AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La voie du guerrier...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: La voie du guerrier...   Sam 7 Avr 2012 - 17:51

"S'indigner, c'est facile
Oser exister, manifester ce que je suis vraiment est difficile. Cela veut dire que dans ma vie, j'incarne avec responsabilité, intégrité, discernement, joie, mon identité profonde, ma conviction intérieure, ma conduite intérieure.

On peut avoir la connaissance, on en reviendra toujours à la pratique, au vécu. Cela veut dire que je deviens un spécialiste de la matière et non plus du bavardage. Cela veut dire que j’aligne mes actions sur mes pensées et mes sentiments. Cela veut dire que je passe à l'acte. Le sacré est dans le quotidien. Il rend humble et nous pousse dans nos retranchements pour récupérer tous nos pouvoirs. Être un guerrier, ce n'est pas gravir le mont Éverest, travailler 60h par semaine, défendre les grandes causes.

Être un guerrier, c'est accueillir toutes les parties de soi, oser contacter ses blessures les plus profondes, les transformer et les intégrer pour dire oui à une nouvelle réalité. À chaque fois que je me positionne, je mets une frontière et je dis oui à l'inconnu, à un nouveau plan de conscience. À l'intérieur de mes frontières, je fais des expériences, je choisis, et ainsi je me renforce dans ma base et je peux repousser la frontière. C'est ainsi que je prends de l'expansion, je ne peux pas m'ouvrir et donc recevoir si je n'établis pas de limite que je repousse au fur et à mesure de mes prises de conscience. Je pourrai faire un parallèle avec l'éducation des enfants : je leur donne des limites, des repères tout en révélant leur potentiel. Une pyramide a une base solide sur le sol pour s'élever vers le ciel. Toute montée en puissance, saine, nécessite un ancrage solide. Sinon ce ne sont que des enflures psychiques ou virtuelles.

Je peux passer ma vie à me préserver de la douleur, à fuir, à mettre du baume sur les relations bancales, à vivre par procuration, pourquoi pas. Mais cela veut dire que je ne m'autorise pas à mourir à ce qui a été nécessaire à ma survie et qui aujourd'hui m'empêche de vivre et recevoir l'amour que je recherche partout comme un mendiant.

Cela veut dire que je ne m'autorise pas à m'affranchir des rôles, masques, souffrances, manipulations pour naître à une autre conscience et créer des relations conscientes.
C'est vrai cela demande beaucoup d'amour, bienveillance, discernement, respect à son égard.

Soit je passe ma vie à me sur adapter pour répondre à la demande des autres et c'est une arnaque dramatique car je cautionne des relations qui ne sont que manipulations et
dépendance affective. Chacun se maintient dans les fils de l'esclavage et de l'enfermement du sadomasochisme.

Soit je m'affranchis de mes béquilles, je récupère ainsi peu à peu mes pouvoirs distribués partout juste pour recevoir des miettes soit - disant d'amour.

Seul l'amour guérit, seul l'amour a cette capacité de faire émerger les parties de vous que vous rejetez, les souffrances occultées. Seul cet amour a la capacité de lestransformer. C'est votre pouvoir de guerrier.

La terre a soif d'hommes et de femmes qui assument à 100% ce qu'ils ont créé.
La terre a soif d'hommes et de femmes qui réalisent leurs intuitions profondes car c'est en accomplissant sa tâche qu'on se libère du passé.
La terre a soif d'hommes et de femmes qui aiment les enfants.
La terre a soif d'hommes et de femmes qui soient des guerriers pour témoigner de leur identité profonde, pour leur propre accomplissement et pour la survie de l'humanité."

http://www.journaldunaturel.com/la-voie-du-guerrier-une-voie-de-transformation.html


_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: La voie du guerrier...   Mer 11 Avr 2012 - 15:34

Citation :
Seul l'amour guérit, seul l'amour a cette capacité de faire émerger les parties de vous que vous rejetez, les souffrances occultées. Seul cet amour a la capacité de les transformer. C'est votre pouvoir de guerrier.

je crois qu'en fait, il faut continuer à être dans ce monde, mais avec une autre conscience concernant nos relations, pour moins de dépendances...mais ce sont les relations qui nous font travailler et avancer...

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: La voie du guerrier...   Mer 18 Avr 2012 - 12:02

Les 7 valeurs ou vertus.

Je fais du Ciel et de la Terre mes Parents : La vie entière est source de connaissance, d’expérience et de sagesse. Tous les êtres et les phénomènes peuvent m’apprendre. C’est à moi d’en profiter par mon ouverture d’esprit, ma curiosité et mon désir de connaître, d’apprendre et de vivre. Mon école est la vie…

Je fais de l’Esprit mon Ami : Je suis seul responsable de ma connaissance, de ma compréhension, de mon apprentissage par mon entière présence d’esprit, ma concentration totale sur le présent dans la vie…

Je fais des Facultés d’Adaptation mes Principes : Apprendre des autres, apprendre de notre expérience pour mieux faire face aux épreuves de la vie. Aucune magie ne peut me donner le bonheur, Aucun Maître ne peut m’enseigner si ce n’est le chemin qui mène à la connaissance de soi…

Je fais de la Soumission mon Dharma : Je me soumet au destin. La vie m’apporte des épreuves que je ne peut éviter. Les principes me permettent de m’adapter à ces épreuves, au Dharma…

Je fais de l’Égo mon Ennemi : Il amplifie ou détruit la réalité par le sentiment démesuré, le préjugé ou la conviction. C’est contre «lui» que je dois combattre pour percevoir la réalité comme elle est vraiment. Gagner avant de combattre…
Je fais du Silence de l’Esprit mon Sabre : Je vide mon esprit du passé et du futur. Je vide mon esprit de mes préjugés et de mes convictions. Je ne nie rien et je n’affirme rien : je pense sans penser, l’intuition, la clé de la vrai connaissance. L’outil ultime de l’adaptation à la vie…

Je fais de la Volonté et de la Droiture mon Armure : Le sage n’a pas besoin de loi car il respecte LA LOI : le Dharma. En me donnant corps et esprit à l’apprentissage; en respectant ses principes; Je n’aurai jamais rien à me reprocher et serai toujours protégé. Ainsi, je ne perdrai jamais même si je perds parce que j’apprends…

Je fais de l’Esprit Immuable ma Forteresse : Fixé sur chaque instant présent de la vie, l’Esprit immuable me protège des illusions et des remords, des rêves et des cauchemars. Il me permet de vivre pleinement ce que j’ai à vivre et d’apprendre tout en demeurant en Harmonie avec l’Univers…

Je fais de l’Honnêteté ma Force : Par la connaissance de mes forces et de mes faiblesses, je peux orienter mon travail afin de transformer mes faiblesses en forces; accepter celles que je ne peux transformer et agir en conséquence; exploiter mes forces afin de m’adapter à l’Ordre Universelle. Mon honnêteté envers les forces et les faiblesses d’autrui me permet d’apprendre, de comprendre et de m’adapter à l’autre tout en demeurant en Harmonie avec le Dharma…

Je fais de ma Force Intérieure ma Magie : Je suis seul responsable de ma victoire dans la vie par mes propres efforts à pratiquer, à connaître, à comprendre et à appliquer les principes le plus intensément possible, avec tout mon coeur, à chaque moment de ma vie. Chaque pensée, chaque geste, chaque mot influence l’Univers positivement ou négativement. C’est à moi d’équilibrer mon destin…
Je fais du Dharma mon Miracle : L’opportunité doit être investie avec tout mon être comme si c’était ma dernière chance. J’évite ainsi les remords de l’inaction et j’apprends par l’action…Note : Le Bushido, la voie du samouraï est une fusion entre le bouddhisme et le shintoïsme. Elle peut être résumée en 7 principes essentiels :

- Gi : la juste décision dans l’équanimité, la juste attitude, la vérité. La droiture passe par le respect de soi-même, et engendre le respect à l’égard des autres et de la part des autres. Être fidèle à ses engagements, à sa parole, et à l’idéal que l’on s’est choisi.
– Yu : la bravoure. Le courage n’est pas donc l’absence de la peur, mais d’affronter les épreuves malgré nos peurs et nos craintes.
– Jin : l’amour universel, la bienveillance envers le genre humain, la compassion. Ogawa : ” Quand les autres disent du mal de toi, ne rends pas le mal pour le mal, mais réfléchis que tu n’a pas été non plus toujours fidèle dans l’accomplissement de tes devoirs “.
– Rei : l’action juste. Le respect, n’est que l’expression de l’intérêt sincère porté à autrui, au travers de gestes et d’attitudes pleines de sollicitude. Il faut éviter la critique et le dénigrement des autres, car cette néfaste habitude a pour but inconscient de se louanger soi-même. Rabaisser autrui est un moyen facile de se grandir, relativement à peu de frais.
– Makoto : la pleine sincérité, la spontanéité.

- Melyo : l’honneur. L’honneur est attaché à la manière d’être, à la fidélité, à la parole, à un ami, un Maître, un Idéal, ou à la vérité.
– Chugo : dévotion, loyauté. Le devoir de loyauté n’est pas uniquement une attitude envers les autres, mais aussi envers des principes et des valeurs. Elle symbolise la nécessité de tenir ses promesses et remplir ses engagements, ainsi que la sincérité dans ses paroles et dans ses actes.

Voici un exemple de code moral qui se retrouve dans bien des religions et philosophie, il a pour but d’élever l’homme plus que dans la dignité, dans sa pleine conscience, ainsi celui ci se retrouve en harmonie avec ce qui est, sa conscience se trouve libéré de tout calcul pour lui même et pour son avenir. Ainsi libre il ne peut être que plus présent à la vie et ainsi la prendre pleinement comme Guide, Maître, et instrument du dépassement de soi. Il inspire confiance aux autres mais bien plus important il vit lui même dans la confiance de la vie et de lui même. Ainsi fait l’idée du refus, du tragique de la mort ne l’atteint pas car celle ci s’annonce comme une inéluctable continuité de ce qu’il est, une inéluctable continuité du juste.

http://lavoiedelasagesse.wordpress.com/le-code-bushido/

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3470
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: La voie du guerrier...   Sam 13 Déc 2014 - 12:56

Lecture du moment:

Extrait: Le sourire du courage de Chögyam Trungpa

L'art du guerrier s'est d'être très tendre, sans peau, sans tissu, tout nu, à vif.
C'est d'être gentil et doux,
On a renoncé à endosser une nouvelle armure.
On a renoncé à se constituer une couenne dure.
On est prêt à exposer au monde sa chair nue, ses os et sa moelle.

Cette façon de parler n'est pas seulement une métaphore.
C'est ce qu'il faut faire quand on doit véritablement pourfendre un ennemi,
quand on est au combat où dans un duel de sabre, comme dans les films de samouraïs.
Il ne faut pas être trop craintif.

Un duel à l'épée, c'est réel, aussi réel que de faire l'amour à un autre être humain.
Je parle ici d'expériences directes, pas d'analyse psychologique.

Avant de pourfendre l'ennemi, regardez-le dans les yeux et sentez cette tendresse.
Puis frappez.
Quand vous entaillez votre ennemi, votre cœur compatissant devient deux fois plus grand.

Il s'enfle, il devient un grand cœur, ce qui vous permet  donc de pourfendre l'ennemi.
Si votre cœur est petit, vous ne pouvez pas faire cela correctement.

Bien sûr, la conquête d'un ennemi n'exige pas qu'on le coupe en deux,
il peut suffire de le mettre à l'envers, la tête en bas.
Mais il faut être ouvert à toutes les éventualités.

Quand le guerrier  connaît à fond ce que c'est que d'être vif,
il n'y a plus de place pour manipuler la situation.
On va simplement de l'avant, et on présente la vérité sans la moindre crainte.
On peut être ce que l'on est de manière très directe et ordinaire.

La tendresse amène la simplicité et le naturel.
c'est presque être comme simple d'esprit.

On ne peut pas devenir un guerrier retors, savoir tirer des astuces de son chapeau et anéantir les arguments de ceux avec qui on n'est pas d'accord.
ça ce n'est ni se cultiver soi-même, ni prendre soin des autres.
Un tel comportement détruirait toute possibilité de société éveillée.
Il n'y aurait alors aucune société éveillée.
Il n'y aurait alors aucune société,
seulement des gens épars.

Au contraire, les guerriers sans peur de Shamballa sont des guerriers très ordinaires, à l'esprit simple.

Voilà le point de départ pour développer la vraie bravoure...

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La voie du guerrier...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La voie du guerrier...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit de Rencontre Rhône Alpes :: PARTAGEONS... :: Spiritualité - Philosophie - Métaphysique - Psychologie-
Sauter vers: