sentir, de percevoir où est votre chemin, où vous êtes actuellement. Ils sont capables de ressentir par exemple où est une personne face à sa propre guidance intérieure. Ils sont capables de sentir si les êtres humains sont par exemple détournés d’eux mêmes, ou si les êtres humains sont en contact avec eux-mêmes, ils ne sont pas magiciens, ils ont tout simplement la capacité de lire, sentir vibratoirement.

Ce que vous êtes, vous l’émanez, vous êtes distorsionnés, vous émanez ceci, vous êtes harmonisés, vous émanez cela et le peuple animal a la capacité de sentir les vibrations, ils peuvent sentir ce que vous émanez. Vous émanez de l’agressivité, vous émanez par exemple que vous les pourchasserez, peu importe, ils le perçoivent. Ils ne le comprennent pas, parce qu’ils n’arrivent pas à saisir ce qui justifie pour la plupart des individus, cette poursuite. Mais vous devez comprendre qu’ils ne vous jugent pas, se sont de précieux enseignements uniquement par leur façon d’être qu’ils émanent et ils sont là pour aider les êtres humains. Ils sont là pour leur enseigner compassion, détente, joie de vivre, concentration absolue, être capable de rapidement, presque instantanément, structurer l’énergie dans un sens pour quelque chose en particulier.

Les animaux ont la capacité de vivre le moment présent, de sentir le mouvement de la vie aussi. Ils le perçoivent très bien et ils ne l’utilisent pas contre le mouvement de la vie. Ces formes de vie qui peuvent sembler bien bêtes ont une capacité extraordinaire de sentir ce qui se passe au niveau planétaire et ils sont beaucoup plus au courant de ces changements planétaires, et nous ne voulons point vous choquer, que la plupart des humains, pourquoi ? Parce qu’ils sont tout simplement capables de sentir. Le ressenti est bien développé, le ressenti n’est pas biaisé, n’est pas limité par un mental sur-utilisé, par un plan émotionnel engagé, donc ce qui fait qu’ils sont d’avantage conscients et capables de vivre le moment présent.

Les animaux côtoient les humains aussi évidemment dans le but d’apprendre de l’être humain, car ils savent que, en prenant appui dans la vibration de l’être humain et pas uniquement vos animaux domestiques, mais tous les animaux sur cette planète, ils savent que grâce à cet appui dans la vibration de l’être humain, ils peuvent apprendre. Même les animaux, qui n’approchent pas directement les êtres humains, apprennent parce que vibratoirement la présence de l’être humain, homme ou femme est sur cette planète. Ils le ressentent.

Imaginez maintenant un moment que le peuple animal accède au courant évolutif, au courant formé par les êtres qui se transforment, les êtres qui choisissent de vivre de plus en plus en paix harmonieusement, les êtres qui sont animés par un désir d’équilibre, de fraternité. Alors ces grands courants, les animaux y ont accès, plus ces courants croissent, plus il est facile pour les animaux d’y accéder, alors ils ressentent intuitivement, ils savent que de grands changements sont imminents, ils savent qu’il a y des transferts au niveau vibratoire et, eux aussi physiquement, s’adaptent comme vous. C’est pourquoi certains d’entre eux rejettent maintenant, par exemple soit en développant des maladies, un mode de vie ou une alimentation. Il y a un niveau d’intolérance et c’est sain parce que c’est une manifestation, ou ce sont des manifestations des animaux indiquant qu’ils réagissent, leurs limites par exemple de compassion ou de tolérance sont atteintes.

Les animaux aussi vivent la maladie, mais encore une fois ils n’ont pas peur de la maladie, ils n’anticiperont pas ce qui pourrait arriver et ils vont apprendre à s’adapter dans le présent à la maladie. Il fut un temps sur cette planète où les êtres humains vivaient beaucoup plus près des animaux, à cette époque là, il y avait beaucoup moins de grandes villes éloignées du peuple animal, les individus avaient la possibilité d’observer les animaux, et de ces observations naissaient beaucoup de prises de conscience, beaucoup de changements dans la manière de vivre. Beaucoup d’animaux étaient bien sûr vénérés pour leur force, pour leur courage, pour leur connaissance et à cette époque là, les êtres humains avaient encore le sentiment que le Divin habitait le peuple animal. Ils savaient que chaque animal avait quelque chose de précieux qu’il pouvait partager et les êtres humains savaient aussi qu’ils pouvaient donner à cet animal.

L’être humain, à une certaine époque, a vraiment recherché à vivre harmonieusement avec le peuple animal, mais dans la recherche de cette harmonie, l’être humain a rencontré de grands lâcher prises et de grands abandons. A un certain moment, plutôt que de choisir le partage, le partage équitable avec le peuple animal, certains humains ont décidé de choisir le pouvoir, puis tout doucement, progressivement tous les êtres qui choisissaient le pouvoir et s’associaient au pouvoir contrôlaient, voulaient contrôler toujours de plus en plus le peuple animal. Evidemment, ces êtres perdirent progressivement la conscience et l’importance de cette cohabitation, puis avec le temps, l’homme en vint à croire que les animaux étaient à son service, que les animaux étaient là pour combler l’être humain et qu’il pouvait faire des animaux ce qu’il désirait puisque l’être humain était, selon ses croyances, la réalité la plus intelligente sur cette planète. Ce gain de pouvoir, ce désir de pouvoir ne s’arrêta point là, ce désir de pouvoir une fois comblé dans la relation avec le peuple animal, lorsque certaines personnes réalisaient que maintenant elles avaient pris le pouvoir et contrôlaient le peuple animal, avaient le droit de vie ou de mort sur ce peuple animal.

Alors certains humains se mirent à extrapoler ces pratiques de vie envers tout simplement les autres êtres humains et à partir de là, ils cataloguèrent les êtres humains, en races inférieures ou supérieures. Et tout comme dans la relation avec les animaux, ils en vinrent à perdre de vue la valeur de l’être humain. Puis, progressivement, certains hommes, certaines femmes, certains êtres humains désirant le pouvoir à n’importe quel prix en vinrent à croire qu’ils pouvaient choisir ce que les autres avaient à vivre ou devaient vivre, qu’ils avaient le droit de vie et de mort sur certains êtres différents.

Evidemment que se furent les êtres qui avaient des potentialités mentales rationnelles très développées qui instauraient ces nouveaux principes de vie basés sur l’acquisition, le pouvoir, la compétition. Et à partir de ces schémas mentaux, bien évidemment, naissaient toutes sortes d’émotions de violence, de colère, d’agressivité, de besoin de détruire. Dans chaque être humain, il y a cette histoire, dans chacune de vos cellules, il y a cette histoire, et bien d’autres histoires, et dans chaque cellule du peuple animal, il y a aussi cette histoire et d’autres histoires. Le temps est venu maintenant, parce que la Mère-Terre en appelle à ceci, d’instaurer consciemment une grande, une pure fraternité au niveau planétaire. Et n’allez surtout pas croire que cette fraternité s’adresse uniquement aux êtres humains, cette fraternité s’adresse à toutes les formes de vies sur cette planète, incluant le peuple animal. Il est temps que ce noble peuple d’enseignants retrouve sa place. Il est temps que les travailleurs de Lumière ouvrent leur conscience à leurs frères, car vous êtes tous issus du même Créateur Source !

Au fur et à mesure qu’un être s’ouvre à la reconnaissance du Divin en lui, à un moment donné, l’individu est amené, et ceci est incontournable, à ouvrir son regard sur le peuple animal et à cesser aussi de faire certaines distinctions entre les animaux domestiques et ceux qui ne le sont pas. Vous êtes consterné ou préoccupé par le bien-être de votre animal et vous n’êtes pas préoccupé par le bien-être des animaux que vous ne connaissez pas. Vous ne pouvez pas associer votre conscience uniquement à l’amour. Ce que vous aimez, voilà, ceci vous préoccupe, mais ce que vous n’aimez pas ou ne connaissez pas, et bien vous ne voulez pas vous en préoccuper. Nous ne voulons point vous choquer, mais si vous avez des enfants, la violence portée à votre enfant vous est intolérable. Songez-vous parfois à la violence faite aux autres enfants, vous est-elle aussi intolérable ? Les êtres en cheminement sont tout près d’une plus grande conscientisation planétaire. Ceci veut dire que vous allez vous impliquer de plus en plus au niveau planétaire. Attention, nous ne vous disons pas voilà : demain matin prenez vos bagages et puis partez. C’est à l’intérieur de vous, à l’intérieur de vous premièrement que vous avez à vous positionner.

Cherchez à respecter toutes formes de vie. Premièrement, observez les autres formes de vie, observez-les, regardez à quel point elles sont différentes, belles et captez leur vibration sans jugement. Vous allez vous apercevoir que chaque forme de vie peut vous offrir quelque chose de très réel, qui vous nourrisse vibratoirement, qui vous permette de vous sentir meilleur.

Lorsque l’être humain est capable d’avoir un contact profond, un contact vrai avec un animal, qu’est ce qui se passe ? L’être humain se sent digne, il est fier de lui, parce qu’il sait qu’il vient de pénétrer quelque chose de précieux. Vous venez, au contact de cet animal, de toucher un niveau de conscience qui dépasse le niveau de conscience que vous touchez entre les humains. Pour vous contacter entre vous tous, cela demande un niveau de conscience, une ouverture évidemment, mais vous êtes tous une même forme de vie, ou des formes de vies similaires. Alors, lorsque vous dépassez certaines limites et que vous entrez en contact avec l’animal pour saisir qui il est, ce qu’il vit, ce qu’il éprouve, ce qu’il veut vous communiquer et bien vous venez de faire un pas de plus au niveau d’une conscience plus planétaire. Vous savez à l’intérieur de vous que vous touchez à quelque chose de particulier, de précieux. Notez la capacité que vous avez de contacter les animaux, de les contacter réellement par le Cœur et par l’observation-contemplation.

Les animaux dont vous vous occupez et que vous chérissez, et bien, vous les aimez grâce au lien d’amour et vous êtes alors capable de sentir ce qu’ils vivent et de communiquer avec eux. Les animaux que vous ne connaissez pas intimement, et bien, c’est en les observant et en les contemplant que vous arrivez à prendre contact avec leur essence.

Lorsque nous vous disons reconnaissez le Divin en vous, c’est qu’il est temps pour vous de reconnaître le Divin en vous. Reconnaître le Divin en vous n’est pas uniquement faire l’élaboration, l’évaluation de vos capacités, de vos potentiels, de vos dons et ainsi de suite, reconnaître le Divin en vous c’est aussi la capacité de voir le Divin dans les autres formes de vie. Une personne ne peut pas prétendre avoir trouvé un niveau de réalisation intérieure si cette même personne ne reconnaît pas le Divin chez les autres, dans le peuple animal. Même l’animal qui vous semble le plus bête exprime une réalité du Créateur et a sa raison d’être.

Les animaux sont là aussi pour vous aider à guérir beaucoup de peurs. Vous pouvez choisir de les éloigner de vous ou vous pouvez choisir de travailler tout doucement, progressivement à guérir vos peurs. La peur ou les peurs liées aux animaux sont souvent des projections, l’animal était là dans une situation de cette vie ou que dans une autre vie, et très souvent vous avez rencontré vos propres peurs. Il se peut que parfois vous ayez été agressé parce qu’il y a certains animaux, certains membres du peuple animal qui sont désharmonisés.

Nous allons ici ouvrir une parenthèse : le peuple animal, tout comme vous, a des qualités, des dons, un ensemencement d’être selon l’animal en question. Par exemple, les ruminants, tous les ruminants ont une très grande capacité méditative. Tous les animaux qui sont très rapides ont une capacité de concentration très très puissante et nous pourrions continuer, mais ce que nous voulons vous dire c’est que chaque groupe d’animal à son ensemencement d’être et ses potentialités. Les animaux aussi comme les humains viventl’influence du bagage karmique planétaire, donc ce qui a déjà été vécu sur la planète, ils le ressentent et ils doivent le comparer. Par exemple, un tel regroupement d’animaux a la possibilité au cours de l’incarnation de transcender tel aspect du karma collectif. Ils sont des membres très actifs au cours de l’incarnation, pas de la façon dont vous vous fonctionnez, et ils ne se disent pas par exemple : voilà, je transcende une partie du Karma collectif liée à la violence ou au pouvoir. Mais ils le font, ils le savent à l’intérieur d’eux.

Les animaux vivent aussi toutes les poussées vibratoires, ils ressentent aussi le changement et ce sont des êtres dotés aussi de la capacité de choisir, différemment de vous les humains. Mais il est important de comprendre que cette planète offre l’extraordinaire possibilité de choix absolu, et n’allez surtout pas croire que sur toutes les possibilités des planètes d’incarnation il y ait cette possibilité absolue, aucunement.

Sur cette planète vous avez la possibilité de vous détruire totalement ou de vous réaliser, c’est une question de choix. Alors que sur certaines planètes attention, vous agissez dans un champ d’actions et les possibilités sont plus restreintes. Par exemple, sur certaines planètes il est impossible de se détruire parce que l’incarnation sur cette planète là ne permet pas l’autodestruction. Mais sur une planète telle que la vôtre, les enjeux sont très très grands et dans chaque système, dans chaque Cosmos, il doit y avoir des planètes de totale liberté. Pourquoi ? Parce qu’au cours de leur incarnation, au cours de leur expérience, toute entité de vie a besoin d’expérimenter au cours de sa réalité éternelle des expériences sur des planètes où tout est possible. Le choix est absolu, mais dites-vous bien que l’incarnation sur une planète telle que celle-ci, où le choix est absolu, vous fait gravir beaucoup d’échelons.

Il n’y a pas de hasard que votre âme ait choisi cette planète, mais par conséquent n’oubliez jamais que vous êtes préparé aussi. Vous êtes grandement, largement préparé, supporté, aidé tout au long de votre incarnation. Donc à travers le peuple animal, certaines formes de vies vont choisir la dysharmonie, certaines formes de vie à travers le peuple animal vont difficilement arriver à temporiser, à rendre opérationnel et à harmoniser à l’intérieur d’eux tous les changements qui se passent. De ce fait, ils vont produire des démesures, vivre de manière démesurée.
C’est pourquoi il pourrait y avoir des animaux agressifs. Attention, un animal peut être agressif mais il n’est pas rancunier. Un animal peut être agressif, mais il n’est pas hargneux, il n’y a pas de préméditation, voyons si je peux retrouver cet autre animal et puis… Un animal n’est dans cette forme d’énergie. Il est agressif, voilà, il sera même dangereux, par exemple envers les autres formes de vie, il vivra avec la conséquence de ses choix, pas nécessairement comme vous le pensez, les humains, mais dites-vous bien que les animaux aussi sont assujettis aux lois universelles tout comme vous l’êtes, tout comme toutes les formes de vie.

Certains animaux vont choisir, eux, et certaines catégories du peuple animal ont plus de facilité, par exemple certains mammifères, à collaborer dans ce mouvement d’expansion. Il y a également d’autres catégories qui vivront ceci, somme toute assez bien, mais pas en extériorisant ou en exprimant leurs capacités exceptionnelles au niveau de l’ouverture de conscience.

Le peuple animal est géré par une conscience planétaire, appelez ceci une âme planétaire pour les animaux, nous préférons appeler ceci un grand courant ou un archétype planétaire et cet archétype planétaire inclut toute la diversité du peuple animal passée, présente et future. Cet archétype planétaire concernant le peuple animal, et nous pourrions aussi dire grâce à l’archétype planétaire concernant aussi l’être humain physique passé, présent, futur, permet aux formes de vie existantes sur une planète de croître évidemment au cours d’un cycle de vie, mais aussi de muter, de se transformer. Donc cet archétype planétaire, il est là, il émane aussi et il influence les êtres humains. Il influence directement l’archétype des animaux grâce à cette interdépendance ou à cette intercommunication au niveau des archétypes planétaires, c’est pourquoi il y a la possibilité entre les différentes formes de vie de communication, de liens d’Amour même, d’une plus grande compréhension et d’une plus grande collaboration.
Certains animaux robustes, certains animaux très forts, agiles, non pas comme vous les humains et n’oubliez pas ceci, ils sont ouverts et réceptifs à aider l’être humain. Ils sont ouverts à cette forme de collaboration, ils ne sont pas ouverts toutefois à l’esclavage. Utiliser un animal sans aucune reconnaissance pour ce qu’il vous permet ou ce qu’il peut vous apporter est fort dommage. Alors l’archétype du peuple animal, l’animal, chaque entité vit de cet archétype. Communiez avec l’archétype et il peut puiser à même cette source et ce qu’il vit, nourrit cet archétype et l’archétype le nourrit et ainsi de suite. L’archétype renseigne les animaux, les informe et leur permet aussi de s’adapter aux grands changements planétaires actuels, l’archétype leur permet aussi de faire des transitions.

Grâce au lien de communication avec ces archétypes, il est possible qu’il y ait une communication entre vous et les animaux. N’allez surtout pas croire que, si vous avez un animal domestique, il comprenne tous les mots que vous lui dites. Il saisit par télépathie supérieure parce que l’animal a des sens sensoriels internes et externes bien développés. Pas tous les sens, mais au niveau de la télépathie, pour certains au niveau clair-ressenti évidemment, l’instinct que vous pourriez relier à l’intuition et aussi à la claire-audience, les jeunes animaux entendent par claire-audience leurs parents. Il y a tout un contact qui se fait entre les membres d’une communauté par télépathie, par clair-ressenti et ainsi de suite… donc leurs sens sont très développés.

L’animal que vous chérissez, vous en êtes fier parce qu’il a compris un ou deux mots. Il a plutôt saisi vibratoirement ce que vous vouliez lui faire saisir. A partir du moment où vous émettez cette vibration et plus particulièrement pour certains animaux, dont toute la race des félins mais il y en a d’autres, ils ont la capacité de voir avec une très grande netteté vos corps, vos corps énergétiques, vos couches, donc votre aura si vous préférez. Et c’est à partir de cela qu’ils comprennent votre discours et si vous dites à l’animal viens là ou fait cela et qu’il n’écoute pas, n’allez surtout pas croire qu’il est bête. Il peut choisir qu’il n’en a pas le goût. Si il sent qu’il y a une certaine liberté et respect dans votre relation, il cherchera de plus en plus à affirmer ce qu’il est, alors il répondra lorsqu’il aura le goût de répondre.

Si l’animal est dans un contexte où il n’y a pas de liberté et où il n’y a pas de respect, beaucoup d’animaux, dont entre autres les ruminants qui sont profondément méditatifs et par conséquent pacifiques, vont choisir tout simplement d’être pacifiques, de ne pas réagir. Ils vont chercher à tempérer, chercher à s’adapter, ce ne sont pas des victimes et ils ne sont pas naïfs d’agir ainsi. Ils ont une très grande qualité d’être. Les animaux vont donc choisir et, selon le contexte dans lequel ils vivent, vous pourriez observer qu’effectivement ils choisissent. Si vous êtes suffisamment respectueux envers votre animal, c’est-à-dire si vous ne cherchez pas à le contrôler complètement, si vous le laissez vivre, vous allez vous apercevoir qu’il est capable d’en venir à accepter un mode de vie où il y a des consignes à respecter. Et puis, il est capable d’accepter ces consignes qu’il ne comprend pas nécessairement, car il ne vit pas la même réalité que vous, mais il peut choisir par Amour de le faire !!!

Nous parlons d’Amour parce que OUI, les animaux, le peuple animal vit de l’Amour. Non, pas nécessairement l’amour des êtres humains bien gorgé aussi du monde émotionnel et bien teinté des croyances que vous avez de l’Amour et de vos expérimentations passées et présentes, mais oui, le peuple animal vit et est capable de manifester et d’émaner l’Amour sous différentes formes. L’amour, pour eux, n’est pas lié au plan affectif, émotionnel comme vous, bien sûr l’Amour c’est lié pour eux à l’instinct : une mère envers son enfant et ainsi de suite, ou à une conscience d’une collectivité. Les animaux aiment réellement la nature, la Mère-Terre et ce lien d’Amour leur permet d’être bien ancrés, bien enracinés à la Mère-Terre. Ce lien d’Amour leur permet aussi de ne pas avoir peur, nous ne voulons point vous choquer, mais la plupart des humains ont peur dans la nature. Allez dormir une nuit dans la nature et la plupart des humains ont peur, peur d’être agressés, peur du noir, peur d’avoir froid, peur d’autres formes de vie, peur, peu importe, ils ont peur.

Les animaux n’ont pas peur, parce que, d’une part, ils vivent le présent bien évidemment, ils ne sont pas projetés dans des peurs, ils n’ont pas un vécu émotionnel, mais aussi parce qu’ils sont intimement liés à la Mère-Terre.

Beaucoup d’êtres humains se sentent appelés vers le peuple Animal et si vous vous sentez appelé et bien vous pouvez travailler à partir de l’Archétype, c’est-à-dire émaner de l’Amour vers l’Archétype du peuple Animal en leur transmettant tout simplement des messages de fraternité, des messages de gratitude, des témoignages aussi de vos expérimentations envers leur peuple. Contactez sur une base respectueuse le peuple animal, une variété du peuple animal ou plusieurs variétés à travers le peuple animal. Visez intérieurement à entrer en contact avec ceux-ci uniquement dans le but de fraterniser. Donc, si vous êtes une personne qui aimez profondément, qui avez un Amour du peuple animal et que vous vous sentez interpellé à soutenir ces autres formes de vie, et bien faites-le à distance, faites-le à travers votre animal, à travers la conscience que vous avez des animaux, faites-le à travers le partage que vous faites aux autres êtres humains, faites-le au niveau planétaire en ensemençant vos méditations et visualisations ! Visualisez que vous répandez autour du peuple animal beaucoup d’Amour et ceci sera très productif.

Le peuple animal est un peuple qui est digne du plus grand respect de tous les êtres humains. N’oubliez pas… qu’ils sont des Maîtres pour vous, comme vous êtes des Maîtres pour eux. Ils ont autant à vous apprendre, à vous apporter que vous pouvez leur apporter et leur apprendre.

Dites-vous bien qu’au niveau de l’expression de sagesse pure, certains d’entre eux ont atteints des niveaux très élevés, de compassion, de respect, d’humilité, de don de soi… Chaque forme de vie existe pour enrichir tout ce qui est autour, laissez-vous enrichir par le peuple animal et permettez qu’à l’intérieur de vous s’exprime votre bonté, votre gratitude, votre respect, votre fraternité envers ceux-ci.

L’être humain est en train de cumuler une grande dette karmique envers le monde animal. Ce qui est merveilleux, c’est qu’au cours du présent âge, le niveau de conscience s’accroissant, de plus en plus d’individus vont choisir de cohabiter en paix avec le peuple animal, vont choisir de retourner regarder ce peuple pour retrouver le sens du Sacré. Ces bêtes ne sont pas bêtes. Ces bêtes sont de sages et précieux Maîtres.

Question

Que faire par rapport au massacre des 300'000 phoques au Canada…?


Positionnez-vous intérieurement mais positionnez-vous, si vous êtes contre ou si vous êtes pour ceci. Si vous êtes contre, il se peut qu’en ce moment certains choix soient faits parce qu’une gestion à l’échelle planétaire est faite, mais en ne respectant pas le peuple animal.

Au tout début paisiblement, cohabitait avec l’être humain, le peuple animal qui était capable de gérer sa réalité, jusqu’à ce que l’être humain croit que le peuple animal n’était pas apte à le faire et décide de le faire pour lui. Cela a évidemment engendré toutes sortes de situations. En ce moment, il y a beaucoup de décisions prises, parfois en croyant à tord que c’est pour un mieux-être du peuple animal.

Alors choisissez où vous vous situez et envoyez de l’Amour face à cela tout simplement et essayez de ne pas juger. Evaluez que pour vous ce n’est pas ce qu’il y a à faire par exemple. Vous pouvez aussi vous positionner par rapport à l’Archétype planétaire pour le soutenir afin que surgissent de plus en plus à travers le Cœur de l’homme ou de la femme, de l’être humain, des solutions pour réharmoniser le peuple animal. Ne cherchez donc pas dans cette distorsion, pourquoi surgissent évidemment ici et là toutes sortes de situations de maladies, d’épidémies et encore une fois l’être humain croit qu’il peut gérer cela. Mais cette situation est passagère c’est-à-dire qu’automatiquement un niveau de conscience planétaire entraînera une vision différente surtout un plus grand respect pour toute forme de vie.

Méditation

Alors maintenant, chacun d’entre vous, positionnez-vous envers le peuple animal et choisissez à l’intérieur de vous de redonner votre respect, votre gratitude à ce peuple !


Paix Amour Lumière Harmonie

Maîtreya, Energie d'Amour et Compassion, canalisé par Guylaine Sallafranque (Canada)

Conférence publique, Neuchâtel 2003



Source : http://www.sna-cma.com/Conf-rences.html

_________________
La meilleure voie pour chaque être est celle qui vient de sa propre écoute intérieure.
Revenir en haut Aller en bas
 
Sagesse du peuple animal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit de Rencontre Rhône Alpes :: PARTAGEONS... :: Livres - Textes divers - Littérature-
Sauter vers: