AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La kundalini...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3446
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: La kundalini...   Lun 5 Avr 2010 - 18:57

Un article sur la kundalini, que je trouve intéressant et assez juste sur le sujet du moins au vue de la petite expérience que j'ai à ce niveau:

" Revenons plus précisément sur les différentes formes d’expression que peut emprunter la kundalini. Nous avions présenté la kundalini non pas comme un type de force en particulier mais comme un processus que peut emprunter l’énergie. Et selon ce qu’est cette énergie les résultats peuvent être tout à fait différents. Quels dangers y a t il à développer la kundalini !

Sachons d’abord de quelle kundalini nous parlons, car elles sont de trois types :

- Celles manifestant les forces inférieures ou astrales éveillant l’esprit à la magie, la sorcellerie, ou l’occultisme.

- Celles manifestant les divinités supérieures de la conscience, éveillant l’esprit à la puissance, laissant le pouvoir du serpent dévorer l’identité. Et que ces divinités soient tantriques, égyptiennes, aztèques ou autres ne change rien à
l’affaire,

- Et celles manifestant les forces divines ou forces créatrices éveillant l’âme à sa propre existence et au Créateur.


Du danger des premières est la perte de la conscience et la perte de soi dans des sphères que l’esprit ne saura gérer, pouvant entraîner dans les cas extrêmes folie et suicide. Ou bien le développement hypertrophique de l’ego par la mise à disposition de pouvoirs servant l’individu et les entités associées entraînant manipulation, mensonge, mégalomanie, déviation sexuelle etc.…

Ce type de kundalini se rencontre beaucoup dans les sociétés anciennes ou animiques empruntes de rituels magiques ou autres liés aux forces de la nature vitale inférieure. Les forces qui en résultent ont dominé l’humanité bien avant l’apparition de l’âme et de la nature divine dans l’homme.

Du danger des secondes est l’étouffement de l’âme au profit du développement de l’esprit par la prise en possession des dieux qui se nourriront de la personnalité et de l’ego pour asseoir leurs pouvoirs à travers par exemple un prêtre, un religieux, un dévot, un gourou, un disciple, ou tout individu qui aura choisi de s’abandonner à ces forces. Jusqu’à ce que l’individu, ayant disparu, n’incarne plus que les forces et leurs dieux tenant le vital et la conscience par la béatitude et le pouvoir. On rencontre encore beaucoup à l’heure actuelle de telles puissances qui prennent le visage de la spiritualité et ont su se répandre sur la planète.

Du danger des troisièmes est la déstructurations de nos cristallisations, la perte de nos croyances, la confrontation à la réalité de la vie et de soi qui, dépouillé de son illusion, oblige à avancer sans cesse vers plus de vérité, de sagesse, de liberté et d’éternité dans une confrontation permanente à ce qui constitue son antithèse, la présence des pouvoirs inférieurs.

Mais il n’y a pas plus de danger à vivre cette confrontation qu’à ne pas la vivre, car nous sommes déjà mortels, maladifs, ignorant, et cette confrontation n’est que l’émergence, la percée, l’échappée hors de cette obscurité. Si la Kundalini nous déstabilise alors, c’est que nous étions déjà instables. Sans elle, cette instabilité se serait révélée autrement, au travers d’une maladie, d’une psychose, ou autre.

La faute n’en incombe pas à la Kundalini mais à notre nature. Elle n’agit que comme révélatrice de notre réalité, décuplant notre nature joyeuse ou notre nature dépressive selon le cas. Mais aucune fatalité en cela. Les deux premiers types de kundalini sont commandés par le pouvoir du serpent, à la fois symbole et réalité inhérente à ces forces. L’esprit Divin commande au troisième type et nous ne parlerons plus dans ce qui suit que de celui-ci, les deux premiers types ne présentant guère d’intérêt spirituellement parlant. « Il n’y a pas plus de danger à travailler la Kundalini qu’à ne pas la travailler » Affirmer cela va à contresens des idées reçues, de la superstition et de l’ignorance régnant sur le sujet..." Jean-Michel Jutge (Copyright 1999 - 2008) http://www.supramentale.com/

suite ici:
http://antahkarana.forumzen.com/l-veil-de-la-kundalini-f5/du-danger-de-la-kundalini-la-fin-dun-mythe-le-dbut-t1245.htm

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
OBYONETAOPY
Résident
Résident
avatar

Masculin Taureau Chien
Messages : 381
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 59
Localisation : SAVOIE

MessageSujet: Re: La kundalini...   Mar 13 Avr 2010 - 8:40

Myriam a écrit:
Un article sur la kundalini, que je trouve intéressant et assez juste sur le sujet du moins au vue de la petite expérience que j'ai à ce niveau:

" Revenons plus précisément sur les différentes formes d’expression que peut emprunter la kundalini. Nous avions présenté la kundalini non pas comme un type de force en particulier mais comme un processus que peut emprunter l’énergie. Et selon ce qu’est cette énergie les résultats peuvent être tout à fait différents. Quels dangers y a t il à développer la kundalini !

Sachons d’abord de quelle kundalini nous parlons, car elles sont de trois types :

- Celles manifestant les forces inférieures ou astrales éveillant l’esprit à la magie, la sorcellerie, ou l’occultisme.

Celle là c'est la KUNDALINI en orientation ERRONNEE....tout simplement

- Celles manifestant les divinités supérieures de la conscience, éveillant l’esprit à la puissance, laissant le pouvoir du serpent dévorer l’identité. Et que ces divinités soient tantriques, égyptiennes, aztèques ou autres ne change rien à
l’affaire,

Mieux vaut ne pas laisser le SERPENT dévorer quoique ce soit, le but n'est pas la DOMINATION du REPTILIEN, mais de REPRENDRE notre Liberté et de DEVENIR MAITRE de nous mêmes.......la symbolique du serpent pour la KUNDALINI, n'est pas anodine......ATTENTION donc.....

- Et celles manifestant les forces divines ou forces créatrices éveillant l’âme à sa propre existence et au Créateur.

Oui la KUNDALINI, (appelée JING force vitale en chinois) TRANSFORMEE en CHI (CHING énergie universelle) et L'UNION FUSION du JING et du CHING (CHING est à l'Origine du mot YI KING ou encore I CHING) sous LE SOUFFLE DIVIN.....permet D'OUVRIR certaines PORTES en HAUT LIEUX.....mais seulement quand L'INTENSITE D'ENERGIE est IDENTIQUE à L'INTENSITE D'ENERGIE de ce HAUT LIEUX que l'on souhaite s'ouvrir....sinon les portes restent fermées....

Bref il n'y a pas trois KUNDALINI, mais une seule, c'est notre FORCE VITALE, qui selon l'orientation qu'on lui fait prendre PEUT nous AIDER à la TRANSFORMATION vers les plus hautes EXTASES, et ou nous entrainer vers les plus profondes fosses ténébreuses..... (note informative hors sujet : la TRINITE est l'artifice par lequel les clergés des religions organisées cherchent à se justifier, alors qu'ils n'ont aucune LEGITIMITEE face au DIVIN.....le DIVIN est UN, UN POINT C'EST TOUT)


Du danger des premières est la perte de la conscience et la perte de soi dans des sphères que l’esprit ne saura gérer, pouvant entraîner dans les cas extrêmes folie et suicide. Ou bien le développement hypertrophique de l’ego par la mise à disposition de pouvoirs servant l’individu et les entités associées entraînant manipulation, mensonge, mégalomanie, déviation sexuelle etc.…

Oui ceci est en effet un des dangers, mais cela ne provient pas de la KUNDALINI, mais seulement de l'orientation qu'on lui fait prendre...d'où les conseils incessants des LIVRES à ce sujet ( comme le YI KING http://yiking.hautetfort.com/archive/2008/06/07/yi-king-de-la-simplicite-subversive.html ) de sans cesse chercher LA LUMIERE, la JUSTESSE (encore appelée JUSTE MILIEU en TOUT) le PUR, afin que notre orientation soit juste, que nos pensées soient justes, que nos intentions soit justes......le seul rempart, armure bouclier contre les DANGERS....

Ce type de kundalini se rencontre beaucoup dans les sociétés anciennes ou animiques empruntes de rituels magiques ou autres liés aux forces de la nature vitale inférieure. Les forces qui en résultent ont dominé l’humanité bien avant l’apparition de l’âme et de la nature divine dans l’homme.

Là tu parle plus du REPTILIEN que de la KUNDALINI, à mon avis, ce qui n'est pas tout à fait pareil ???....le REPTILIEN aussi se sert de la KUNDALINI pour nous dominer, en nous incitant à en faire un usage erroné, voila toute la différence.....mais la KUNDALINI par elle même n'est ni bonne ni mauvaise, elle est juste FORCE VITALE, c'est tout......

Du danger des secondes est l’étouffement de l’âme au profit du développement de l’esprit par la prise en possession des dieux qui se nourriront de la personnalité et de l’ego pour asseoir leurs pouvoirs à travers par exemple un prêtre, un religieux, un dévot, un gourou, un disciple, ou tout individu qui aura choisi de s’abandonner à ces forces. Jusqu’à ce que l’individu, ayant disparu, n’incarne plus que les forces et leurs dieux tenant le vital et la conscience par la béatitude et le pouvoir. On rencontre encore beaucoup à l’heure actuelle de telles puissances qui prennent le visage de la spiritualité et ont su se répandre sur la planète.

Oui là encore tout cela survient que lorsque l'orientation que l'on donne à notre KUNDALINI est erronée......c'est à dire que l'on ne lui donne pas L'ORIENTATION du PUR, de la PURE LUMIERE, alors parce que nous n'avons pas encore notre KUNDALINI en JUSTE ORIENTATION de VIE, alors il arrive des choses contraires à la VIE.......là encore ce n'est pas dû à la KUNDALINI elle même, mais à une orientation erronée de celle ci....

Du danger des troisièmes est la déstructurations de nos cristallisations, la perte de nos croyances, la confrontation à la réalité de la vie et de soi qui, dépouillé de son illusion, oblige à avancer sans cesse vers plus de vérité, de sagesse, de liberté et d’éternité dans une confrontation permanente à ce qui constitue son antithèse, la présence des pouvoirs inférieurs.

La VRAIE CHRISTALISATION (et non y a pas de faute dans ma manière d'écrire ce mot là) n'est pas destructurable en VERITE.....on peut seulement OUBLIER et ou ne pas la RECONNAITRE.....et donc s'en éloigner sans plus AVOIR de CONNEXION VIVE avec, ce qui alors engendre des destructurations, (DISPERSIONS en CONFUSION) de notre ETRE.....Cette VRAIE CHRISTALISATION est comme le NOYAU CATALYSEUR qui permet de faire notre propre CHRISTALISATION, on ne peut donc pas la DESTRUCTURER.....La THESE et L'ANTITHSE, est vision séparée, séparatrice des choses.....mieux vaut voir les choses en OPPOSES COMPLEMENTAIRES.... http://yikingiching.blogspot.com/2004/08/les-forces-opposees.html#links ainsi on évite aussi la vision manichéenne (le MAL ou le BIEN) du Monde qui fait tant de mal partout dans le Monde...

Mais il n’y a pas plus de danger à vivre cette confrontation qu’à ne pas la vivre, car nous sommes déjà mortels, maladifs, ignorant, et cette confrontation n’est que l’émergence, la percée, l’échappée hors de cette obscurité. Si la Kundalini nous déstabilise alors, c’est que nous étions déjà instables. Sans elle, cette instabilité se serait révélée autrement, au travers d’une maladie, d’une psychose, ou autre.

Oui....

La faute n’en incombe pas à la Kundalini mais à notre nature.

Non, pas vraiment, car notre Nature est Bonne à la Base, donc sans faute...c'est seulement l'orientation que l'on donne à notre Nature qui fait que '''ce qui avantage dans le développement du meilleur de soi"" s'accomplit, et ou le contraire....

Elle n’agit que comme révélatrice de notre réalité, décuplant notre nature joyeuse ou notre nature dépressive selon le cas. Mais aucune fatalité en cela.

Moi je dirais ceci comme cela : L'ORIENTATION que l'on fait prendre à notre KUNDALINI agit que comme révélatrice de notre réalité, décuplant notre nature
joyeuse ou notre nature dépressive selon le cas. Mais aucune fatalité
en cela.


Les deux premiers types de kundalini sont commandés par le pouvoir du serpent, à la fois symbole et réalité inhérente à ces forces.

Ne laissons jamais le POUVOIR du SERPENT commandé, c'est là l'erreur...le SERPENT= le REPTILIEN, le GENETIQUE....

L’esprit Divin commande au troisième type et nous ne parlerons plus dans ce qui suit que de celui-ci, les deux premiers types ne présentant guère d’intérêt spirituellement parlant. « Il n’y a pas plus de danger à travailler la Kundalini qu’à ne pas la travailler » Affirmer cela va à contresens des idées reçues, de la superstition et de l’ignorance régnant sur le sujet..." Jean-Michel Jutge (Copyright 1999 - 2008) http://www.supramentale.com/

suite ici:
http://antahkarana.forumzen.com/l-veil-de-la-kundalini-f5/du-danger-de-la-kundalini-la-fin-dun-mythe-le-dbut-t1245.htm

Bref RESUMONS, avec la KUNDALINI toujours SUIVRE L'ORIENTATION vers la PURE LUMIERE, le PURE AMOUR, le JUSTE MILIEU en TOUT, le DIVIN, et tous les dangers seront éviter......FACILEMENT....enfin presque ????

note bien MYRIAM que je ne fais pas cela pour te critiquer et t'abaisser en quoi que ce soit, loin de moi cette idée, mais je le fait seulement pour ajouter un peu plus de VERITE au texte que tu as cité, afin que tous et toutes y compris toi y voeint plus CLAIR (je sais pas si je l'ai été assez pourtant??)...car mine de rien, les LIBRAIRIES du Monde sont pleines de ces LIVRES APPROXIMATIFS, écrits par des gens et des gentes qui ont tout un tas de diplomes, mais qui n'ont pas suffisamment en eux approfondit la VERITE de ce qu'ils disent et ou enseignent...et malheureusement, selon certains écrits et certains écrivains, comme celui ci, on en viendrait presque à croire qu'il faut laisser le REPTILIEN nous DOMINER, et que la KUNDALINI à trois têtes.......

Perso je vois où l'auteur cherche à nous attirer.......et c'est loin de la VERITE......pourtant à prime abords en le lisant, il est facile de se dire, wouaaaah celui là il a l'air d'en connaitre un rayon, puisqu'il mélange subtilement vraies vérités et fausses vérités (le truc des trompeurs conscient et ou inconscients de leur tromperie).....

bé non...c'est un achat inutile, si vous aviez l'intention d'acheter ses livres.......à moins que vous voulez prendre des détours dangereux dans votre approche de la KUNDALINI....et de la VREALITE de qui vous êtes vraiment......
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3446
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: La kundalini...   Sam 17 Avr 2010 - 13:05

Pas tout à fait de retour à la casa, mais un peu plus connectée, je viens de lire rapidement ton post, et je suis assez d'accord avec ton analyse, loin de moi l'idée de considérer ce texte comme la vérité, car de toute façon rien ne vaut sa propre expérience, et l'intention, celle du coeur ou plus basse donne à la kundalini son orientation...c'est ce qui me laisse penser que certes il y en a peut-être qu'une mais que son orientation peut être différente, cette puissante énergie (très recherchée) est facilement détournée par les reptiliens ou autres, je voulais juste alerter sur le fait que son éveil ne veut pas dire qu'on est arrivé, ou sur le chemin du retour...à la "pure" énergie.

Je pense personnellement que l'énergie de la kundalini, si elle fuit vers le haut, c'est qu'elle est sans doute pompée...la poussée par le bas et puis la redescente en passant par le haut sera décuplée si elle revient au coeur, ou se passe l'alchimie, ce n'est que ma maigre expérience en cette vie qui me fait penser cela, et je n'invente rien, je re-dé-couvre...je sais pas si je suis claire, je suis encore en vacances (mon cerveau y compris...)

à bientôt, je vais continuer à profiter du soleil du midi, car le lundi ne sera pas au soleil arggg...

Bon weekend

Myriam

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
OBYONETAOPY
Résident
Résident
avatar

Masculin Taureau Chien
Messages : 381
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 59
Localisation : SAVOIE

MessageSujet: Re: La kundalini...   Sam 17 Avr 2010 - 13:36

Myriam a écrit:
Pas tout à fait de retour à la casa, mais un peu plus connectée, je viens de lire rapidement ton post, et je suis assez d'accord avec ton analyse, loin de moi l'idée de considérer ce texte comme la vérité, car de toute façon rien ne vaut sa propre expérience, et l'intention, celle du coeur ou plus basse donne à la kundalini son orientation...c'est ce qui me laisse penser que certes il y en a peut-être qu'une mais que son orientation peut être différente, cette puissante énergie (très recherchée) est facilement détournée par les reptiliens ou autres, je voulais juste alerter sur le fait que son éveil ne veut pas dire qu'on est arrivé, ou sur le chemin du retour...à la "pure" énergie.

Je parlais du REPTILIEN (comme en psychanalyse et en psychologie)...ne parlons pas ici des REPTILIENS (comme pour la '''théorie extra terrestre''', c'est autre chose).......Oui son EVEIL ne veut pas dire que l'on est arrivé, ou sur le chemin du RETOUR à la PURE ENERGIE comme tu dis...L'EVEIL de la KUNDALINI, c'est seulement la BASE de la prise de conscience d'une nouvelle conscience de qui l'on est, c'est à dire on passe de l'identification (fausse) du soi au seul corps de matière, pour constater que l'on est pas que corps, et qu'il y a ce frémissement intérieur de quelque chose d'inpalpable, qui nous dit, sussure, que nous sommes bien plus que l'on se pense être....

Je pense personnellement que l'énergie de la kundalini, si elle fuit vers le haut, c'est qu'elle est sans doute pompée...la poussée par le bas et puis la redescente en passant par le haut sera décuplée si elle revient au coeur, ou se passe l'alchimie, ce n'est que ma maigre expérience en cette vie qui me fait penser cela, et je n'invente rien, je re-dé-couvre...je sais pas si je suis claire, je suis encore en vacances (mon cerveau y compris...)

Disons que la RESPIRATION QUANTIQUE (celle dont tu m'as donné le lien) montre l'importance des ARRETS en HAUT et en BAS, pour la CIRCULATION de la FORCE KUNDALINI (JING) afin de la TRANSFORMER par L'ENERGIE UNIVERSELLE (CHI) sous le SOUFFLE DIVIN (en HAUT) en PURE ENERGIE......avec L'ARRET dans le CENTRE FAIT D'INFINI en haut elle ne peut pas être pompée, c'est seulement nous mêmes qui pouvons y donner une orientation autre que la PURE ENERGIE....et selon le degré d'intensité en haute ou basse vibration des autres orientations qu'on lui donne (DISTRACTIONS, DISPERSIONS etc), il y a comme un aller nourrir, de notre part, par absence de CONCENTRATION, ce qu'il convient de ne pas nourrir.....(c'est à dire les modifications de conscience et ou les fantômes de nos pensées)....

ATTENTION avec '''la faire REVENIR au COEUR''' comme disent tant de livres, beaucoup ne précisent pas qu' il ne s'agit pas du coeur organe qui pompe le sang...mais du COEUR de notre Vie dans LA VIE...ne nous égarons pas...amener l'énergie sans cesse au coeur qui pompe le sang peut avoir des effets désastreux, et entrainer dans la NERVOSITE, voir même la FOLIE à force de pratiquer ainsi......il est d'ailleurs conseillé lors du RETOURNEMENT de se coucher sur le coté droit lors de la remonté transformation de la KUNDALINI...afin de lui éviter le passage direct au COEUR, c'est seulement dans sa redescente, quand elle a été TRANSFORMEE en ENERGIE sous le SOUFFLE DIVIN et donc qu'elle est plus PURE, qu'elle peut passer près du coeur sans risque de trop d'énergie...c'est d'ailleurs aussi dans la REDESCENTE que l'on visualise le NOURRIR D'ENERGIE de tous les organes etc du corps, pour son sain entretien......REDESCENTE qui n'est jamais un BUT en soi d'ailleurs, mais un autre PALIER pour une autre REMONTEE......le tout dans un CYCLE sans COMMENCEMENT, ni FIN d'une seule et même ENERGIE....jusqu'à ce que l'on ait ACCOMPLI toutes nos Terres intérieures en PURE ENERGIE....le SEUL BUT à avoir dans cette quête..ALCHIMIQUE..


à bientôt, je vais continuer à profiter du soleil du midi, car le lundi ne sera pas au soleil arggg...

BAH ce sera un autre SOLEIL.......si tu uses de ta force avec LUMIERE dans tout ce que tu fais....

Bon weekend

Myriam
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Jeune pousse
Jeune pousse


Masculin Taureau Chien
Messages : 5
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 59
Localisation : France

MessageSujet: Re: La kundalini...   Mer 12 Mai 2010 - 5:17

Myriam a écrit:
Un article sur la kundalini, que je trouve intéressant et assez juste sur le sujet du moins au vue de la petite expérience que j'ai à ce niveau: ……


Bonjour,

Je suis l’auteur de cet article qui fait partie d’une série d’articles constituant un tout sur le thème de la kundalini. Je trouve intéressant les commentaires qui sont fait ici, aussi je me permets de poursuivre avec vous cette réflexion, de manière ouverte, sans à priori ni polémique, si vous le souhaitez.

OBYONETAOPY a écrit:


" Revenons plus précisément sur les différentes formes d’expression que peut emprunter la kundalini. Nous avions présenté la kundalini non pas comme un type de force en particulier mais comme un processus que peut emprunter l’énergie. Et selon ce qu’est cette énergie les résultats peuvent être tout à fait différents. Quels dangers y a t il à développer la kundalini !

Sachons d’abord de quelle kundalini nous parlons, car elles sont de trois types :

- Celles manifestant les forces inférieures ou astrales éveillant l’esprit à la magie, la sorcellerie, ou l’occultisme.

Celle là c'est la KUNDALINI en orientation ERRONNEE....tout simplement


Bonjour ami. J’essaie de comprendre votre réflexion, et il me semble que nous ne parlons pas de la même chose, bien que d’une certaine manière et d’un point de vue absolu vous aillez raison. Toutefois, l’absolu ne faisant pas partie de ce monde, nous sommes obligés de partir des faits. Les faits nous montrent qu’il existe plusieurs types de forces, toutes ne peuvent pas être ramenées à la même nature. Et bien qu’une force puisse changer de nature, dans le domaine qui nous occupe seul le Divin, ou l’absolu, appelez-le comme vous voulez, pourrait opérer cette alchimie. Mais cela nécessite non seulement que cet absolu ait été réalisé à l’intérieur de nous, mais qu’en plus nous aillons pu l’incarner jusque dans les tréfonds de notre corps et de notre vitalité afin qu’il puisse briser la coque reptilienne et libérer les forces vives qu’elle emprisonnait et pervertissait. Réaliser cela n’est pas à la porté de tout le monde et l’on observe bien plusieurs natures dans le fonctionnement de l’énergie, créant chacune leur forme de la kundalini.

Or vous semblez présenter la kundalini comme une seule énergie, fonctionnant dans des mécanismes différents. Ce qui est une vision assez restrictive de la chose. Je pars du postulat que vous savez de quoi vous parlez, que vous n’êtes pas un de ces nombreux théoriciens du web qui tissent toutes sortes de systèmes de croyance basé sur une approche mentale ou très incomplète de la réalité. Rappelez-moi à l’ordre si je me trompe

OBYONETAOPY a écrit:

- Celles manifestant les divinités supérieures de la conscience, éveillant l’esprit à la puissance, laissant le pouvoir du serpent dévorer l’identité. Et que ces divinités soient tantriques, égyptiennes, aztèques ou autres ne change rien à l’affaire,

Mieux vaut ne pas laisser le SERPENT dévorer quoique ce soit, le but n'est pas la DOMINATION du REPTILIEN, mais de REPRENDRE notre Liberté et de DEVENIR MAITRE de nous mêmes.......la symbolique du serpent pour la KUNDALINI, n'est pas anodine......ATTENTION donc.....


Je vous rejoins tout à fait sur ce point. Et rare sont les individus conscient de ce fait. Toutefois nous parlons bien ici des kundalinis de type reptilienne. Il faut comprendre ce qu’elles sont, car le serpent n’a de pouvoir que parce qu’il a détourné les forces de vie de la création à son profit propre, ce qui constitue le monde rebelle, une création dans la création divine. Mais dire cela ne résout pas le problème car ce monde rebelle est aussi celui dans lequel nous vivons, et qui s’est superposé à la réalité divine. Au point que nous ne sachions plus faire la différence, pour la plus grande part de l’humanité, de ce qui vient du Créateur, et de ce qui vient du noir, pour ne pas le nommer. Tout le problème consiste alors à ne pas se laisser duper, séduire, « attraper » par ces forces rebelles et savoir se tourner vers ce qui fait la vraie vie. Ou bien lorsque cela a été inévitable, de pouvoir s’en extraire. Mais là est un autre problème.

OBYONETAOPY a écrit:

- Et celles manifestant les forces divines ou forces créatrices éveillant l’âme à sa propre existence et au Créateur.

Oui la KUNDALINI, (appelée JING force vitale en chinois) TRANSFORMEE en CHI (CHING énergie universelle) et L'UNION FUSION du JING et du CHING (CHING est à l'Origine du mot YI KING ou encore I CHING) sous LE SOUFFLE DIVIN.....permet D'OUVRIR certaines PORTES en HAUT LIEUX.....mais seulement quand L'INTENSITE D'ENERGIE est IDENTIQUE à L'INTENSITE D'ENERGIE de ce HAUT LIEUX que l'on souhaite s'ouvrir....sinon les portes restent fermées....


Si vous identifiez le processus de la kundalini à celui du chi vous faites fausse route. Il s’agit de deux systèmes de fonctionnement de l’énergie différents. Ce serait comme de confondre le système sanguin avec le système nerveux. Bien que le chi, sous certaines conditions puisse être orienté en énergie de la kundalini. Mais ce n’en est qu’une particularité de fonctionnement, non naturel par surcroit.

OBYONETAOPY a écrit:

Bref il n'y a pas trois KUNDALINI, mais une seule, c'est notre FORCE VITALE, qui selon l'orientation qu'on lui fait prendre PEUT nous AIDER à la TRANSFORMATION vers les plus hautes EXTASES, et ou nous entrainer vers les plus profondes fosses ténébreuses..... (note informative hors sujet : la TRINITE est l'artifice par lequel les clergés des religions organisées cherchent à se justifier, alors qu'ils n'ont aucune LEGITIMITEE face au DIVIN.....le DIVIN est UN, UN POINT C'EST TOUT)


Il y a confusion sur les termes employés et j’ai dû mal m’exprimer. J’ai parlé de trois formes que peut prendre la kundalini, non de trois kundalinis. D’une certaine manière toute force existante peut prendre le chemin de la kundalini. Ce qui nous donne au final une infinité de possibilités quand à la nature de l’énergie qui emprunte le système de développement des chakras et des nadis. Mais parmi cette infinité nous trouvons trois grandes familles. La kundalini empruntera toujours le système des chakras et des nadis pour son développement, traversant en finalité le sommet du crâne pour se relier … Mais se relier à quoi ? Selon sa nature elle se reliera à des choses différentes, des plus basses, aux plus hautes, selon la nature et la qualité de l’énergie développée dans le système. Ce qui détermine le résultat du processus ce n’est pas une question d’orientation, qui de toute manière est toujours la même, c’est la nature vibratoire de l’énergie employée. Si vous utilisez une force christique en tant que force de kundalini ascendante elle vous mènera droit vers le Christ en tant que Dieu. Si vous utilisez la force d’un démon quelconque de l’astral comme je l’ai parfois vu faire, même en lui faisant emprunter le même chemin sous la forme d’une kundalini, elle ne vous mènera pas plus loin que le monde des enfers, certes, avec quelques pouvoirs empruntés aux djinns ou autres entités associés, mais certainement pas vers le Divin.

OBYONETAOPY a écrit:

Du danger des premières est la perte de la conscience et la perte de soi dans des sphères que l’esprit ne saura gérer, pouvant entraîner dans les cas extrêmes folie et suicide. Ou bien le développement hypertrophique de l’ego par la mise à disposition de pouvoirs servant l’individu et les entités associées entraînant manipulation, mensonge, mégalomanie, déviation sexuelle etc.…

Oui ceci est en effet un des dangers, mais cela ne provient pas de la KUNDALINI, mais seulement de l'orientation qu'on lui fait prendre...d'où les conseils incessants des LIVRES à ce sujet ( comme le YI KING http://yiking.hautetfort.com/archive/2008/06/07/yi-king-de-la-simplicite-subversive.html ) de sans cesse chercher LA LUMIERE, la JUSTESSE (encore appelée JUSTE MILIEU en TOUT) le PUR, afin que notre orientation soit juste, que nos pensées soient justes, que nos intentions soit justes......le seul rempart, armure bouclier contre les DANGERS....


Je vous rejoins également sur ce point. La pureté d’intention est importante, le développement de la vertu naturelle, l’honnêteté etc. Un exercice tout simple, chercher à ne plus mentir, ce poison qui déforme la conscience … Tout ceci contribue au développement de l’âme et donc au développement de la nature spirituelle.

OBYONETAOPY a écrit:

Ce type de kundalini se rencontre beaucoup dans les sociétés anciennes ou animiques empruntes de rituels magiques ou autres liés aux forces de la nature vitale inférieure. Les forces qui en résultent ont dominé l’humanité bien avant l’apparition de l’âme et de la nature divine dans l’homme.

Là tu parle plus du REPTILIEN que de la KUNDALINI, à mon avis, ce qui n'est pas tout à fait pareil ???....le REPTILIEN aussi se sert de la KUNDALINI pour nous dominer, en nous incitant à en faire un usage erroné, voila toute la différence.....mais la KUNDALINI par elle même n'est ni bonne ni mauvaise, elle est juste FORCE VITALE, c'est tout......


Comme je l’expliquais c’est d’une certaine manière vrai, mais vu de l’absolu uniquement et pour celui qui est tiré d’affaire. Dans la réalité actuelle de l’humanité ce n’est pas ce qui se passe. Rare sont les kundalini qui sont de simples forces vitales, neutres, et positives, nous avons parlé du chi lorsqu’il en emprunte la forme. Mais allez chercher ces kundalinis portés par les dieux de toutes sortes des religions polythéistes anciennes et modernes, vous hériterez d’une force vitale pas neutre du tout, dont la nature vous éloignera de l’absolu, et vous ne pourrez rien y faire par vous-même, sinon y opposer une force pure ou divine. Vous comprendrez alors la difficulté de vous en extraire, que l’on ne peut pas tout mélanger, et que l’on ne peut atteindre le blanc en partant du noir.

OBYONETAOPY a écrit:

Du danger des secondes est l’étouffement de l’âme au profit du développement de l’esprit par la prise en possession des dieux qui se nourriront de la personnalité et de l’ego pour asseoir leurs pouvoirs à travers par exemple un prêtre, un religieux, un dévot, un gourou, un disciple, ou tout individu qui aura choisi de s’abandonner à ces forces. Jusqu’à ce que l’individu, ayant disparu, n’incarne plus que les forces et leurs dieux tenant le vital et la conscience par la béatitude et le pouvoir. On rencontre encore beaucoup à l’heure actuelle de telles puissances qui prennent le visage de la spiritualité et ont su se répandre sur la planète.

Oui là encore tout cela survient que lorsque l'orientation que l'on donne à notre KUNDALINI est erronée......c'est à dire que l'on ne lui donne pas L'ORIENTATION du PUR, de la PURE LUMIERE, alors parce que nous n'avons pas encore notre KUNDALINI en JUSTE ORIENTATION de VIE, alors il arrive des choses contraires à la VIE.......là encore ce n'est pas dû à la KUNDALINI elle même, mais à une orientation erronée de celle ci....

Du danger des troisièmes est la déstructurations de nos cristallisations, la perte de nos croyances, la confrontation à la réalité de la vie et de soi qui, dépouillé de son illusion, oblige à avancer sans cesse vers plus de vérité, de sagesse, de liberté et d’éternité dans une confrontation permanente à ce qui constitue son antithèse, la présence des pouvoirs inférieurs.

La VRAIE CHRISTALISATION (et non y a pas de faute dans ma manière d'écrire ce mot là) n'est pas destructurable en VERITE.....on peut seulement OUBLIER et ou ne pas la RECONNAITRE.....et donc s'en éloigner sans plus AVOIR de CONNEXION VIVE avec, ce qui alors engendre des destructurations, (DISPERSIONS en CONFUSION) de notre ETRE.....Cette VRAIE CHRISTALISATION est comme le NOYAU CATALYSEUR qui permet de faire notre propre CHRISTALISATION, on ne peut donc pas la DESTRUCTURER.....La THESE et L'ANTITHSE, est vision séparée, séparatrice des choses.....mieux vaut voir les choses en OPPOSES COMPLEMENTAIRES.... http://yikingiching.blogspot.com/2004/08/les-forces-opposees.html#links ainsi on évite aussi la vision manichéenne (le MAL ou le BIEN) du Monde qui fait tant de mal partout dans le Monde...


Je n’adhère pas à la vision manichéenne de l'existence. Et il est vrai que dans l’absolu les contraires n’existent pas. Mais il y a des réalités dans cet univers dont on doit tenir compte. Les nier pourrait nous mettre face au danger dans l’inconscience, surtout dans le domaine du subtil et de l’occulte qui vient malheureusement trop souvent se mêler au spirituel, quand il ne vient pas là pour nous tromper. Des soleils se sont éteints à cause des ruses du noir. Et l’homme qui est une créature destinée à être immortelle reste encore ignorant de sa véritable vocation. L’une des ruses du monde rebelle est précisément de nous faire croire que le mal et le bien ne sont que des concepts moraux, religieux ou philosophiques, et qu’à ce titre ils n’ont aucune valeur, ce qui est vrai si on les considère en tant que tel. Mais il omet de dire qu’ils ont un sens dans le réel. Le mal est tout simplement ce qui contredit la créativité divine et tente d’en détruire les effets ou de la pervertir. La moralité et la pensée n’ont rien à faire là dedans et tout cela dépasse l’homme.

OBYONETAOPY a écrit:

Mais il n’y a pas plus de danger à vivre cette confrontation qu’à ne pas la vivre, car nous sommes déjà mortels, maladifs, ignorant, et cette confrontation n’est que l’émergence, la percée, l’échappée hors de cette obscurité. Si la Kundalini nous déstabilise alors, c’est que nous étions déjà instables. Sans elle, cette instabilité se serait révélée autrement, au travers d’une maladie, d’une psychose, ou autre.

Oui....

La faute n’en incombe pas à la Kundalini mais à notre nature.

Non, pas vraiment, car notre Nature est Bonne à la Base, donc sans faute...c'est seulement l'orientation que l'on donne à notre Nature qui fait que '''ce qui avantage dans le développement du meilleur de soi"" s'accomplit, et ou le contraire....


Si vous êtes remplis de haine votre nature est la haine, si vous êtes remplis d’amour votre nature est l’amour. Et nous pouvons être tout cela en même temps, et bien d’autres choses encore. Le choix de la liberté est de savoir ce que nous allons faire de nous, quel aspect nous allons privilégier. Mais pour beaucoup la marge de manœuvre est étroite. Si c’était si simple le monde serait déjà changé.

OBYONETAOPY a écrit:

Elle n’agit que comme révélatrice de notre réalité, décuplant notre nature joyeuse ou notre nature dépressive selon le cas. Mais aucune fatalité en cela.

Moi je dirais ceci comme cela : L'ORIENTATION que l'on fait prendre à notre KUNDALINI agit que comme révélatrice de notre réalité, décuplant notre nature


Je parlais ici des kundalinis dont l’énergie est divine. Dans ce cas là son développement ne peut être que positif, elle ne vous apportera pas plus de noirceur ou de perversité et vous éclairera selon sa propre intelligence. Inversement si vous développez une kundalini de type infernale vous pouvez chercher à la développer comme vous voulez, elle vous fera descendre, spirituellement parlant.

OBYONETAOPY a écrit:

joyeuse ou notre nature dépressive selon le cas. Mais aucune fatalité
en cela.


Les deux premiers types de kundalini sont commandés par le pouvoir du serpent, à la fois symbole et réalité inhérente à ces forces.

Ne laissons jamais le POUVOIR du SERPENT commandé, c'est là l'erreur...le SERPENT= le REPTILIEN, le GENETIQUE....

L’esprit Divin commande au troisième type et nous ne parlerons plus dans ce qui suit que de celui-ci, les deux premiers types ne présentant guère d’intérêt spirituellement parlant. « Il n’y a pas plus de danger à travailler la Kundalini qu’à ne pas la travailler » Affirmer cela va à contresens des idées reçues, de la superstition et de l’ignorance régnant sur le sujet..." Jean-Michel Jutge (Copyright 1999 - 2008) http://www.supramentale.com/

suite ici:
http://antahkarana.forumzen.com/l-veil-de-la-kundalini-f5/du-danger-de-la-kundalini-la-fin-dun-mythe-le-dbut-t1245.htm


Bref RESUMONS, avec la KUNDALINI toujours SUIVRE L'ORIENTATION vers la PURE LUMIERE, le PURE AMOUR, le JUSTE MILIEU en TOUT, le DIVIN, et tous les dangers seront éviter......FACILEMENT....enfin presque ????

note bien MYRIAM que je ne fais pas cela pour te critiquer et t'abaisser en quoi que ce soit, loin de moi cette idée, mais je le fait seulement pour ajouter un peu plus de VERITE au texte que tu as cité, afin que tous et toutes y compris toi y voeint plus CLAIR (je sais pas si je l'ai été assez pourtant??)...car mine de rien, les LIBRAIRIES du Monde sont pleines de ces LIVRES APPROXIMATIFS, écrits par des gens et des gentes qui ont tout un tas de diplomes, mais qui n'ont pas suffisamment en eux approfondit la VERITE de ce qu'ils disent et ou enseignent...et malheureusement, selon certains écrits et certains écrivains, comme celui ci, on en viendrait presque à croire qu'il faut laisser le REPTILIEN nous DOMINER, et que la KUNDALINI à trois têtes.......

Perso je vois où l'auteur cherche à nous attirer.......et c'est loin de la VERITE......pourtant à prime abords en le lisant, il est facile de se dire, wouaaaah celui là il a l'air d'en connaitre un rayon, puisqu'il mélange subtilement vraies vérités et fausses vérités (le truc des trompeurs conscient et ou inconscients de leur tromperie).....

bé non...c'est un achat inutile, si vous aviez l'intention d'acheter ses livres.......à moins que vous voulez prendre des détours dangereux dans votre approche de la KUNDALINI....et de la VREALITE de qui vous êtes vraiment......


Je ne fais ici que témoigner de certaines réalités. Loin de moi l’idée de chercher à amener une vérité quelconque. La vérité chacun doit apprendre à la réaliser en lui-même, et il n’y a de vérité que celle que l’on a vue. Toutefois cela ne met pas fin à la communication et si l’on sait être honnête avec soi elle peut être fructueuse, constructrice et créatrice. Je connais la difficulté d’un partage. Qui est assez libre de lui-même, de son autorité et de ses croyances, et assez libre des autres pour ne plus juger de ce qui doit être ou ne pas être, tout ce qui fait l’orgueil de l’homme. Le vrai problème de la communication est là. Vous avez mal interprété mes intentions et je trouve vos conclusions curieuses mais je peux comprendre qu’un texte livré ainsi peut être sujet à interprétation. Je ne milite pas pour le monde rebelle, ce que vous appelez le REPTILIEN, bien au contraire, j’espère avoir été plus clair.

Quand à vos propos ils sont très clairs, je pense avoir saisie votre approche, et bien que je ne la rejoigne pas complètement j’espère m’être assez bien expliqué pour que vous puissiez comprendre le contenu de mes explications. Pour le reste il n’y a que dans le réel que l’on puisse vraiment appréhender le fond, et la vie ne manque pas une occasion de nous le permettre, si nous savons voir.

Jean-Michel
Revenir en haut Aller en bas
OBYONETAOPY
Résident
Résident
avatar

Masculin Taureau Chien
Messages : 381
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 59
Localisation : SAVOIE

MessageSujet: Re: La kundalini...   Mer 12 Mai 2010 - 7:34

Salut JEAN MICHEL......merci de ta REPONSE HONNETE et SINCERE....sans animosités......si j'en ai montré un peu envers toi, ce n'était pas vraiment envers toi en tant qu'Entité de Vie en VIE Universelle, Braise Etincelle comme nous tous et toutes du DIVIN, mais plutôt envers ton texte dans sa formulation, je ne remettais absolument pas en cause ta RECHERCHE SINCERE de VERITE (le fond), mais ta façon (la forme) de nous l'apporter...Moi aussi, j'ai connaissance que la COMMUNICATION n'est pas un art des plus facile........et je ne suis pas moi même toujours optimum et farpait dans ma communication.....?????

Je voulais répondre point par point à tes réponses, mais ta CONCLUSION disant
Citation :
Pour le reste il n’y a que dans le réel que l’on puisse vraiment appréhender le fond,
me fait te poser cette QUESTION :

Qu'est ce donc pour toi le REEL ?????

ainsi selon ta réponse, je comprendrais un peu mieux pourquoi j'ai trouvé des trucs dans ton texte qui ne résonnaient pas bien avec une certaine approche que j'ai des choses.....

Pour moi en gros, TOUT est ISSUE d'une ENERGIE (ce mot ne convient pas vraiment, mé j'en ai pas d'autres) SOURCE PREMIERE ORIGINE CREATRICE de TOUTES Origines........... et les différentes manifestations du CREE de cette SOURCE apparaissent en diverses intensités d'énergies, certaines en COALESCENCES SAISISSABLES, d'autres non et restent insaisissables, mais toutes sont NON SEPAREES de SOURCE PREMIERE, même les plus basses en intensités..........

Bref, certes on peut voir les choses de façon multiple une à une (plusieurs kundalinis et ou plusieurs formes de kundalinis) comme chaque feuille d'un arbre est différente des autres vue de près, mais vu de plus près encore, on perçoit que la Seve qui est à l'Origine de la DIVERSITE du MULTIPLE est UNE qui a crée le multiple des feuilles, et cette Seve avec d'autres peuvent apparaitre aussi MULTIPLES à un regard de surface, mais en APPROFONDISSANT encore plus, on se rend compte qu'elles ont toutes la MEME SEVE ORIGINE, issue de la même SOURCE PREMIERE et ce pour toutes créatures du CREE....(c'est pour cela que je dis qu'il n'y a qu'une KUNDALINI)......

En clair ce que je veux dire, c'est que pour bien COMPRENDRE le MULTIPLE CREE, il est NECESSAIRE de savoir faire des RETOURS à la SOURCE PREMIERE UNITE de TOUT.......sans cela, on ne reste que sur les apparences des choses, prennant le risque sans cesse de finir par prendre les apparences pour le REEL........

Je te rassure tout de suite, je ne suis pas un THEORICIEN........du NET qui tisse toutes sortes de systèmes de croyance basé sur une approche mentale ou très incomplète de la réalité........car mes APPORTS ont un FONDEMENT VIVANT et CREATIF qui n'est pas le MENTAL, ni L'INTELLECT......

Pour l'instant, la QUESTION IMPORTANTE est : qu'est ce pour toi que le REEL, la REALITE ????
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3446
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: La kundalini...   Mer 12 Mai 2010 - 9:21

Jean-Michel a écrit:
Il y a confusion sur les termes employés et j’ai dû mal m’exprimer. J’ai parlé de trois formes que peut prendre la kundalini, non de trois kundalinis. D’une certaine manière toute force existante peut prendre le chemin de la kundalini. Ce qui nous donne au final une infinité de possibilités quand à la nature de l’énergie qui emprunte le système de développement des chakras et des nadis. Mais parmi cette infinité nous trouvons trois grandes familles. La kundalini empruntera toujours le système des chakras et des nadis pour son développement, traversant en finalité le sommet du crâne pour se relier … Mais se relier à quoi ? Selon sa nature elle se reliera à des choses différentes, des plus basses, aux plus hautes, selon la nature et la qualité de l’énergie développée dans le système. Ce qui détermine le résultat du processus ce n’est pas une question d’orientation, qui de toute manière est toujours la même, c’est la nature vibratoire de l’énergie employée. Si vous utilisez une force christique en tant que force de kundalini ascendante elle vous mènera droit vers le Christ en tant que Dieu. Si vous utilisez la force d’un démon quelconque de l’astral comme je l’ai parfois vu faire, même en lui faisant emprunter le même chemin sous la forme d’une kundalini, elle ne vous mènera pas plus loin que le monde des enfers, certes, avec quelques pouvoirs empruntés aux djinns ou autres entités associés, mais certainement pas vers le Divin.

Merci Jean-Michel de venir éclairer ton analyse ici sur ce forum, et vos échanges très riches viennent répondre à bon nombre de mes questions. Par contre, je ne suis pas sûr que les personnes "travaillant" sur leur kundalini n'aient la connaissance de la "nature vibratoire de l'énergie employée". Alors petite question, (et ça en fera deux ?), qu'est-ce qui différencie la nature de cette énergie ? entre celle qui nous amènerait vers le haut et l'autre vers le bas ?

Il me semblait qu'elle était UNE cette énergie, pouvant être pompée par des forces "obscures" (par le haut ou le bas), il s'agit pour moi d'entités prédatrices, que nous alimentons pour nos "bad" émotions..., presque crées par nous, et qui au final nous empèchent d'avancer vers notre divinité...enfin c'est un autre sujet. Pour moi, le fait de sentir une énergie plus magnétique me fait penser à celle du bas, celle qui nous fait monter (en taux vibratoire) serait plus douce, un amour pur, un fourmillement singulier, une chaleur progressive, pas violente. Peut-être qu'un bon nettoyage des chakras s'impose aussi ? sans parler de l'action juste qui devrait accompagner tout chercheur spirituel dans son quotidien, nous sommes d'accord.

La kundalini doit se réveiller de manière naturelle à mon avis, ce réveil peut être activé par une intention "pure", certains yogas, ou de manière inopinée, par la sexualité aussi, mais je ne pense pas que cela doit être un but en soi. ça peut juste être un moyen d'avancer vers sa part divine, ce n'est pas pour autant un passage obligé ni un "pouvoir" concédé, que l'EGO voudrait d'ailleurs bien se récupérer...

En tout cas, je suis plutôt novice à ce sujet, du moins en terme de compréhension du fonctionnement de la kundalini, n'hésites-pas à nous faire part de tes articles sur le forum, si tu en as la possibilité.

Bonne journée

Myriam

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Adi
Jeune pousse
Jeune pousse


Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 3
Date d'inscription : 13/05/2010
Age : 42
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: La kundalini...   Jeu 13 Mai 2010 - 14:24

Bonjour Myriam,

Tu peux retrouver d'autres textes de Jean-Michel ici :

http://adileck.olympe-network.com/anneauxdivins.html
http://lumieredesorigines.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3446
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: La kundalini...   Jeu 13 Mai 2010 - 19:39

Merci pour l'info, bel aperçu de sa vision du monde, que je partage en partie seulement, chacun ayant sa propre perception selon son expérience...

J'aime aussi beaucoup certains textes d'Aurobindo:
http://espritderencontrer-a.forumactif.com/livres-textes-videos-musiques-f26/sri-aurobindo-t39.htm

Alors, peut-être à bientôt dans le "réel" Jean-Michel , les débats du virtuel je le conçois ayant leurs limites...

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Jeune pousse
Jeune pousse


Masculin Taureau Chien
Messages : 5
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 59
Localisation : France

MessageSujet: Re: La kundalini...   Ven 14 Mai 2010 - 3:02

OBYONETAOPY a écrit:
Salut JEAN MICHEL

...........

Pour l'instant, la QUESTION IMPORTANTE est : qu'est ce pour toi que le REEL, la REALITE ????

Bonjour Obyonetaopy,

Merci d’avoir gardé le dialogue ouvert.

La réalité, le réel … Qui peut prétendre en donner une définition, ce serait immanquablement l’altérer. Le réel se vit, il ne se décrit pas, le décrire serait le ramener à un concept, inévitablement réducteur. Ce serait comme de chercher à décrire Dieu. L’homme ne comprend pas, ou que très rarement, que même sa plus haute réalisation de l’absolu ne peut en rendre compte, sinon de manière infinitésimale. De même le Réel ne peut être appréhendé dans toute sa plénitude, celui qui croirait l’avoir fait s’illusionnerait. Mais l’on peut chercher à établir une relation au réel qui soit sans projection, sans à priori, dans tout le potentiel possible de lucidité, de sensitivité et de vacuité que nous permettent l’énergie, les sens, l’esprit et l’âme, chacun de ces aspects nous ouvrant sur une facette différente du réel. Lorsque rien de construit ne nous sépare de lui, il se révèle en permanence, autant dans ce qu’il a de plus beau que dans ce qu’il a de plus terrible, car il plonge ses racines dans les gouffres du néant, et épanouit ses branches dans la lumière divine.

Alors je ne sais pas ce que vous appelez de votre coté le réel. L’énergie ? Peut-être ne donnons-nous pas le même sens à ce mot, mais je n’ai pas d’autres mots pour parler de l’existence phénoménale, pas celle que nous renvoie habituellement nos sens et notre conscience, qui ne sont que des instruments de traduction, mais celle qui se trouve au-delà.

Poursuivons un peu sur le Réel.

Quel que soit l’individu, son appréhension est toujours conditionnée par ce qu’est le sujet. Mais au-delà de cette appréhension, la réalité est une, quoi que d’une infini complexité dans sa forme, ses mouvements, ses lois et niveaux de profondeur. Nous parlons ici de la réalité manifestée, pas celle se trouvant sur d’autres dimensions ou hors de cet univers.

Cette complexité peut être vue dans sa grande unité, ce qui engendre la paix, ou dans la multitude de sa forme, ce qui engendre la beauté.

Mais peu d’esprits voient l’un ou l’autre, chacun vivant dans une réalité construite au sein même de sa conscience, résultat de son expérience propre et de ses conditionnements.

Ainsi la plupart du temps les deux sont inextricablement mêlés, et nous ne savons pas faire la part des choses, vivant à l’intérieur de notre sphère réflectrice, celle de la conscience qui nous renvoie l’image du monde auquel nous nous référons. Ceci est tellement vrai que nous ne nous rendons même pas compte que l’autre vit dans une réalité (celle issue de la conscience) très différente de la notre, à tel point que si nous pouvions rentrer dans le corps et l’esprit de l’autre nous risquerions fort de ne pas reconnaître le monde que nous connaissons habituellement. Et je ne parle que de la conscience, car l’on retrouve également de fortes différences au niveau des sens et de la perception des évènements qui passent par eux.

Libéré donc de la projection de la conscience et de la limitation des sens il est tout à fait possible d’appréhender le réel d’une autre manière. Cela ne met pas fin aux instruments précédents, mais la conscience reste en arrière plan, elle joue simplement son rôle de connaissance et de reconnaissance sans interférer avec le réel, et les sens au maximum de leur énergie rendent compte de la beauté de ce qui est. Mais l’esprit et l’âme qui ne sont plus assujettis ni à la conscience ni au corps trouvent une liberté qui leur permet de plonger directement dans le réel, et d’appréhender les choses non pas à partir du centre de l’individu, mais à partir du réel lui-même, de sa nature intrinsèque, quel que soit la forme qu’il emprunte alors. Et cette nature peut apparaitre sous quatre aspects principaux, pour résumer, sous forme de matière, sous forme d’énergie, sous forme de conscience, ou sous forme de « nature d’être », je n’ai pas d’autre mot. Tout ce qui est matière intègre en elle l’énergie, la conscience et l’être, bien que la plupart du temps les trois derniers états y soient involués. Il n’y a que dans la vie où l’énergie trouve son plein potentiel, dans la vie animale ou la conscience trouve son plein potentiel, et dans la vie humaine ou l’être trouve son plein potentiel. Mais je parle là de potentiel évolutif.

Je comprends parfaitement que l’on puisse voir le tout comme une énergie, c’est une question d’orientation du regard, un effet de perspective. D’autres verront le tout comme de la conscience. Ils n’auront pas plus tord ou raison que les précédents, c’est un autre effet de perspective. D’autres verront encore le tout réel comme étant le pur Divin, et ils auront raison aussi, car tous ces modes d’appréhension peuvent exister, et même coexister, autant de facettes du réel selon notre mode d’approche. Mais quel que soit celui-ci il faut toujours garder à l’esprit que notre vision est toujours limitée et que la réalité nous réserve toujours quelques surprises, rien ne saurait être figé dans une description qui prétendrait englober le tout. Même si potentiellement nous avons cette capacité de croissance infinie il ne sera jamais atteint, sinon nous serions Dieu lui-même. Et là est toute la joie de l’existence.

Je répondrai à Myriam un peu plus tard

Jean-Michel
Revenir en haut Aller en bas
OBYONETAOPY
Résident
Résident
avatar

Masculin Taureau Chien
Messages : 381
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 59
Localisation : SAVOIE

MessageSujet: Re: La kundalini...   Ven 14 Mai 2010 - 8:33

Il serait trop long de répondre point par point, mais en gros nous voyons clairement que tu es un QUESTEUR de VERITE qui semble des plus sincères.....alors je vais surligner dans ton texte (en rouge) les points qui me font """TIQUER""" comme on dit et entre parenthèse (en bleu) ajouter """ce que j'en pense""", car souvent je suis d'accord avec toi, mais il y a des points de ton """ raisonnement """ où je le suis moins.....

Jean-Michel a écrit:
OBYONETAOPY a écrit:
Salut JEAN MICHEL

...........

Pour l'instant, la QUESTION IMPORTANTE est : qu'est ce pour toi que le REEL, la REALITE ????

Bonjour Obyonetaopy,

Merci d’avoir gardé le dialogue ouvert.

La réalité, le réel … Qui peut prétendre en donner une définition (ce n'était pas une DEFINITION que je te demandait, mais plus une VISION de la """" CHOSE """" ), ce serait immanquablement l’altérer. (nous sommes d'accord)

Le réel se vit, il ne se décrit pas, le décrire serait le ramener à un concept, inévitablement réducteur. (OUI ) Ce serait comme de chercher à décrire Dieu. L’homme ne comprend pas, ou que très rarement, que même sa plus haute réalisation de l’absolu ne peut en rendre compte, sinon de manière infinitésimale. (oui) De même le Réel ne peut être appréhendé dans toute sa plénitude, celui qui croirait l’avoir fait s’illusionnerait. (oui) Mais l’on peut chercher à établir une relation au réel qui soit sans projection, sans à priori, dans tout le potentiel possible de lucidité, de sensitivité et de vacuité que nous permettent l’énergie, les sens, l’esprit et l’âme, chacun de ces aspects nous ouvrant sur une facette différente du réel. (oui) Lorsque rien de construit ne nous sépare de lui, il se révèle en permanence, autant dans ce qu’il a de plus beau que dans ce qu’il a de plus terrible, car il plonge ses racines dans les gouffres du néant, et épanouit ses branches dans la lumière divine.
(oui et belle phrase, pleine de SENS....mais pour moi le NEANT n'existe pas)

Alors je ne sais pas ce que vous appelez de votre coté le réel. L’énergie ? Peut-être ne donnons-nous pas le même sens à ce mot, mais je n’ai pas d’autres mots pour parler de l’existence phénoménale, pas celle que nous renvoie habituellement nos sens et notre conscience, qui ne sont que des instruments de traduction, mais celle qui se trouve au-delà.

C'est en ce genre de phrase que tu dis là, à laquelle je ne résonne pas bien, car en apparence elle semble approfondie en VERITE, alors qu'en réalité certains aspects des choses semblent y manquer pour que la phrase puisse résonner en moi comme prôche de VERITE ; du moins telle que tu la présente là (et c'est pas un jugement, car je sais qu'il est difficile de bien lire l'autre et aussi qu'il est très difficile d'exprimer de nous mêmes les plus hautes vibrations avec le langage de limitation qu'est le langage écrit et ou parlé en bruits de bouche).....

et là plus précisément dans ta phrase, tu sembles associer le REEL à l'existence phénoménale, même si tu expliques plus loin que ce n'est pas le phénoménale des seuls sens....Ce qui a mon sens de CONNAISANCE des choses, revient à nous dire, par la tournure de ta phrase, que le REEL serait à chercher du coté du PHENOMENAL (peu importe d'ailleurs de quel phénoménal nous parlons, car le phénoménal est toujours du phénoménal (du CREE) qu'il soit subtil et ou physique), alors que pour moi le PHENOMENAL n'est qu'un aspect parmi tant d'autres possibles du REEL (qui LUIELLETOUTEUNITE est (ici un être sans être apparent) UNION FUSION PARFAITE du CREE et de L'INCREE ....INVISIBLE, INSAISISSABLE, INCIRCONSCRIPTIBLE comme tu l'as dit d'entrée de jeu....Bref ce que tu sembles faire et par ce fait nous amener à faire, c'est une CONFUSION, un peu comme si tu disais que les apparences sont la REALITE....du moins c'est ainsi que je perçoit ta phrase....en gros, même si telle n'était pas ton intention de base....


Poursuivons un peu sur le Réel.

Quel que soit l’individu, son appréhension est toujours conditionnée par ce qu’est le sujet. (non, tu fais là une GENERALISATION, alors c'est NON, selon moi, le conditionnement est souvent issu d'individus qui perçoivent les choses par leur seuls sens au détriment de leur essence, alors que d'autres qui se servent de leur sens pour les connecter à leur Essence afin de percevoir les choses en ESSENCE, arrivent à se LIBERER des CONDITIONNEMENTS) Mais au-delà de cette appréhension, la réalité est une, (oui, mais selon moi, on ne peut réellement parler de la REALITE qu'avec l'expression verbale ETRE sans ETRE (apparent).....l'usage du verbe être à lui seul auto conditionne toutes '''choses perçues'''' à rester dans L'ETRE, et L'ETRE = le CREE, si tu perçois ce que j'essaye de dire là ???) quoi que d’une infini complexité dans sa forme, ses mouvements, ses lois et niveaux de profondeur. (ooui) Nous parlons ici de la réalité manifestée, pas celle se trouvant sur d’autres dimensions ou hors de cet univers. (là, selon moi, tu fais une VISION SEPAREE, et ou SEPARATRICE des choses, pour moi L'AU DELA n'existe pas vraiment, encore moins l'en deça et rien n'est vraiment séparé en la REALITE, il y a seulement différentes VIBRATIONS des plus basses aux plus élevées, avec toutes les GRADATIONS possibles intermédiaires)...bref le concept """HORS de""" n'est valable que pour la conscience des sens, le mental, l'intellect....il n'est plus VALABLE dans la PURE ESSENCE, dans la PURE ENERGIE...en fait pour que tu puisses mieux comprendre où j'en suis, le OU en général quand on l'emploi, il fait automatiquement une SEPARATION.....et le ET ne fait pas cela puisqu'il garde UNI.....

Cette complexité peut être vue dans sa grande unité, ce qui engendre la paix, ou dans la multitude de sa forme, ce qui engendre la beauté. (oui mais cette belle phrase est niquée là encore par l'emploi du OU qui fait séparation entre les deux VISION, alors mon OUI est ici OUI parce que j'ai mis le ET à la place du OU dans ma tête.....je n'ergoterais pas sur l'emploi du verbe engendrer, qui selon moi ne convient pas à L'HARMONIE que l'on peut vivre, mais qui n'est pas ENGENDRABLE)

Mais peu d’esprits voient l’un ou l’autre, (ils peuvent pas, car c'est L'UNION des VISIONS de l'un et de l'autre qui permet ce VOIR) chacun vivant dans une réalité construite au sein même de sa conscience, résultat de son expérience propre et de ses conditionnements. (mais oui, le drâme humain trop habituel pour notre Entité de Vie dans un corps de chair)

Ainsi la plupart du temps les deux sont inextricablement mêlés, et nous ne savons pas faire la part des choses, vivant à l’intérieur de notre sphère réflectrice, celle de la conscience qui nous renvoie l’image du monde auquel nous nous référons. Ceci est tellement vrai que nous ne nous rendons même pas compte que l’autre vit dans une réalité (celle issue de la conscience) très différente de la notre, à tel point que si nous pouvions rentrer dans le corps et l’esprit de l’autre nous risquerions fort de ne pas reconnaître le monde que nous connaissons habituellement. Et je ne parle que de la conscience, car l’on retrouve également de fortes différences au niveau des sens et de la perception des évènements qui passent par eux.

Oui, j'ai déjà fait cette constatation, d'où d'ailleurs l'extrème complexité et difficulté de COMMUNIQUER entre nous...dès que l'on décolle un peu du plancher des vaches....

Libéré donc de la projection de la conscience et de la limitation des sens il est tout à fait possible d’appréhender le réel d’une autre manière. (oui) Cela ne met pas fin aux instruments précédents, mais la conscience reste en arrière plan, elle joue simplement son rôle de connaissance et de reconnaissance sans interférer avec le réel, et les sens au maximum de leur énergie rendent compte de la beauté de ce qui est. (oui, je sent un truc qui résonne pas bien dans tout cela, comme un GONG qui aurait une toute petite minuscule failure, mais en gros OUI) Mais l’esprit et l’âme qui ne sont plus assujettis ni à la conscience ni au corps trouvent une liberté qui leur permet de plonger directement dans le réel, et d’appréhender les choses non pas à partir du centre de l’individu, mais à partir du réel lui-même, de sa nature intrinsèque, quel que soit la forme qu’il emprunte alors (elle semble être là la failure du GONG ? le REEL et le CENTRE de L'INDIVIDU est pour moi IDENTIQUE car toutes choses CREE à une SEVE (rayons) CENTRALE de Vérité qui le RELIE au MOYEU CENTRAL de L'ABSENCE PRESENCE de TOUTE VERITE, SOURCE ORIGINE PREMIERE CREATRICE de toutes Origines). Et cette nature peut apparaitre sous quatre aspects principaux, pour résumer, sous forme de matière, sous forme d’énergie, sous forme de conscience, ou sous forme de « nature d’être », je n’ai pas d’autre mot (là y a MELANGE MACEDOINE de FRUITS, et IMPRECISIONS CONFUSIONNALES et encore ce vilain OU qui resurgit). Tout ce qui est matière intègre en elle l’énergie, la conscience et l’être, bien que la plupart du temps les trois derniers états y soient involués. Il n’y a que dans la vie où l’énergie trouve son plein potentiel, dans la vie animale ou la conscience trouve son plein potentiel, et dans la vie humaine ou l’être trouve son plein potentiel. Mais je parle là de potentiel évolutif.
(les choses me semblent un peu plus compliquées que cela que tu décris ici, car selon moi, il n'est pas vraiment possible de séparer ces deux liens là, http://www.alchimie.ouvaton.org/3602/
http://www.alchimie.ouvaton.org/2882/
pour accéder à une VISION GLOBALE des choses,
du moins '''celle qu'il nous est possible de vivre dans un corps de chair'''....)


Je comprends parfaitement que l’on puisse voir le tout comme une énergie, c’est une question d’orientation du regard, un effet de perspective. D’autres verront le tout comme de la conscience. Ils n’auront pas plus tord ou raison que les précédents, c’est un autre effet de perspective. D’autres verront encore le tout réel comme étant le pur Divin, et ils auront raison aussi, car tous ces modes d’appréhension peuvent exister, et même coexister, autant de facettes du réel selon notre mode d’approche. Mais quel que soit celui-ci il faut toujours garder à l’esprit que notre vision est toujours limitée et que la réalité nous réserve toujours quelques surprises, rien ne saurait être figé dans une description qui prétendrait englober le tout. (oui) Même si potentiellement nous avons cette capacité de croissance infinie il ne sera jamais atteint (tu te fermes là de toi même la porte au MERVEILLEUX POSSIBLE...il y a donc danger....), sinon nous serions Dieu lui-même. (nous sommes DIEU, mais aspects de DIEU dans L'ENCORE INNACCOMPLI de DIEU pour beaucoup, qui se croient pourtant déjà ACCOMPLIS, là est l'autre danger, le se croire PARFAIT et ne plus faire d'efforts en QUETE de PERFECTION) Et là est toute la joie de l’existence. (la JOIE de l'existence est là vraiment quand nous comprenons et pratiquons L'UNION FUSION CONSCIENTE de nos Sens à notre Essence (Energie), par la TRANSCENDANCE, peut nous faire RETROUVER la PURE ESSENCE (PURE ENERGIE)....et seule une INTENSITE D'ENERGIE en soi IDENTIQUE à L'INTENSITE DIVINE (PURE) nous permet la DIVINE RENCONTRE (PURE), sinon nous n'avons que de brefs aperçus (impurs), toujours passagés, du DIVIN)

Je répondrai à Myriam un peu plus tard

Jean-Michel
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Jeune pousse
Jeune pousse


Masculin Taureau Chien
Messages : 5
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 59
Localisation : France

MessageSujet: Re: La kundalini...   Ven 14 Mai 2010 - 21:38

Myriam a écrit:

Merci Jean-Michel de venir éclairer ton analyse ici sur ce forum, et vos échanges très riches viennent répondre à bon nombre de mes questions. Par contre, je ne suis pas sûr que les personnes "travaillant" sur leur kundalini n'aient la connaissance de la "nature vibratoire de l'énergie employée". Alors petite question, (et ça en fera deux ?), qu'est-ce qui différencie la nature de cette énergie ? entre celle qui nous amènerait vers le haut et l'autre vers le bas ?


Bonjour Myriam,

Vous avez raison. Le mot "kundalini" est souvent employé comme un terme générique désignant l'énergie ascendante. Ce qui caractérise en fait qu'une force se manifeste sous la forme de la kundalini c'est qu'elle emprunte un système subtil de développement très bien décrit dans certaines traditions orientales, le système des chakras qui fonctionne comme une interface entre le monde intérieur et les dimensions extérieures correspondantes, et les nadis qui constituent l'ensemble des circuits subtils régissant tout ce système. La plupart des praticiens cherchant à développer la kundalini ne s'embarrassent pas de savoir quelle en est la qualité. Et la plupart du temps ils se rattachent à un système de développement traditionnel auquel ils adhèrent avec peu de restriction. La forme que prend la kundalini correspond alors à la forme développé par ce système. Mais j'ai rencontré parfois quelques individus ayant vécu un éveil de la kundalini sans passer par un système traditionnel orienté en ce sens. Dans ce cas l'énergie développée est presque toujours celle correspondante à notre nature humaine profonde, que je qualifierai de type solaire. Mais si vous faites par exemple un apprentissage en passant par une kundalini tantrique de type shivaïte, ou une kundalini rattachée aux anciens dieux égyptiens comme on le voit parfois depuis quelques décennies, ce ne sera pas une force liée à la vitalité ou la spiritualité humaine mais plutôt à celle des dieux associés qui vous mettra directement sous leur contrôle, en vous donnant l'illusion d'une certaine liberté, quelques pouvoirs et différents états de plénitude liés à la nature de l'énergie développée. On reconnait ces types de kundalini car elles sont toujours rattachées au serpent.

Myriam a écrit:

Il me semblait qu'elle était UNE cette énergie, pouvant être pompée par des forces "obscures" (par le haut ou le bas), il s'agit pour moi d'entités prédatrices, que nous alimentons pour nos "bad" émotions..., presque crées par nous, et qui au final nous empêchent d'avancer vers notre divinité...enfin c'est un autre sujet. Pour moi, le fait de sentir une énergie plus magnétique me fait penser à celle du bas, celle qui nous fait monter (en taux vibratoire) serait plus douce, un amour pur, un fourmillement singulier, une chaleur progressive, pas violente. Peut-être qu'un bon nettoyage des chakras s'impose aussi ? sans parler de l'action juste qui devrait accompagner tout chercheur spirituel dans son quotidien, nous sommes d'accord.


Dans l'absolu toute force à été créée par Dieu, et donc même une force dominée par le serpent a été à l'origine une force créatrice. Mais peu d'hommes ont la capacité d'extraire ces énergies de leur gangue reptilienne. Il faut pour cela être déjà libre intérieurement du pouvoir du serpent. ce qui veut dire avoir transcendé toute sa nature personnelle, ou tout au moins être sous la protection d'une force absolue pouvant faire ce travail à votre place. Ainsi ce que l'on observe plutôt c'est que ceux s'engageant dans le développement d'une force sous contrôle du monde rebelle se laissent happer par lui, avec certaines conséquences destructrices sur le développement de l'âme. Ce que j'appelle l'âme est la partie divine de soi qui est enracinée dans le coeur, mais qui peut aussi s'enraciner dans le Divin au-dessus de l'esprit, ou dans le corps selon certaines conditions.

Et là il faut comprendre ce qu'est le monde rebelle, son origine, ce qui ne peut se faire que si l'on comprend comment le Créateur a engendré cet univers. Mais je ne m'étalerai pas là-dessus pour l'instant.

Lorsque je parle de monde et d'entités rebelles je ne parle pas de ce qui est créé par notre esprit. L'humanité pourrait disparaître que ce coté là de la réalité subsisterait. Mais il est tout à fait vrai qu'il existe un lien entre nos émotions, pensées et actes dits négatifs, et ce monde rebelle. Nous le nourrissons par nos énergies perverses, et inversement il nous titille en ce sens, les projections engendrées par notre esprit n'étant en finalité que la partie apparente de l'iceberg. Et heureusement que l'on n'a pas naturellement conscience du reste, car qui pourrait soutenir cette réalité ! Ceux qui s'y sont essayé sans un développement spirituel conséquent ont toujours fini par en payer le prix fort, et si ce n'est pas dans cette vie, c'est dans celle de l'au-delà.

Mais les sensations ne sont pas forcement une référence pour déterminer si une énergie est basse ou non. Certaine forces sont très magnétiques et tout à fait saines, d'autres ont l'apparence de lumières mais elles vous mèneront vers quelque recoin obscur de l'astral. Dans ce domaine il faut une grande expérience, une certaine sensibilité, et un enracinement qui soit dans le Divin ou tout au moins dans une force de vie authentique comme par exemple le Chi, pour que nous puissions faire la part des choses. Il est également tout à fait possible de partir d'un travail sur la conscience, et la connaissance de soi doit rester au centre de toute démarche, car la connaissance du sujet est tout aussi importante que celle des réalités existentielles. La liberté est au commencement de toute démarche qui se veut authentique, elle est la première marche vers tout absolu.

Myriam a écrit:

La kundalini doit se réveiller de manière naturelle à mon avis, ce réveil peut être activé par une intention "pure", certains yogas, ou de manière inopinée, par la sexualité aussi, mais je ne pense pas que cela doit être un but en soi. ça peut juste être un moyen d'avancer vers sa part divine, ce n'est pas pour autant un passage obligé ni un "pouvoir" concédé, que l'EGO voudrait d'ailleurs bien se récupérer...


Oui vous avez tout à fait raison.
Même pure la kundalini n'est qu'un processus de développement parmi d'autres, qui de surcroit a ses propres limitations. Elle est néanmoins un instrument utile sur la voie du développement. Un travail peut être fait pour son développement, mais celui-ci est délicat de part les contraintes qu'il impose, il ne peut pas être improvisé. A défaut mieux vaut alors la rencontrer spontanément sur le chemin, parce que nous auront été prêt alors à la recevoir.

Myriam a écrit:

En tout cas, je suis plutôt novice à ce sujet, du moins en terme de compréhension du fonctionnement de la kundalini, n'hésites-pas à nous faire part de tes articles sur le forum, si tu en as la possibilité.
Bonne journée

Myriam


J'ai écrit de nombreuses choses sur le sujet, la plupart ne sont pas dans le domaine public. Mais je reste à votre disposition pour toute question éventuelle. Merci de votre intérêt.

Jean-Michel
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Jeune pousse
Jeune pousse


Masculin Taureau Chien
Messages : 5
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 59
Localisation : France

MessageSujet: Re: La kundalini...   Ven 14 Mai 2010 - 22:50

OBYONETAOPY a écrit:
Il serait trop long de répondre point par point, mais en gros nous voyons clairement que tu es un QUESTEUR de VERITE qui semble des plus sincères.....alors je vais surligner dans ton texte (en rouge) les points qui me font """TIQUER""" comme on dit et entre parenthèse (en bleu) ajouter """ce que j'en pense""", car souvent je suis d'accord avec toi, mais il y a des points de ton """ raisonnement """ où je le suis moins.....

Bonjour Obyonetaopy,

Je vous remercie de vos mots, quoi que je n’ai jamais été vraiment un questeur de vérité. Mon histoire est assez particulière, le Divin m’étant littéralement tombé dessus alors même que j’étais profondément athée. Depuis il me sollicite, me révélant sans cesse les merveilles de sa nature, de la création et de l’humain. Et cela dépasse tout ce que j’ai jamais lu ou entendu de parole d’homme. Mais cela ne m’empêche pas d’apprendre des hommes aussi ou de quester comme vous dites. Je suis à l’écoute de la vie.


OBYONETAOPY a écrit:

La réalité, le réel … Qui peut prétendre en donner une définition (ce n'était pas une DEFINITION que je te demandait, mais plus une VISION de la """" CHOSE """" ),


Oui, bien sûr, c’était une simple remarque.

OBYONETAOPY a écrit:


ce serait immanquablement l’altérer. (nous sommes d'accord)
Le réel se vit, il ne se décrit pas, le décrire serait le ramener à un concept, inévitablement réducteur. (OUI ) Ce serait comme de chercher à décrire Dieu. L’homme ne comprend pas, ou que très rarement, que même sa plus haute réalisation de l’absolu ne peut en rendre compte, sinon de manière infinitésimale. (oui) De même le Réel ne peut être appréhendé dans toute sa plénitude, celui qui croirait l’avoir fait s’illusionnerait. (oui) Mais l’on peut chercher à établir une relation au réel qui soit sans projection, sans à priori, dans tout le potentiel possible de lucidité, de sensitivité et de vacuité que nous permettent l’énergie, les sens, l’esprit et l’âme, chacun de ces aspects nous ouvrant sur une facette différente du réel. (oui) Lorsque rien de construit ne nous sépare de lui, il se révèle en permanence, autant dans ce qu’il a de plus beau que dans ce qu’il a de plus terrible, car il plonge ses racines dans les gouffres du néant, et épanouit ses branches dans la lumière divine. (oui et belle phrase, pleine de SENS....mais pour moi le NEANT n'existe pas)


Attention, le néant n’est pas le vide, ni même le chaos. Mais je veux bien croire que le néant n’existe pas pour vous. Pour qui existe-t-il d’ailleurs ? Il n’est pas appréhendable par nos sens qui sont dépendant du créé. Qu’est-ce qui en soi pourrait appréhender le néant ? Par définition rien. Pourtant toute la création n’existe que parce qu’elle a été construite sur lui, une chose difficilement concevable pour notre esprit. Car posez-vous la question, d’où est issue la forme ? Je ne parle pas de ce que nous renvoie notre conscience, mais de ce qui fait les limites des choses. Car nous vivons dans un monde de forme, et même si chaque forme est liée au tout chacune à sa manière, elle est quelque part finie. Ce qui fait sa fin est le néant qui l’entoure. Ainsi tout le réel est construit dans le néant, et Dieu crée en permanence sur celui-ci. Sans le néant il n’y aurait pas de création. Un peu comme la tasse qui n’aurait pas de fonctionnalité si elle n’existait sur sa propre absence, le vide qui existe en elle et qui nous permet d’y mettre un liquide.

Dieu crée en permanence. Il crée dans sa création, et il crée aussi au bord du gouffre du néant, y étend sa création. Mais le néant n’est pas quelque chose, c’est l’absence de toute chose, c’est même l’absence de Dieu, l’absence du réel, on ne peut l’appréhender que par contraste au réel, comme on ne peut appréhender la nuit que par contraste avec la lumière. La conscience oppose lumière et obscurité. Mais dans ce couple il n’y a qu’une chose qui soit réelle, la lumière. Voir le réel, c’est aussi ne plus se laisser prendre par les opposés de la conscience.

Pour « voir » en quelque sorte les profondeurs du néant, comme nous « voyons » la nuit, il faut aller au bord du gouffre de la création. Mais on ne peut y aller qu’en chevauchant la Lumière divine créatrice, lorsque les premières particules de lumière émergent du sein même de la puissance absolue. Alors elles révèlent leur antithèse, et la naissance de toute énergie, toute particule, toute matière, avant que toute forme ne naisse dans l’espace et dans le temps. Mais qui peut comprendre cela.

OBYONETAOPY a écrit:


Alors je ne sais pas ce que vous appelez de votre coté le réel. L’énergie ? Peut-être ne donnons-nous pas le même sens à ce mot, mais je n’ai pas d’autres mots pour parler de l’existence phénoménale, pas celle que nous renvoie habituellement nos sens et notre conscience, qui ne sont que des instruments de traduction, mais celle qui se trouve au-delà.
C'est en ce genre de phrase que tu dis là, à laquelle je ne résonne pas bien, car en apparence elle semble approfondie en VERITE, alors qu'en réalité certains aspects des choses semblent y manquer pour que la phrase puisse résonner en moi comme prôche de VERITE ; du moins telle que tu la présente là (et c'est pas un jugement, car je sais qu'il est difficile de bien lire l'autre et aussi qu'il est très difficile d'exprimer de nous mêmes les plus hautes vibrations avec le langage de limitation qu'est le langage écrit et ou parlé en bruits de bouche).....
et là plus précisément dans ta phrase, tu sembles associer le REEL à l'existence phénoménale, même si tu expliques plus loin que ce n'est pas le phénoménale des seuls sens....Ce qui a mon sens de CONNAISANCE des choses, revient à nous dire, par la tournure de ta phrase, que le REEL serait à chercher du coté du PHENOMENAL (peu importe d'ailleurs de quel phénoménal nous parlons, car le phénoménal est toujours du phénoménal (du CREE) qu'il soit subtil et ou physique), alors que pour moi le PHENOMENAL n'est qu'un aspect parmi tant d'autres possibles du REEL (qui LUIELLETOUTEUNITE est (ici un être sans être apparent) UNION FUSION PARFAITE du CREE et de L'INCREE ....INVISIBLE, INSAISISSABLE, INCIRCONSCRIPTIBLE comme tu l'as dit d'entrée de jeu....Bref ce que tu sembles faire et par ce fait nous amener à faire, c'est une CONFUSION, un peu comme si tu disais que les apparences sont la REALITE....du moins c'est ainsi que je perçoit ta phrase....en gros, même si telle n'était pas ton intention de base....


Oui, le problème vient aussi certainement des mots et du sens que nous leur donnons. J’espère m’être un peu mieux expliqué plus haut. Alors nous allons dire que le réel est ce qui existe, ce qui fait partie du Créateur, ou ce qui en est issu, en opposition avec ce qui n’en fait pas partie, qui est par exemple une illusion projetée des sens ou une interprétation issue de la conscience en ce qui concerne l’homme. Ou ce que j’ai nommé de « néant », sans lequel la création de pourrait être, mais qui pourtant n’est pas réel. Et il faut savoir qu’il existe aussi des « mirages » dans le réel même, indépendamment de l’observateur. Mais nous n’allons pas trop compliquer les choses.

Je tiens à préciser que je ne cherche pas à apporter une vérité quelconque. Je ne fais que témoigner de mes observations, je ne les place pas en absolu. Nous avons souligné la difficulté de rendre compte du réel. Le problème du sens des mots en est une autre. Je veux bien approfondir mes explications et vous pouvez développer sans problème vos propres sens, peut-être que nous nous rejoindrons alors.

Si j’essaie de comprendre vos mots, dites-moi si je me trompe, vous ne situez le réel que dans son état originel, en gros ce que je pourrais appeler Dieu, ou l’absolu. Alors que pour ma part je reconnais dans cet univers et dans la manifestation une part de réel qui est issue directement de la source. La difficulté étant alors pour l’être humain d’apprendre à la reconnaître. Car toute la souffrance, toutes les déviations, tous les conflits, les incohérences etc, viennent de cette confusion. En gros nous pouvons considérer le Dieu transcendant et le Dieu immanent. Le Dieu transcendant n’a pas sa nature altérée, il est de toute éternité hors du temps et de l’espace, hors de cet univers et de toutes les dimensions afférentes. La part immanente de Dieu est altérée dans sa nature par rapport à son état originel. Mais elle n’en constitue pas moins une réalité, qui plus est dans laquelle nous vivons, car nous ne vivons pas dans la réalité transcendante, il faudrait être ascensionné pour cela. Et lorsque nous avons quitté l’emprise du monde rebelle les deux aspects immanents et transcendants apparaissent alors dans une profonde unité. Seul le réel subsiste.

OBYONETAOPY a écrit:

Poursuivons un peu sur le Réel.
Quel que soit l’individu, son appréhension est toujours conditionnée par ce qu’est le sujet. (non, tu fais là une GENERALISATION, alors c'est NON, selon moi, le conditionnement est souvent issu d'individus qui perçoivent les choses par leur seuls sens au détriment de leur essence, alors que d'autres qui se servent de leur sens pour les connecter à leur Essence afin de percevoir les choses en ESSENCE, arrivent à se LIBERER des CONDITIONNEMENTS)


Oui, je comprends ces paroles. Je penses que vous parlez principalement des conditionnements issus de la psyché, de la culture, de la nature psychoaffective, du moi, de la nature vitale etc. Mais savez-vous que même l’essence conditionne ce que l’on est, et la manière dont nous allons appréhender le réel ? Et cela est bien, c’est ici un conditionnement positif et un dessein divin qui a créé les âmes dans une multitude d’essence afin que nous puissions partager le réel dans la joie et dans l’amour.

Je m’interroge sur ce que vous appelez vous-même l’essence. La situez-vous dans l’énergie, comme certains de vos propos semblent l’indiquer ? Ou la situez-vous dans la conscience, comme vous le suggérez ailleurs, ou comme certaines personnes se réclamant de l’éveil l’affirment pour eux-mêmes ? Ou bien la situez-vous encore ailleurs ? Si vous avez touché un jour à l’essence de l’autre, alors vous avez connu l’amour, et l’amour est toujours neuf. Si toutes les essences étaient identiques, à part de rester en enstase avec soi-même dans un parfum invariable, l’amour ne serait pas possible. La nature des essences conditionne la manière dont nous appréhendons le réel. Mais par l’amour l’essence peut aussi évoluer…

OBYONETAOPY a écrit:

Mais au-delà de cette appréhension, la réalité est une, (oui, mais selon moi, on ne peut réellement parler de la REALITE qu'avec l'expression verbale ETRE sans ETRE (apparent).....l'usage du verbe être à lui seul auto conditionne toutes '''choses perçues'''' à rester dans L'ETRE, et L'ETRE = le CREE, si tu perçois ce que j'essaye de dire là ???)


Etre sans être ? Voulez-vous dire être sans être pour soi ? Mais je différencie la nature « d’Etre » et le soi. Encore un problème de mot. Lorsque je parle de l’Etre je fais en général allusion à l’essence, encore que je ne suis pas certain que nous parlons de la même chose lorsque nous parlons d’essence.

OBYONETAOPY a écrit:

quoi que d’une infini complexité dans sa forme, ses mouvements, ses lois et niveaux de profondeur. (ooui) Nous parlons ici de la réalité manifestée, pas celle se trouvant sur d’autres dimensions ou hors de cet univers. (là, selon moi, tu fais une VISION SEPAREE, et ou SEPARATRICE des choses, pour moi L'AU DELA n'existe pas vraiment, encore moins l'en deça et rien n'est vraiment séparé en la REALITE, il y a seulement différentes VIBRATIONS des plus basses aux plus élevées, avec toutes les GRADATIONS possibles intermédiaires)...bref le concept """HORS de""" n'est valable que pour la conscience des sens, le mental, l'intellect....il n'est plus VALABLE dans la PURE ESSENCE, dans la PURE ENERGIE...en fait pour que tu puisses mieux comprendre où j'en suis, le OU en général quand on l'emploi, il fait automatiquement une SEPARATION.....et le ET ne fait pas cela puisqu'il garde UNI.....


Oui, je commence à comprendre votre vision et nos différences d’approche. Mais ces différences ne sont en partie que la manière dont nous traduisons les choses. La vision unitaire de l’énergie, ou leurs différentiations, n’est qu’un choix de départ. Nous pouvons parler des fleurs en général ou de leur beauté en particulier. Maintenant l'on peut aussi confondre perceptiblement parlant toutes les qualités que peut prendre l’énergie, lorsqu'on est dominé par une composante en particulier qui absorbe toutes les autres, c’est une situation que l’on voit souvent (notez que je n’exprime pas cela dans un sens péjoratif), lorsque la sensibilité ne permet pas de différencier toutes les qualités, ou lorsque la conscience ne permet pas de les reconnaître. Mais là aussi vous semblez parler de l'essence en tant qu'énergie unitaire. Nous ne parlons pas de la même essence.

L’existence de mondes autre que physique est un fait. Lorsque vous perdrez votre corps vous en ferez l’expérience. Vous pensez peut-être qu’à ce moment-là votre essence ou votre énergie vont se fondre dans le tout ? Mais c’est une erreur. Même les plus grands sages qui ont cru cela, Gautama Bouddha, Jiddhu Krisnamurti, Ramana Marharshi, pour ne citer que ceux que j’ai rencontré, ont conservé toute leur individualité dans leurs dimensions respectives.

Et sous certaines conditions il est tout à fait possible de faire l’expérience des autres dimensions de son vivant, mais cela est autre chose.

OBYONETAOPY a écrit:

Cette complexité peut être vue dans sa grande unité, ce qui engendre la paix, ou dans la multitude de sa forme, ce qui engendre la beauté. (oui mais cette belle phrase est niquée là encore par l'emploi du OU qui fait séparation entre les deux VISION, alors mon OUI est ici OUI parce que j'ai mis le ET à la place du OU dans ma tête.....je n'ergoterais pas sur l'emploi du verbe engendrer, qui selon moi ne convient pas à L'HARMONIE que l'on peut vivre, mais qui n'est pas ENGENDRABLE)


Vous avez raison, mon « ou » n’était pas exhaustif, vous avez très bien corrigé cela ;-) . Ne jouez-vous pas un peu sur les mots ?

OBYONETAOPY a écrit:

…………………….
Libéré donc de la projection de la conscience et de la limitation des sens il est tout à fait possible d’appréhender le réel d’une autre manière. (oui) Cela ne met pas fin aux instruments précédents, mais la conscience reste en arrière plan, elle joue simplement son rôle de connaissance et de reconnaissance sans interférer avec le réel, et les sens au maximum de leur énergie rendent compte de la beauté de ce qui est. (oui, je sent un truc qui résonne pas bien dans tout cela, comme un GONG qui aurait une toute petite minuscule failure, mais en gros OUI) Mais l’esprit et l’âme qui ne sont plus assujettis ni à la conscience ni au corps trouvent une liberté qui leur permet de plonger directement dans le réel, et d’appréhender les choses non pas à partir du centre de l’individu, mais à partir du réel lui-même, de sa nature intrinsèque, quel que soit la forme qu’il emprunte alors (elle semble être là la failure du GONG ? le REEL et le CENTRE de L'INDIVIDU est pour moi IDENTIQUE car toutes choses CREE à une SEVE (rayons) CENTRALE de Vérité qui le RELIE au MOYEU CENTRAL de L'ABSENCE PRESENCE de TOUTE VERITE, SOURCE ORIGINE PREMIERE CREATRICE de toutes Origines).


Je suppose que si vous dites cela c’est parce que vous le vivez. Etes-vous dans ce que certains appellent la réalisation du Un ? Mais peut-être n’est-ce pas cela ! Je vous retourne la question, qu’appelez-vous le réel ? Vous l’identifiez à l’individu ? Ou bien considérez-vous l’individualité comme un aspect du réel ? Et où situez-vous cette source des sources, au cœur de vous-même ? de votre essence ? de l’individualité ? Ailleurs ? Vous me direz que l’ailleurs et ici sont la même chose, ce serait tourner en rond, mais je comprendrai où vous êtes. Pardonnez mes spéculations, vous pouvez donner quelques précisions si vous le souhaitez.

OBYONETAOPY a écrit:

Et cette nature peut apparaitre sous quatre aspects principaux, pour résumer, sous forme de matière, sous forme d’énergie, sous forme de conscience, ou sous forme de « nature d’être », je n’ai pas d’autre mot (là y a MELANGE MACEDOINE de FRUITS, et IMPRECISIONS CONFUSIONNALES et encore ce vilain OU qui resurgit). Tout ce qui est matière intègre en elle l’énergie, la conscience et l’être, bien que la plupart du temps les trois derniers états y soient involués. Il n’y a que dans la vie où l’énergie trouve son plein potentiel, dans la vie animale ou la conscience trouve son plein potentiel, et dans la vie humaine ou l’être trouve son plein potentiel. Mais je parle là de potentiel évolutif.
(les choses me semblent un peu plus compliquées que cela que tu décris ici, car selon moi, il n'est pas vraiment possible de séparer ces deux liens là, http://www.alchimie.ouvaton.org/3602/
http://www.alchimie.ouvaton.org/2882/
pour accéder à une VISION GLOBALE des choses,
du moins '''celle qu'il nous est possible de vivre dans un corps de chair'''....)


Je comprends parfaitement que l’on puisse voir le tout comme une énergie, c’est une question d’orientation du regard, un effet de perspective. D’autres verront le tout comme de la conscience. Ils n’auront pas plus tord ou raison que les précédents, c’est un autre effet de perspective. D’autres verront encore le tout réel comme étant le pur Divin, et ils auront raison aussi, car tous ces modes d’appréhension peuvent exister, et même coexister, autant de facettes du réel selon notre mode d’approche. Mais quel que soit celui-ci il faut toujours garder à l’esprit que notre vision est toujours limitée et que la réalité nous réserve toujours quelques surprises, rien ne saurait être figé dans une description qui prétendrait englober le tout. (oui) Même si potentiellement nous avons cette capacité de croissance infinie il ne sera jamais atteint (tu te fermes là de toi même la porte au MERVEILLEUX POSSIBLE...il y a donc danger....),


Je ne sais pas si vous comprenez vraiment de quoi il est question ici. Sans commentaires.

OBYONETAOPY a écrit:

sinon nous serions Dieu lui-même. (nous sommes DIEU, mais aspects de DIEU dans L'ENCORE INNACCOMPLI de DIEU pour beaucoup, qui se croient pourtant déjà ACCOMPLIS, là est l'autre danger, le se croire PARFAIT et ne plus faire d'efforts en QUETE de PERFECTION) Et là est toute la joie de l’existence. (la JOIE de l'existence est là vraiment quand nous comprenons et pratiquons L'UNION FUSION CONSCIENTE de nos Sens à notre Essence (Energie), par la TRANSCENDANCE, peut nous faire RETROUVER la PURE ESSENCE (PURE ENERGIE)....et seule une INTENSITE D'ENERGIE en soi IDENTIQUE à L'INTENSITE DIVINE (PURE) nous permet la DIVINE RENCONTRE (PURE), sinon nous n'avons que de brefs aperçus (impurs), toujours passagés, du DIVIN)


L’homme est Dieu, d’une certaine manière, parce qu’il le porte comme un éclat qui lui donne l’Individualité, l’Intelligence, la Créativité, le don de Parole et d’autres choses encore. Mais sommes-nous pour autant Dieu ? Le doigt de la main peut-il se prendre pour le corps tout entier ? Qui donc a atteint un jour le tout, se confondant avec lui ? Si un seul serait devenu Dieu dans son tout il l’aurait non seulement réalisé pour lui-même, mais aussi pour toute l’humanité, et pour la création entière. Ce n’est pas arrivé, cela se verrait. Mais là aussi je suis convaincu que nous ne parlons pas de la même chose.

Le désaccord peut être constructif, lorsqu’il n’est pas emprunt de vanité. Après vos explications je cerne mieux là où vous êtes et de quoi vous parlez. Et je ne doute pas que vous corrigerez mes erreurs d’interprétation. Mais tout n’est qu’effet de perspective, il n’y a pas forcement de contradiction, et vous ne courrez aucun danger à essayer de comprendre la perspective de l’autre. Nous échangeons des mots, non des vérités ni des réalités, pour cela il faudrait que nous communiquions sur un autre plan. Mais il ne tient qu’à nous d’essayer d’approfondir le sens que nous donnons à ces mots, sans chercher à juger de ce qui doit être ou ne pas être et essayer de voir à quoi ils correspondent dans le réel, pour autant que cela fut possible. Je ne présume pas de ce que vous êtes ou n’êtes pas, je vous fais confiance, que pourrions-nous faire d’autre. Voyons si l’on peut poursuivre.

Jean-Michel
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3446
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: La kundalini...   Sam 15 Mai 2010 - 7:11

Merci Jean-Michel pour votre réponse, je ne manquerais de vous solliciter sur mes questionnement à ce sujet par la suite.

La connaissance de soi, oui c'est aussi pour moi la première étape...et pour ce qui est des forces "rebelles" (j'aime bien ce terme), il est parfois nécessaire de les affronter, du moins les transmuter pour avancer vers sa divinité...et là je pense que c'est plus ou moins un choix au niveau de l'incarnation. C'est comme la potion magique, certains sont tombés dedans quand ils étaient petits...Faut juste garder les pieds sur terre, ne pas se laisser complétement absorber par les mondes plus subtils, il y a une vie ici bas, belle, profonde et merveilleuse si on la voit comme telle...et tout est lié.

En attendant, je vais déjà lire à tête reposer tous ses échanges très riches, biens écrits, qui demandent un temps de réflexion ...vu la densité...mais vous pouvez continuer...je ne voudrais pas vous couper dans vos échanges fructueux...aidant pour la compréhension de ce monde, du moins les vôtres, mais qui me parlent, merci à toi aussi Oby.

@+

Myriam

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
OBYONETAOPY
Résident
Résident
avatar

Masculin Taureau Chien
Messages : 381
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 59
Localisation : SAVOIE

MessageSujet: Re: La kundalini...   Sam 15 Mai 2010 - 10:17

Hé hé...intéressant, je vois qu'il t'a été donné un gros sac de billes pour jouer !!!!!! ahahahahahaaaaaaa

Jean-Michel a écrit:
OBYONETAOPY a écrit:
Il serait trop long de répondre point par point, mais en gros nous voyons clairement que tu es un QUESTEUR de VERITE qui semble des plus sincères.....alors je vais surligner dans ton texte (en rouge) les points qui me font """TIQUER""" comme on dit et entre parenthèse (en bleu) ajouter """ce que j'en pense""", car souvent je suis d'accord avec toi, mais il y a des points de ton """ raisonnement """ où je le suis moins.....

Bonjour Obyonetaopy,

Je vous remercie de vos mots, quoi que je n’ai jamais été vraiment un questeur de vérité. Mon histoire est assez particulière, le Divin m’étant littéralement tombé dessus alors même que j’étais profondément athée. Depuis il me sollicite, me révélant sans cesse les merveilles de sa nature, de la création et de l’humain. Et cela dépasse tout ce que j’ai jamais lu ou entendu de parole d’homme. Mais cela ne m’empêche pas d’apprendre des hommes aussi ou de quester comme vous dites. Je suis à l’écoute de la vie.


Je veux bien le croire étant donné certaines choses complexes que tu DEVELOPPE (pas toutes OPTIMUM, mais tu as au moins le mérite de l'essayer et de REUSSIR souvent à faire passer de BELLES CHOSES, je REMERCIE le DIVIN pour cela et donc aussi ton INDIVIDUALITE RECEPTRICE à ce DERNIER qui est aussi le PREMIER.....

OBYONETAOPY a écrit:

La réalité, le réel … Qui peut prétendre en donner une définition (ce n'était pas une DEFINITION que je te demandait, mais plus une VISION de la """" CHOSE """" ),


Oui, bien sûr, c’était une simple remarque.

OBYONETAOPY a écrit:


ce serait immanquablement l’altérer. (nous sommes d'accord)
Le réel se vit, il ne se décrit pas, le décrire serait le ramener à un concept, inévitablement réducteur. (OUI ) Ce serait comme de chercher à décrire Dieu. L’homme ne comprend pas, ou que très rarement, que même sa plus haute réalisation de l’absolu ne peut en rendre compte, sinon de manière infinitésimale. (oui) De même le Réel ne peut être appréhendé dans toute sa plénitude, celui qui croirait l’avoir fait s’illusionnerait. (oui) Mais l’on peut chercher à établir une relation au réel qui soit sans projection, sans à priori, dans tout le potentiel possible de lucidité, de sensitivité et de vacuité que nous permettent l’énergie, les sens, l’esprit et l’âme, chacun de ces aspects nous ouvrant sur une facette différente du réel. (oui) Lorsque rien de construit ne nous sépare de lui, il se révèle en permanence, autant dans ce qu’il a de plus beau que dans ce qu’il a de plus terrible, car il plonge ses racines dans les gouffres du néant, et épanouit ses branches dans la lumière divine. (oui et belle phrase, pleine de SENS....mais pour moi le NEANT n'existe pas)


Attention, le néant n’est pas le vide, ni même le chaos. (Oui puisque le néant n'existe pas selon moi), Mais je veux bien croire que le néant n’existe pas pour vous. Pour qui existe-t-il d’ailleurs ? Il n’est pas appréhendable par nos sens qui sont dépendant du créé (nos sens ne dépendent du CREE que si nous n'avons pas encore appris à nous RECONNECTER à notre coeur noyau de Vie dans LA VIE). Qu’est-ce qui en soi pourrait appréhender le néant ? (rien puisqu'il n'existe pas) Par définition rien. (oui mais par ce RIEN qui TOUT CONTIENT et qui n'est pas définissable) Pourtant toute la création n’existe que parce qu’elle a été construite sur lui, une chose difficilement concevable pour notre esprit. (construite sur lui ? ou construite à partir de lui?) Car posez-vous la question, d’où est issue la forme ? (du SANS FORMES PARTICULIERES) Je ne parle pas de ce que nous renvoie notre conscience, mais de ce qui fait les limites des choses. Car nous vivons dans un monde de forme, et même si chaque forme est liée au tout chacune à sa manière, elle est quelque part finie (ce qui est CREE, FORME, DEFINI est toujours quelque part fini, limité, avec une naissance et tôt ou tard une mort programée, les deux ne pouvant pas aller l'un sans l'autre). Ce qui fait sa fin est le néant qui l’entoure. (non, ce qui fait la fin de la FORME, de la DEFINITION, du CREE, c'est sont EPUISEMENT perte d"nergie à croire que le CREE, la FORME, ce qui est DEFINIT est la SEULE REALITE) Ainsi tout le réel est construit dans le néant, et Dieu crée en permanence sur celui-ci. Sans le néant il n’y aurait pas de création. Un peu comme la tasse qui n’aurait pas de fonctionnalité si elle n’existait sur sa propre absence, le vide qui existe en elle et qui nous permet d’y mettre un liquide.

Oui je vois ce que tu veux dire, tu associes (comme beaucoup) le NEANT à VIDE...ce qui est selon moi """l'erreur habituelle de PERCEPTION""" liée à la conscience des sens non encore en PURE CONSCIENCE....

Dieu crée en permanence. Il crée dans sa création, et il crée aussi au bord du gouffre du néant, y étend sa création. Mais le néant n’est pas quelque chose, c’est l’absence de toute chose, c’est même l’absence de Dieu, l’absence du réel, on ne peut l’appréhender que par contraste au réel, comme on ne peut appréhender la nuit que par contraste avec la lumière. La conscience oppose lumière et obscurité. Mais dans ce couple il n’y a qu’une chose qui soit réelle, la lumière. Voir le réel, c’est aussi ne plus se laisser prendre par les opposés de la conscience. (oui doublement fois oui en UNITE pour ce que tu dis là, mais selon moi, l'usage de NEANT et de VIDE ne convient pas pour synthétiser tout ce que tu nous fais voir là, avec de bons mots et de bonnes tournures de phrases bien choisis ; ce que j'essaye de te dire, c'est que NEANT et VIDE sont des mots qui laissent trop de place à l'imprécision sur la VREALITE, perso je préfère à NEANT et VIDE, l'expression ESPACE sans ESPACE et TEMPS sans TEMPS, et ou plus """" SAISISSABLE """"" par le commun des mortels AIR sans AIR)

Pour « voir » en quelque sorte les profondeurs du néant, comme nous « voyons » la nuit, il faut aller au bord du gouffre de la création. Mais on ne peut y aller qu’en chevauchant la Lumière divine créatrice, (oui, et re oui, ceci est une CLE IMPORTANTE de COMPRENURE et les SAGES SAINTS TAOISTES ANCIENS parlent de cela en disant : CHEVAUCHER le TIGRE sans tomber, ni se faire dévorer) lorsque les premières particules de lumière émergent du sein même de la puissance absolue. Alors elles révèlent leur antithèse, et la naissance de toute énergie, toute particule, toute matière, avant que toute forme ne naisse dans l’espace et dans le temps. Mais qui peut comprendre cela.

(Cha va !!!! jeu comprend assez bien merci....)

OBYONETAOPY a écrit:


Alors je ne sais pas ce que vous appelez de votre coté le réel. L’énergie ? Peut-être ne donnons-nous pas le même sens à ce mot, mais je n’ai pas d’autres mots pour parler de l’existence phénoménale, pas celle que nous renvoie habituellement nos sens et notre conscience, qui ne sont que des instruments de traduction, mais celle qui se trouve au-delà.
C'est en ce genre de phrase que tu dis là, à laquelle je ne résonne pas bien, car en apparence elle semble approfondie en VERITE, alors qu'en réalité certains aspects des choses semblent y manquer pour que la phrase puisse résonner en moi comme prôche de VERITE ; du moins telle que tu la présente là (et c'est pas un jugement, car je sais qu'il est difficile de bien lire l'autre et aussi qu'il est très difficile d'exprimer de nous mêmes les plus hautes vibrations avec le langage de limitation qu'est le langage écrit et ou parlé en bruits de bouche).....
et là plus précisément dans ta phrase, tu sembles associer le REEL à l'existence phénoménale, même si tu expliques plus loin que ce n'est pas le phénoménale des seuls sens....Ce qui a mon sens de CONNAISANCE des choses, revient à nous dire, par la tournure de ta phrase, que le REEL serait à chercher du coté du PHENOMENAL (peu importe d'ailleurs de quel phénoménal nous parlons, car le phénoménal est toujours du phénoménal (du CREE) qu'il soit subtil et ou physique), alors que pour moi le PHENOMENAL n'est qu'un aspect parmi tant d'autres possibles du REEL (qui LUIELLETOUTEUNITE est (ici un être sans être apparent) UNION FUSION PARFAITE du CREE et de L'INCREE ....INVISIBLE, INSAISISSABLE, INCIRCONSCRIPTIBLE comme tu l'as dit d'entrée de jeu....Bref ce que tu sembles faire et par ce fait nous amener à faire, c'est une CONFUSION, un peu comme si tu disais que les apparences sont la REALITE....du moins c'est ainsi que je perçoit ta phrase....en gros, même si telle n'était pas ton intention de base....


Oui, le problème vient aussi certainement des mots et du sens que nous leur donnons. (la COMMUNICATION n'est pas un art des plus facile c'est certains) J’espère m’être un peu mieux expliqué plus haut. Alors nous allons dire que le réel est ce qui existe (NON, et selon moi, de ce que j'en vois de tes écrits, en tous cas, c'est là ton point le plus faible qui vicie un peu tous tes apports qui ont parfois une HAUTE INTENSITE, mais qui comme un BEAU MIROIR fait d'Or et d'Argent, est terni dans son ECLAT par les poussières qui sans cesse reviennent dessus quand tu le nettoie, et si ce n'es toi, c'est donc ton frère, en ta cervelle), ce qui fait partie du Créateur, ou (ahahaha le vilain ou est là encore???) ce qui en est issu, (rien n'est issu du CREATEUR, car ILELLETOUTEUNITE n'a jamais rien ENGENDRER, essaye de corriger ta phrase avec le verbe EMANER) en opposition avec ce qui n’en fait pas partie, (rien qui ne fasse pas partie du CREATEUR, car ELLEILTOUTEUNITE est (sans être) SOURCE PREMIERE ORIGINE CREATRICE de Toutes Origines) qui est par exemple une illusion projetée des sens ou une interprétation issue de la conscience en ce qui concerne l’homme. Ou ce que j’ai nommé de « néant », sans lequel la création de pourrait être, mais qui pourtant n’est pas réel. (c'est en fait tout le contraire, ce qui est CREE, FORME et SAISISSABLE, CONCRET, VISIBLE, CIRCONSCRIPTIBLE par nos sens, ce n'est pas le REEL a lui seul, mais juste un aspect parmi tant d'autres du REEL qui est (sans être) UNION FUSION PARFAITE du CREE et de L'INCREE, donc INVISIBLE, INSAISISSABLE, INCIRCONSCRIPTIBLE, mais ABSOLUMENT pas NEANT et VIDE) Et il faut savoir (je préfère de loin la CONNAISSANCE qui n'est pas le savoir, mais là je te titille un peu amicalement) qu’il existe aussi des « mirages » dans le réel même, indépendamment de l’observateur. (oui, d'ailleurs les mirages ne sont que les interprétations que nous faisons des choses, ils n'existent pas non plus par eux mêmes) Mais nous n’allons pas trop compliquer les choses.

Je tiens à préciser que je ne cherche pas à apporter une vérité quelconque. (moi non plus) Je ne fais que témoigner de mes observations, (moi aussi) je ne les place pas en absolu (ha là, moi je fais des retours incessants à L'ABSOLU pour comparer mes vérités terriennes à la VERITE SOURCE de TOUT afin que les unes ne prennent jamais le pas sur L'AUTRE). Nous avons souligné la difficulté de rendre compte du réel. (oui) Le problème du sens des mots en est une autre (oui, mais chaque mot a son sens PROPRE quand on fait retour à la SOURCE PREMIERE de laquelle il émane, je parle ici de ce que certains nomme le VERB et qui n'est pas paroles en bruits de bouches et ou écrites....et c'est quand on s'éloigne de cette SOURCE sans plus jamais y faire de RETOURS que le sens des mots s'altère, se confusionne, se salit et ou pire se pervertit). Je veux bien approfondir mes explications et vous pouvez développer sans problème vos propres sens, peut-être que nous nous rejoindrons alors.

Nous nous rejoignons déjà sur plein de choses, j'ai déjà dit tout plein de OUI...à ce que tu écrits, penses, et perçois.....

Si j’essaie de comprendre vos mots, dites-moi si je me trompe, vous ne situez le réel que dans son état originel, en gros ce que je pourrais appeler Dieu, ou l’absolu. (oui et selon moi c'est le SEUL REEL, le SEUL VRAI, la SEULE VREALITE, tout ce qui émane de cette SOURCE ORIGINE CREATRICE de toutes Origines, est comme REVES, parfois qui peuvent être très physiques, je l'admet, si on a les sens adéquats pour les PERCEVOIR ?? mais rêves tout de même, et non pas VREALITE dans sa TOTALITE (qui inclus les rêves possibles)...En gros, l'Homme (hommes et femmes de même) est un REVEUR qui pense VIVRE sa VIE, mais en fait pour le beaucoup ils et elles rêvent qu'ils LA VIVENT et souvent leurs REVES SONT plus forts que la SOIF D'EVEIL, c'est là tout le drâme humain d'ailleurs) Alors que pour ma part je reconnais dans cet univers et dans la manifestation une part de réel qui est issue directement de la source. (oui aussi, les apparences ne sont absolument pas illusion, c'est seulement le fait d'affirmer les apparences comme SEULE REALITE qui crée l'illusion) La difficulté étant alors pour l’être humain d’apprendre à la reconnaître. (oui, et là c'est pas gagné d'avance, si personnes ne fait jamais de RETOURS CONSCIENTS de son Essence de Vie à La PURE ESSENCE SOURCE de VIE PREMIERE) Car toute la souffrance, toutes les déviations, tous les conflits, les incohérences etc, viennent de cette confusion. (OUI et NON, car selon moi, cette CONFUSION est facile à faire parce que les uns et les autres ne font pas encore RETOURS CONSCIENTS de leur Essence de Vie à La PURE ESSENCE SOURCE de VIE PREMIERE et donc aussi SOURCE PREMIERE de TOUTE CONNAISSANCE et de TOUT CLAIR DISCERNEMENT et donc c'est parce qu'ils et elles ne font pas encore de RETOURS, qu'ils et elles font encore des CONFUSIONS)

En gros nous pouvons considérer le Dieu transcendant et le Dieu immanent. Le Dieu transcendant n’a pas sa nature altérée, il est de toute éternité hors du temps et de l’espace, hors de cet univers et de toutes les dimensions afférentes. La part immanente de Dieu est altérée dans sa nature par rapport à son état originel. Mais elle n’en constitue pas moins un
e réalité, qui plus est dans laquelle nous vivons, car nous ne vivons pas dans la réalité transcendante, il faudrait être ascensionné pour cela. Et lorsque nous avons quitté l’emprise du monde rebelle les deux aspects immanents et transcendants apparaissent alors dans une profonde unité. Seul le réel subsiste.

Je n'aime pas parler de ces choses là trop complexes, avec la terminologie DIEU, trop de n'importenawouacks ont germés sous ce mots......et pour ton dire particulier là, sur DIEU, je dirais, en employant le mot DIEU, que DIEU n'a pas DEUX TETES......le DIEU à deux TETES c'est le TROMPEUR ....

OBYONETAOPY a écrit:

Poursuivons un peu sur le Réel.
Quel que soit l’individu, son appréhension est toujours conditionnée par ce qu’est le sujet. (non, tu fais là une GENERALISATION, alors c'est NON, selon moi, le conditionnement est souvent issu d'individus qui perçoivent les choses par leur seuls sens au détriment de leur essence, alors que d'autres qui se servent de leur sens pour les connecter à leur Essence afin de percevoir les choses en ESSENCE, arrivent à se LIBERER des CONDITIONNEMENTS)


Oui, je comprends ces paroles (si tu les comprends ???, alors c'est que je me suis encore mal exprimé !!!! ; bon là je te titille encore un peu amicalement, mais pour te montrer que dans la COMPRENNURE, il y a encore des choses qui ne se COMPRENNENT pas par la COMPRENURE). Je penses que vous parlez principalement des conditionnements issus de la psyché, de la culture, de la nature psychoaffective, du moi, de la nature vitale etc (je parlait de tous les conditionnements, car un conditionnement est un conditionnement, quelqu'il soit, physique, émotionnel, mental, et ou spirituel). Mais savez-vous que même l’essence conditionne ce que l’on est, et la manière dont nous allons appréhender le réel ? (oui, pour l'Essence en tant qu'Essence, mais pas pour l'Essence en tant Essence sans Essence, la PURE ESSENCE, si tu perçois ce que j'essaye de dire là ????) Et cela est bien, c’est ici un conditionnement positif (je n'attribue pas d'adjectifs à conditionnement, conditionnement est toujours quelque peu négatif pour moi, même si je reconnait qu'il peut être positif pour le DEVELOPPEMENT de celles et ceux qui ne sont pas encore près à faire BON USAGE de leur Liberté donnée, comme l'enfant à encore besoin de limites pour se DEVELOPPER) et un dessein divin qui a créé les âmes dans une multitude d’essence afin que nous puissions partager le réel dans la joie et dans l’amour. (oui puisque TOUT est EMANATION DIVINE, le conditionnement fait aussi partie du PLAN DIVIN, comme le ballon carré et les terrains de sable font partie des accessoires du FOOTBALEUR pour DEVENIR MEILLEUR avec le BALLON ROND (et oui je serais bien meilleur entraineur que DOMENECH si on me demandait???? et si on me payait grassement comme lui, même un peu moins m'irais bien.... ahahahahaha), mais avec le CONDITIONNEMENT, comme avec le TROMPEUR, on ne doit pas leur donner de nos forces et de notre énergie, si on veut pourvoir un jour s'en LIBERER)

Je m’interroge sur ce que vous appelez vous-même l’essence. La situez-vous dans l’énergie, (Essence Energie s'ecrivent avec le même ideogramme chinois, ainsi qu'activité aussi) comme certains de vos propos semblent l’indiquer ? Ou la situez-vous dans la conscience (la CONSCIENCE est une EMANATION de L'Essence Energie, + cette derniere est PURE et + la CONSCIENCE est EVEILLEE et VIVE), comme vous le suggérez ailleurs, ou comme certaines personnes se réclamant de l’éveil l’affirment pour eux-mêmes ? Ou bien la situez-vous encore ailleurs ? (il n'y a pas non plus d'ailleurs dans ma façon de voir les choses, il n'y a que le PRESENT PERMANENT, l'ailleurs n'existe pas comme le néant pour moi, ces mots ne sont encore que pour le mental et l'intellect (conscience des sens) non encore unis fusionnés à la PURE CONSCIENCE) Si vous avez touché un jour à l’essence de l’autre, alors vous avez connu l’amour, et l’amour est toujours neuf. (oui, mais j'y est pas touché, car tout ce que l'on peut toucher n'est pas PUR) Si toutes les essences étaient identiques, à part de rester en enstase avec soi-même dans un parfum invariable, l’amour ne serait pas possible. La nature des essences conditionne la manière dont nous appréhendons le réel. Mais par l’amour l’essence peut aussi évoluer…

Nous ne parlons visiblement pas de la même ESSENCE.....mais celles dont tu parles sont EMANATIONS de la PURE ESSENCE avec POSSIBLES de RETOUR à la PUR ESSENCE...

OBYONETAOPY a écrit:

Mais au-delà de cette appréhension, la réalité est une, (oui, mais selon moi, on ne peut réellement parler de la REALITE qu'avec l'expression verbale ETRE sans ETRE (apparent).....l'usage du verbe être à lui seul auto conditionne toutes '''choses perçues'''' à rester dans L'ETRE, et L'ETRE = le CREE, si tu perçois ce que j'essaye de dire là ???)


Etre sans être ? Voulez-vous dire être sans être pour soi ? (Etre ou ne pas être telle est la question, ETRE sans ETRE telle est la REPONSE.) Mais je différencie la nature « d’Etre » et le soi. Encore un problème de mot. Lorsque je parle de l’Etre je fais en général allusion à l’essence, encore que je ne suis pas certain que nous parlons de la même chose lorsque nous parlons d’essence.

Oui, nous l'avons déjà vu ci dessus cette difficulté à nous comprendre......je tente une explication, sans réellement expliquer et ou définir....: le REEL, le VRAI, la VREALITE = ETRE SANS ETRE, AVOIR SANS AVOIR, ESPACE SANS ESPACE, TEMPS SANS TEMPS, AIR SANS AIR = SOURCE PREMIERE ORIGINE CREATRICE de toutes Origines..(nulle part saisissable, visible et circonscriptible)..DELAQUELLE TOUT PROVIENT et en LAQUELLE tôt ou tard TOUT RETOURNE.......plus le soi en soi ACCOMPLI CELA et PLUS on s'approche de notre SOI REEL......IDENTIQUE à la SOURCE sans perte d'individualité propre...


OBYONETAOPY a écrit:

quoi que d’une infini complexité dans sa forme, ses mouvements, ses lois et niveaux de profondeur. (ooui) Nous parlons ici de la réalité manifestée, pas celle se trouvant sur d’autres dimensions ou hors de cet univers. (là, selon moi, tu fais une VISION SEPAREE, et ou SEPARATRICE des choses, pour moi L'AU DELA n'existe pas vraiment, encore moins l'en deça et rien n'est vraiment séparé en la REALITE, il y a seulement différentes VIBRATIONS des plus basses aux plus élevées, avec toutes les GRADATIONS possibles intermédiaires)...bref le concept """HORS de""" n'est valable que pour la conscience des sens, le mental, l'intellect....il n'est plus VALABLE dans la PURE ESSENCE, dans la PURE ENERGIE...en fait pour que tu puisses mieux comprendre où j'en suis, le OU en général quand on l'emploi, il fait automatiquement une SEPARATION.....et le ET ne fait pas cela puisqu'il garde UNI.....


Oui, je commence à comprendre votre vision et nos différences d’approche. Mais ces différences ne sont en partie que la manière dont nous traduisons les choses. (oui) La vision unitaire de l’énergie, ou (héhééh, vraiment chiant ton ou incessant et à toutes les sauces là, il t'empêche de VOIR encore plus clair et profond en fait) leurs différentiations, n’est qu’un choix de départ. Nous pouvons parler des fleurs en général ou de leur beauté en particulier. Maintenant l'on peut aussi confondre perceptiblement parlant toutes les qualités que peut prendre l’énergie, lorsqu'on est dominé par une composante en particulier qui absorbe toutes les autres, (oui, le BUT de la VOIE c'est aussi de ne s'attacher à rien, pour éviter toutes confusions) c’est une situation que l’on voit souvent (notez que je n’exprime pas cela dans un sens péjoratif), lorsque la sensibilité ne permet pas de différencier toutes les qualités, ou lorsque la conscience ne permet pas de les reconnaître. Mais là aussi vous semblez parler de l'essence en tant qu'énergie unitaire. Nous ne parlons pas de la même essence. (je parle de L'ESSENCE SOURCE VIE et de toutes les gradations possible de cette dernière (sans perte d'UNITE) avec INCESSANTS RETOURS à la SOURCE, mais aussi en même temps de L'ENERGIE SOURCE VIE qui comme chacun le sait ne sont que des mots différents pour parler d'une SEULE et MEME REALITE, soit SOURCE PREMIERE DE TOUT)

L’existence de mondes autre que physique est un fait. Lorsque vous perdrez votre corps vous en ferez l’expérience. Vous pensez peut-être qu’à ce moment-là votre essence ou votre énergie vont se fondre dans le tout ? Mais c’est une erreur. Même les plus grands sages qui ont cru cela, Gautama Bouddha, Jiddhu Krisnamurti, Ramana Marharshi, pour ne citer que ceux que j’ai rencontré, ont conservé toute leur individualité dans leurs dimensions respectives.

(non je pense que se fondre dans le GRAND TOUT qui est à la fois aussi le plus PETIT parmi toutes les petitesses n'est pas perte d'individualité propre)

Et sous certaines conditions il est tout à fait possible de faire l’expérience des autres dimensions de son vivant, mais cela est autre chose. (oui, mais aussi sans conditions et ou sous d'incertaines conditions, etc)

OBYONETAOPY a écrit:

Cette complexité peut être vue dans sa grande unité, ce qui engendre la paix, ou dans la multitude de sa forme, ce qui engendre la beauté. (oui mais cette belle phrase est niquée là encore par l'emploi du OU qui fait séparation entre les deux VISION, alors mon OUI est ici OUI parce que j'ai mis le ET à la place du OU dans ma tête.....je n'ergoterais pas sur l'emploi du verbe engendrer, qui selon moi ne convient pas à L'HARMONIE que l'on peut vivre, mais qui n'est pas ENGENDRABLE)


Vous avez raison, mon « ou » n’était pas exhaustif, vous avez très bien corrigé cela ;-) . Ne jouez-vous pas un peu sur les mots ?

Les mots sont importants, car avec les mots il est possible d'organiser la plus grande confusion, comme lorsque l'on met les panneaux et signalisations routières n'importe où et n'importe comment, mais il est possible aussi d'organiser les choses afin de pouvoir en guider d'autres vers le DEVELOPPEMENT POSSIBLE du MEILLEUR d'ils et d'elles mêmes sans les asservir, comme lorsque l'on met les panneaux et la signalisation routière au bon endroit, au bon moment et de la juste manière en manière juste...le jeu avec les mots ne m'intéresse plus depuis longtemps, j'essaye juste de mettre les panneaux et la signalisation juste (du moins correcte, car le JUSTE n'est pas facile) au bon endroit...non pas pour corriger l'autre personnellement, mais pour me corriger moi, afin de ne pas laisser entrer en moi et ou transmettre à d'autres ce que je peux trouver de '''pas suffisamment approfondi en VERITE et ou trompeur'''' venant de l'autre....(qui est conscient et ou pas de ses erreurs d'ailleurs)

OBYONETAOPY a écrit:

…………………….
Libéré donc de la projection de la conscience et de la limitation des sens il est tout à fait possible d’appréhender le réel d’une autre manière. (oui) Cela ne met pas fin aux instruments précédents, mais la conscience reste en arrière plan, elle joue simplement son rôle de connaissance et de reconnaissance sans interférer avec le réel, et les sens au maximum de leur énergie rendent compte de la beauté de ce qui est. (oui, je sent un truc qui résonne pas bien dans tout cela, comme un GONG qui aurait une toute petite minuscule failure, mais en gros OUI) Mais l’esprit et l’âme qui ne sont plus assujettis ni à la conscience ni au corps trouvent une liberté qui leur permet de plonger directement dans le réel, et d’appréhender les choses non pas à partir du centre de l’individu, mais à partir du réel lui-même, de sa nature intrinsèque, quel que soit la forme qu’il emprunte alors (elle semble être là la failure du GONG ? le REEL et le CENTRE de L'INDIVIDU est pour moi IDENTIQUE car toutes choses CREE à une SEVE (rayons) CENTRALE de Vérité qui le RELIE au MOYEU CENTRAL de L'ABSENCE PRESENCE de TOUTE VERITE, SOURCE ORIGINE PREMIERE CREATRICE de toutes Origines).


Je suppose que si vous dites cela c’est parce que vous le vivez. (oui) Etes-vous dans ce que certains appellent la réalisation du Un ? (pas de gabonné au N° que vous avez demandé bip bip bip) Mais peut-être n’est-ce pas cela ! Je vous retourne la question, qu’appelez-vous le réel ? (je viens de te le dire en comparaison avec ta vision du REEL que tu nous donnes ici) Vous l’identifiez à l’individu ? (non, l'individu est un aspect du REEL parmi tant d'autres possibles) Ou bien considérez-vous l’individualité comme un aspect du réel ? Et où situez-vous cette source des sources, au cœur de vous-même ? de votre essence ? de l’individualité ? (NON, cette SOURCE qui est INVISIBLE, INSAISISSABLE, INCIRCONSCRIPTIBLE, est aussi INSITUABLE) Ailleurs ? (ailleurs n'existe pas c'est seulement un artifice lié au sens mal affinés) Vous me direz que l’ailleurs et ici sont la même chose, (NON c'est L'ICI et le MAINTENANT qui sont la même chose) ce serait tourner en rond, (j'adore tourner en ROND, mais mon TOURNAGE en ROND n'est pas comme celui du poisson dans son bocal (ni comme celui des cineastes à Cannes), car il fait partie des TRANSFORMATIONS qui conduisent à la plus HAUTE REALISATION) mais je comprendrai où vous êtes. (si tu comprends où je suis, où j'en suis ??? dit moi, car je suis là où il n'y a plus de CHEMIN VISIBLE) Pardonnez mes spéculations, (t'es tout pardonnez, je peut pas vivre libre sans pardonner) vous pouvez donner quelques précisions si vous le souhaitez.

OBYONETAOPY a écrit:

Et cette nature peut apparaitre sous quatre aspects principaux, pour résumer, sous forme de matière, sous forme d’énergie, sous forme de conscience, ou sous forme de « nature d’être », je n’ai pas d’autre mot (là y a MELANGE MACEDOINE de FRUITS, et IMPRECISIONS CONFUSIONNALES et encore ce vilain OU qui resurgit). Tout ce qui est matière intègre en elle l’énergie, la conscience et l’être, bien que la plupart du temps les trois derniers états y soient involués. Il n’y a que dans la vie où l’énergie trouve son plein potentiel, dans la vie animale ou la conscience trouve son plein potentiel, et dans la vie humaine ou l’être trouve son plein potentiel. Mais je parle là de potentiel évolutif.
(les choses me semblent un peu plus compliquées que cela que tu décris ici, car selon moi, il n'est pas vraiment possible de séparer ces deux liens là, http://www.alchimie.ouvaton.org/3602/
http://www.alchimie.ouvaton.org/2882/
pour accéder à une VISION GLOBALE des choses,
du moins '''celle qu'il nous est possible de vivre dans un corps de chair'''....)


Je comprends parfaitement que l’on puisse voir le tout comme une énergie, (je ne vois pas le TOUT comme une énergie, je vois le TOUT COMME PURE ENERGIE, et ce TOUT que je vois est plus proche d'un RIEN qui CONTIENT TOUT INFINI, plutôt que d'un TOUT FINI) c’est une question d’orientation du regard, un effet de perspective. D’autres verront le tout comme de la conscience. (la conscience fait partie du RIEN qui CONTIENT TOUT, l'inconscience aussi) Ils n’auront pas plus tord ou raison que les précédents, c’est un autre effet de perspective. D’autres verront encore le tout réel comme étant le pur Divin, et ils auront raison aussi, car tous ces modes d’appréhension peuvent exister, et même coexister, (non le RIEN QUI TOUT CONTIENT ne peut pas s'approcher avec le VERBE EXISTER...seule l'expression verbale ETRE SANS ETRE, AVOIR SANS AVOIR, EXISTENCE SANS EXISTENCE peut approcher le RIEN QUI TOUT CONTIENT) autant de facettes du réel selon notre mode d’approche. Mais quel que soit celui-ci il faut toujours garder à l’esprit que notre vision est toujours limitée et que la réalité nous réserve toujours quelques surprises, rien ne saurait être figé dans une description qui prétendrait englober le tout. (oui) (et RE RE OUI) Même si potentiellement nous avons cette capacité de croissance infinie il ne sera jamais atteint (tu te fermes là de toi même la porte au MERVEILLEUX POSSIBLE...il y a donc danger....),


Je ne sais pas si vous comprenez vraiment de quoi il est question ici. Sans commentaires.(moi, mé, c'est bien connu, tous les profs me l'ont dit et dernièrement tous mes employeurs, moi je comprend rien à rien, mais ce rien n'est pas vraiment un rien, puisque c'est un RIEN qui CONTIENT TOUT)

OBYONETAOPY a écrit:

sinon nous serions Dieu lui-même. (nous sommes DIEU, mais aspects de DIEU dans L'ENCORE INNACCOMPLI de DIEU pour beaucoup, qui se croient pourtant déjà ACCOMPLIS, là est l'autre danger, le se croire PARFAIT et ne plus faire d'efforts en QUETE de PERFECTION) Et là est toute la joie de l’existence. (la JOIE de l'existence est là vraiment quand nous comprenons et pratiquons L'UNION FUSION CONSCIENTE de nos Sens à notre Essence (Energie), par la TRANSCENDANCE, peut nous faire RETROUVER la PURE ESSENCE (PURE ENERGIE)....et seule une INTENSITE D'ENERGIE en soi IDENTIQUE à L'INTENSITE DIVINE (PURE) nous permet la DIVINE RENCONTRE (PURE), sinon nous n'avons que de brefs aperçus (impurs), toujours passagés, du DIVIN)


L’homme est Dieu, d’une certaine manière, parce qu’il le porte comme un éclat (le DIVIN n'est pas MORCELLE, donc pas d'éclats....mais oui, L'UNITE est MULTIPLE, tout autant que le MULTIPLE est UNITE quand on sait faire L'UNION FUSION des différences par ce qu'elles ont de COMPLEMENTAIRE) qui lui donne l’Individualité, l’Intelligence, la Créativité, le don de Parole et d’autres choses encore. Mais sommes-nous pour autant Dieu ? (oui, puisqu'il n'y a rien qui n'est pas DIVIN) Le doigt de la main peut-il se prendre pour le corps tout entier ? (oui, s'il le veut, mais s'il n'a pas L'INTENSITE CONCORDANTE de ses ambitions, il restera un doigt pour se gratter le khul hahahahahahaha, moi j'ai au moins un doigt qui se prend pour le DIVIN, mais je l'aide à ne pas trop se la pêter en le mettant là où je disais de temps en temps, car chez moi, c'est pas le corps qui DECIDE) Qui donc a atteint un jour le tout, se confondant avec lui ? (nous y sommes déjà tous et toutes, mais certains et certaines ont OUBLIES sciemment pour pouvoir faire d'autres expériences de VIE et ou inconsciemment parce qu'ils ne sont pas encore EVEILLES) Si un seul serait devenu Dieu dans son tout il l’aurait non seulement réalisé pour lui-même, mais aussi pour toute l’humanité, et pour la création entière. (oui, mais voila cet ACCOMPLISSEMENT POSSIBLE est très difficile et les hommes ont encore trop tendances à CRUCIFIER avant...quand au concept d'un sauveur pour l'Humanité toute entière, là cela me fait un peu rire......car selon moi, c'est chacun, chacune qui est son propre sauveur (ou pas), selon l'orientation qu'il et elle donne à sa Vie tout au long de son existence (et ou de ses existences), en usage de sa Liberté) Ce n’est pas arrivé, (si cela est déjà arrivé et plutôt plusieurs fois qu'une) cela se verrait (non cela ne se voit pas avec les sens, seule une intensité identique d'énergie (essence) peut percevoir celle qui s'est ACCOMPLIE à sa plus HAUTE INTENSITE, si tu perçoit ce que je veux dire là ???). Mais là aussi je suis convaincu que nous ne parlons pas de la même chose. (sans doute pas, mais pas grave, on cherche à communiquer, et il n'est pas implicitement inclus dans cette recherche qu'on y parvienne)

Le désaccord peut être constructif, lorsqu’il n’est pas emprunt de vanité. Après vos explications je cerne mieux là où vous êtes et de quoi vous parlez. (hahahaha si tu CERNES, CIRCONVIENT là où je suis et ce dont je parle, alors c'est que tu n'as rien compris de là où je suis et de ce dont je parle, et ou du moins pas dans sa TOTALITE) Et je ne doute pas que vous corrigerez mes erreurs d’interprétation (je corrige pas tes erreurs d'interprétations, je me sert de tes interprétations pour te faire voir ma façon de voir les choses dont on parle ; toi seul peut corriger tes erreurs d'interpretations, moi je n'ai aucun pouvoir de le faire à ta place, à moins que tu me vendes ton âme et là encore c'est pas sûr que je le puisse le faire, hahahahahahahaaa et même si je le pouvais, je ne le ferais pas, car je respecte trop for la Liberté donnée à chacun chacune, avec leur Vie, bref me la vend pas je ne saurait pas quoi en faire hahahahahhaaaaa). Mais tout n’est qu’effet de perspective, il n’y a pas forcement de contradiction, (les contradictions ne sont pas à fuir, car elles peuvent servir aussi à L'EVEIL) et vous ne courrez aucun danger à essayer de comprendre la perspective de l’autre. (je comprend ta perspective, puisque je suis capable de voir les poussières sur ton MIROIR ALLIAGE d'Or et d'Argent) Nous échangeons des mots, non des vérités ni des réalités, (moi, si les mots n'ont pas de BASE de VERITE, et ou de VREALITE, et ou qu'ils ne savent pas Y FAIRE RETOURS de temps à autres, alors ils ne m'intéressent pas) pour cela il faudrait que nous communiquions sur un autre plan. Mais il ne tient qu’à nous d’essayer d’approfondir le sens que nous donnons à ces mots, sans chercher à juger (oulà, oula ? va pas si vite en besogne, calme tes chevaux) de ce qui doit être ou ne pas être (ah là là la là, toi et ton ou séparateur, fait gaffe si tu continu tu vas finir aussi intelligent que George W Bush ????) et essayer de voir à quoi ils correspondent dans le réel, pour autant que cela fut possible. (nous n'avons visiblement pas la même PERCEPTION du REEL, même si parfois on a des points communs) Je ne présume pas de ce que vous êtes ou n’êtes pas, (moi non plus) je vous fais confiance (moi je ne fais qu'une confiance limitée aux créatures du DIVIN), que pourrions-nous faire d’autre. Voyons si l’on peut poursuivre. (je sent ici un agacement de ta part, et une chtite menace qui pointe son nez avec le '''si on veut poursuivre'''' ???? serais tu en train de te laisser aller à ton dictateur intérieur qui cherche à me dominer ???? en me faisant du chantage avec la menace de l'abandon ??...)

Jean-Michel
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3446
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: La kundalini...   Dim 16 Mai 2010 - 7:08

Désolée, je n'ai pas eu le temps de lire tout dans le détail et répondre points par points, je veux juste exprimer mon point de vue par rapport au "vide", on dévie un peu de la kundalini, mais comme tout est lié. Le file que prend la discussion me semble intéressant, permettant de s'ouvrir à la vision de chacun, dans le respect si possible...

Concernant le néant, je suis d'accord avec vous, du moins je crois, je l'appellerais "vide" (quantique ?) aussi, il est à mon avis, la source de la conscience. Dieu, ou plutôt l'énergie qui nous a créée l'a fait à partir du vide. Et le souverain intégral retrouvera sa liberté via le vide quantique où est son origine. Je m'inspire de la terminologie de James des Wingmakers, car je trouve son analyse pertinente, mais je ne demande pas de me/le croire, c'est juste un point de vue.

Celle de James dérange sans doute, car retrouver le "vide" est bien ce qui nous fait peur, tant nous sommes accrochés à ce monde, celui du dessus, voir celui d'en dessous pour certains...Car que ce soit les plans "planants" ou "inférieurs", nous sommes encore dans la Matrice, (des projections ?) Anton Parks les a très bien décrits dans son 2ème tome Adam Genesis:
http://www.karmapolis.be/pipeline/anton_parks2_3.htm

Et pour celui qui veut aller se promener "au bord du gouffre", du vide et vraiment le rencontrer et bien je pense qu'il faut être déterminé, plein d'énergie (via le cœur), ou à chacun de la trouver avec les moyens qu'il a à disposition, ou qu'il souhaite utiliser, puis savoir être humble, se laisser Guider, être UN avec soi...ça fait beaucoup mais c'est possible.

Nous sommes d'accord sur le fond je crois, après, chacun a sa propre terminologie, ou représentation de la chose...

Ensuite, il faut le VIVRE, et c'est une autre paire de manches si j'ose dire...Vivre ce "vide", ne nous enlèvera pas la possibilité (au contraire) de rester ici bien ancrés à la terre...et connectés aux étoiles. Possible aussi, de ne plus revenir s'incarner, un fois cet état de "vide" atteint...

Voici ma brève analyse, qui ne se veut pas la vérité...juste une perception selon mon expérience toute naissante.
Bon dimanche à tous, je ne vois pas le mais il est là, si si derrière les nuages...

Myriam

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
OBYONETAOPY
Résident
Résident
avatar

Masculin Taureau Chien
Messages : 381
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 59
Localisation : SAVOIE

MessageSujet: Re: La kundalini...   Dim 16 Mai 2010 - 8:17

Myriam.......VIDE (même quantique) quoi que l'on dise ou fasse n'est pas le mot adéquat, (pareil pour NEANT d'ailleurs) et je ne crois pas avoir vu nulle part JAMES parler de VIDE QUANTIQUE, il me semble qu'il parlait plutôt de RESPIRATION QUANTIQUE, de PAUSE QUANTIQUE ce qui n'est pas pareil du tout, selon moi....
http://sd-2.archive-host.com/membres/up/66497693963381614/RESPIRATION_pause_QUANTIQUE_james.pdf

(à moins que j'ai raté un épisode de JAMES, auquel cas, dit moi où exactement tu as vu JAMES parler de VIDE QUANTIQUE ???? afin que je rattrape mon retard en ce sens)

.. .....mais AVOIR sans AVOIR, ETRE sans ETRE, (en remplacement de VIDE et de NEANT) nous rapproche de ce qu'il convient de DECOUVRIR en NOUS pour un POSSIBLE de VIE AIR SANS AIR en ESPACE sans ESPACE plus légèr qu'une Plume et qui permet quand même de VIVRE dans un CORPS, (ou pas d'ailleurs, au choix) de GRANDES EXPERIENCES de VIE..... (corporelle, ou pas, au choix)......

L'hexagramme la MONTAGNE N°52 du YI KING de la SIMPLICITE SUBVERSIVE en explique un peu ""la chose"", si on sait lire entre les LIGNES et faire des SYMBOLES des GUIDES SUBTILS vers plus de CENTRALITE en soi, sans prendre les symboles pour la REALITE....

http://sd-2.archive-host.com/membres/up/66497693963381614/BIGYI52-OK_PDF.pdf

De plus la MONTAGNE du YI KING de la SIMPLICITE SUBVERSIVE est un """ curieux complément informatif """ aux dires de JAMES sur la PAUSE QUANTIQUE et la RESPIRATION QUANTIQUE.......car dans PAUSE QUANTIQUE et RESPIRATION QUANTIQUE il y a en filigrane une porte ouverte sur le MOUVEMENT ; en effet, pas de PAUSE sans MOUVEMENT, ni de RESPIRATION sans MOUVEMENT (et vice versa)....ce qui n'apparait plus vraiment si on utilise VIDE et ou NEANT (qui figent un peu, sans rien révèler du MOUVEMENT) pour tenter de parler de ce dont en parle.....si tu perçoit ce que j'essaye de dire là....

Pour simplifier les choses dans l'usage de mot qui ne sont pas adéquats pour faire progresser réellement, je vais tenter une comparaison démonstrative avec une demande faite à quelqu'un.....

Si je demande à quelqu'un de me passer le POT VIDE avec une queue, il va chercher pendant des heures et des heures ce que je veux dire pour pouvoir me l'apporter, alors que si je lui demande de me passer la casserole, il ira directement vers elle, sans avoir à chercher des heures et des heures......et bien c'est pareil avec les mots VIDE et NEANT......il faut chercher des heures et des heures avec, alors qu'avec AVOIR sans AVOIR, ETRE sans ETRE, AIR sans AIR, ESPACE sans ESPACE, on trouve plus facilement si on se gratouille un peu le ciboulot avec JUSTESSE et VERITE.......puisque même le NEANT, le VIDE n'est pas VRAIMENT VIDE.....ni sans ABSENCE de VIE......

tu dis ensuite
Citation :
Ensuite, il faut le VIVRE, et c'est une autre paire de manches si j'ose dire...Vivre ce "vide",

Oui en effet c'est pas facile, et c'est même DANGEREUX de vouloir vivre le vide, car le vide attire le vide et c'est pas le BUT que cela, comme nous l'indique le livre DIALOGUE avec L'ANGE (un film est sorti aussi je crois sur cette histoire http://www.news-de-stars.com/dialogues/dialogues-avec-l-ange-le-film-mov_vid1686927.html ) :

"Le miracle est déjà en bas, sous vos pieds.

"Le monde nouveau ne connaît pas le miracle.

"L’ancien miracle est le marchepied du nouveau !

"Là sont blottis les petits.

"Ce qui vient est l’insaisissable cause des causes.
(bref ce n'est pas le VIDE)


Bref quand tu dis """ Ensuite, il faut le VIVRE, et c'est une autre paire de manches si j'ose dire """", c'est comme si tu disais :

Gitta - Comment sentir toujours la force, pour la rayonner toujours ?

L' Ange - C' est le contraire. Tu ne la sent que si tu la rayonnes.

Dans DIALOGUE avec L'ANGE il est encore dit :

C'est LUI, le SEIGNEUR des armées. Et vous ne pouvez jamais LE voir,
car IL est UN avec vous.
L'armée des Anges rend hommage au PLAN.
Chaque culte rendu à Dieu,
chaque religion ne sont que cadre.
Le cadre limite l'espace.
LE PLAN est l'Espace sans Espace,
sans matière, et pourtant seule Réalité.
Vase, temple, édifice ne sont qu'apparence.
Ce qui est insaisissable, c'est cela l'Unique Réalité.
Tout le reste n'est que cadre.
Voler n'est possible que sans ailes.
Tout le reste n'est que tentation d'égaler Dieu, chute.
Nos ailes ne sont pas matière ?
aussi sont-elles libres.

(là encore INSAISISSABLE ne peut pas être traduit par VIDE et ou NEANT, si tu vois ce que je cherche à dire ???, mais beaucoup aiment à remplacer certains mots par VIDE et ou NEANT pour mieux confusionner, et tromper, je ne parle pas là de JEAN MICHEL.....bien sûr, mais de tous ces livres dans le COMMERCE qui ont remplacé Espace sans Espace, Etre sans Etre, Avoir sans Avoir, par NEANT et ou VIDE et qui savaient d'avance qu'ils allaient générer de la confusion dans les esprits....pour mieux faire triompher leur NOUVEL ORDRE MONDIAL pire que l'ancien, sans doute ???)
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3446
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: La kundalini...   Dim 16 Mai 2010 - 14:22

Peut-être que le mot "vide" n'est pas approprié, alors parlons peut-être de "l'espace intérieur" ? cet espace infini, en dehors du temps et de l'espace, où plus aucune pensées, ni croyances n'interférent, voir le monde sans aucun filtre pour se rendre compte qu'il n'est sans doute qu'une projection de notre part et enfin scruter, sentir, se fondre en lui; et qui sait enfin atteindre l'Au de là de l'audelà du part de là...encore une expression d'un ami qui me vient de loin ah! ah! et encore mystérieuse pour moi.

Mais c'est vrai Oby qu'il faut être prudent dans les propos et le vocabulaire employés, attention à ne pas s'y jeter: dans le vide...pour moi il est surtout intérieur, et plutôt agréable à sentir.

"Dialogue avec l'ange", je l'ai lu il y a longtemps, beaucoup aimé, mais pas encore envie de le relire... J'aimerais bien voir ce film-documentaire, même si il ne peut retranscrire la pureté du texte à mon avis. Tu le ramènes à ma mémoire, sans doute pour une meilleure compréhension plus subtile de ma part, ou simplement la beauté du texte et peut-être une prise de recul à son sujet...merci.

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
OBYONETAOPY
Résident
Résident
avatar

Masculin Taureau Chien
Messages : 381
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 59
Localisation : SAVOIE

MessageSujet: Re: La kundalini...   Dim 16 Mai 2010 - 14:57

Myriam a écrit:
Peut-être que le mot "vide" n'est pas approprié, alors parlons peut-être de "l'espace intérieur" ? cet espace infini, en dehors du temps et de l'espace, où plus aucune pensées, ni croyances n'interférent, voir le monde sans aucun filtre pour se rendre compte qu'il n'est sans doute qu'une projection de notre part et enfin scruter, sentir, se fondre en lui; et qui sait enfin atteindre l'Au de là de l'audelà du part de là...encore une expression d'un ami qui me vient de loin ah! ah! et encore mystérieuse pour moi.

Oui........c'est ainsi aussi que je perçoit les choses en gros, sans chercher à les percevoir saisissablement parlant......L’au-delà implique un en deça, signe de dualité, c'est à dire que l'on est pas encore UN, Présent à LA PRESENCE ; en plus au dela et en deça sont éléments subjectifs qui diffèrent d’une personne à l’autre........

DIALOGUE avec L'ANGE est beaucoup plus qu'un livre, il a des clés de comprenure et d'actions et bien plus....je n'en suis jamais loin, il me suit partout.....ce livre, (et je ne le prêterais jamais de peur qu'on ne me le rende jamais)
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Jeune pousse
Jeune pousse


Masculin Taureau Chien
Messages : 5
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 59
Localisation : France

MessageSujet: Re: La kundalini...   Dim 16 Mai 2010 - 22:43

OBYONETAOPY a écrit:
Hé hé...intéressant, je vois qu'il t'a été donné un gros sac de billes pour jouer !!!!!! ahahahahahaaaaaaa.............
........... .............................. ................

..........je vous fais confiance (moi je ne fais qu'une confiance limitée aux créatures du DIVIN), que pourrions-nous faire d’autre. Voyons si l’on peut poursuivre. (je sent ici un agacement de ta part, et une chtite menace qui pointe son nez avec le '''si on veut poursuivre'''' ???? serais tu en train de te laisser aller à ton dictateur intérieur qui cherche à me dominer ???? en me faisant du chantage avec la menace de l'abandon ??...)

Jean-Michel

Bonjour Obyonetaopy,

Je ne joue pas avec vous, et il n'y a jamais eu d'intentions malveillantes dans mes propos. Vous y voyez de curieuses choses, là où j'y vois des mains tendus.

Pour préciser ma dernière phrase, je ne souhaite pas poursuivre un débat qui ne serait fait que d'accord ou de désaccord, ce serait ramener l'autre à soi-même, il n'y aurait pas de communication et tout ne serait qu'interprétation. Je dis cela autant pour vous que pour moi. Entendez-le comme vous voulez.

Mais vous m'avez donné l'opportunité de m'exprimer, et avez répondu à mes questions. En cela je vous remercie.

Jean-Michel
Revenir en haut Aller en bas
Adi
Jeune pousse
Jeune pousse


Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 3
Date d'inscription : 13/05/2010
Age : 42
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: La kundalini...   Lun 17 Mai 2010 - 2:55

Bonjour à tous,

J'ai beaucoup fréquenté les forums dans le passé et l'on peut dire que la communication y est difficile. Mais c'est grâce à un forum que j'ai pu découvrir Jean-Michel. Il fait parti de ces êtres dont l'action ne sera peut-être comprise que dans quelques décennies.

Comme Sri Aurobindo il s'agit d'un enseignement nouveau dans le sens qu'il vient compléter, achever ce qui a été commencé par d'autres dans le passé, il s'agit d'un processus évolutif qui vise non pas à se libérer de la matière mais à parfaire la Création, à s'ouvrir au Ciel pour le laisser descendre sur la terre.

L'humain devient alors co-créateur avec le Divin.
Revenir en haut Aller en bas
OBYONETAOPY
Résident
Résident
avatar

Masculin Taureau Chien
Messages : 381
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 59
Localisation : SAVOIE

MessageSujet: Re: La kundalini...   Lun 17 Mai 2010 - 5:18

Adi a écrit:
Bonjour à tous,

J'ai beaucoup fréquenté les forums dans le passé et l'on peut dire que la communication y est difficile. Mais c'est grâce à un forum que j'ai pu découvrir Jean-Michel. Il fait parti de ces êtres dont l'action ne sera peut-être comprise que dans quelques décennies.

Comme Sri Aurobindo il s'agit d'un enseignement nouveau dans le sens qu'il vient compléter, achever ce qui a été commencé par d'autres dans le passé, il s'agit d'un processus évolutif qui vise non pas à se libérer de la matière mais à parfaire la Création, à s'ouvrir au Ciel pour le laisser descendre sur la terre.

L'humain devient alors co-créateur avec le Divin.

C'est toujours difficile de COMMUNIQUER dès que l'on dépasse le SAISISSABLE aux SENS....et même parfois la COMMUNICATION est DIFFICILE avec le SAISISSABLE des sens, alors ???

Pour le reste, Jean Michel a certes quelques nouveautés (pas très nouvelles pour les déjà CONNAISSANTS), mais de là à le COMPARER d'avance aux GRANDS HOMMES, je crains que c'est pousser un peu loin le BOUCHON, le Vin ne pourra plus respirer......hahahahahahahahaaa

Où est ce que par ton intervention ici tu veux dire que nous ne comprenons rien à rien de ce que Jean Michel nous dit, parce que nous analysons un peu ses écrits en les comparons à la VERITE INTERIEURE qui nous anime aussi ????

Pour le reste l'Humain est déjà CO CREATEUR avec le DIVIN, c'est un DON DIVIN donné par le DIVIN auquel l'Humain s'éveille et ou pas encore et Jean Michel ou pas, cela ne changera rien à l'affaire......Le DIVIN n'a pas attendu Jean Michel pour DONNER et pour AIDER à L'EVEIL.....Jean Michel n'est tout au plus qu'un Vivant DOCILE INSTRUMENT de MUSIQUE dans les mains du VIVANT CREATEUR qui est aussi VIVANTE CREATRICE, et comme tous les vivants instruments, il est des fois bien accordé, d'autres fois un peu moins......du moins selon ce que je peux lire de lui, ici ou ailleurs en tout cas.....et sans JUGEMENTS de ma part bien sûr.....
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3446
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: La kundalini...   Lun 17 Mai 2010 - 16:36

Il me semble aussi que Jean-Michel dans son analyse, et ce qu'il décrit est bien avancé en chemin...si tant est que l'on puisse comparer les chemins de chacun, sans doute qu'il a des clés en mains pour une meilleure compréhension de ce monde, mais chacun peut les trouver à son rythme...par contre, il y a tant de pièges, dans lequel le mental, l'égo essaient de nous faire plonger en chemin.

Une expression dans le livre de Sylf qui m'a fait sourire ce matin dans le train: dans Kobor Tigan't, lorsque Ta raconte à son peuple une rencontre avec une sorte d'ange (ET ?): Sylf se demande pourquoi elle raconte son expérience:

peut-être par "un naïf orgueil de pionnier des merveilles",

c'est beau et si vrai, lorsqu'un être essaye de raconter les expériences subtiles qu'il a été amener à vivre...si peu racontables...dans les livres parfois, plus facile, et encore...

Pour le "vide", j'ai retrouvé des passages de James...à suivre

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
OBYONETAOPY
Résident
Résident
avatar

Masculin Taureau Chien
Messages : 381
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 59
Localisation : SAVOIE

MessageSujet: Re: La kundalini...   Lun 17 Mai 2010 - 17:20

Myriam a écrit:
Il me semble aussi que Jean-Michel dans son analyse, et ce qu'il décrit est bien avancé en chemin...si tant est que l'on puisse comparer les chemins de chacun, sans doute qu'il a des clés en mains pour une meilleure compréhension de ce monde, mais chacun peut les trouver à son rythme...par contre, il y a tant de pièges, dans lequel le mental, l'égo essaient de nous faire plonger en chemin.

Une expression dans le livre de Sylf qui m'a fait sourire ce matin dans le train: dans Kobor Tigan't, lorsque Ta raconte à son peuple une rencontre avec une sorte d'ange (ET ?): Sylf se demande pourquoi elle raconte son expérience:

peut-être par "un naïf orgueil de pionnier des merveilles",

c'est beau et si vrai, lorsqu'un être essaye de raconter les expériences subtiles qu'il a été amener à vivre...si peu racontables...dans les livres parfois, plus facile, et encore...

Pour le "vide", j'ai retrouvé des passages de James...à suivre

Oui Jean Michel est bien avancé, sans aucun doutes sur ce sujet, d'ailleurs j'ai été d'accord avec lui sur plein de points dans sa façon de les énoncer....

et oui IL est difficile de CLAIR DISCERNER toujours de manière OPTIMALE, et encore bien plus difficile pour se LIBERER de la MATRICE.....car il y a de SUBTILS OBSTACLES, comme il y a de SUBTILES PUISSANCES qui empêchent celui ou celle qui n'a pas L'INTENSITE NECESSAIRE, de passer.....

Toi tu parles des pièges de L'EGO, mais L'EGO est BON SERVITEUR quand on en devient le Maitre !!!!....JAMES lui parle d'autre chose qui fait OBSTACLE et qui en quelque sorte PIEGE sans qu'on (on ici = même parfois notre plus subtil soi même déjà EVEILLE) le REMARQUE...

JAMES parle d'un système de suppression du SOUVERAIN INTEGRAL, il parle d'une structure secrète pour la suppression du SOUVERAIN INTEGRAL..(autrement dit, il dit qu'il y a des forces invisibles à nos SENS (et pour certaines étrangères à notre CONNAISSANCE) qui cherchent à nous empêcher de REALISER le SOUVERAIN INTEGRAL et devenir le VRAIMENT LIBRE.
http://sd-2.archive-host.com/membres/up/66497693963381614/Interview_james_project_camelot.pdf

Certes j'admet que c'est assez complexe à RECEVOIR et à PERCEVOIR....mais, il explique très profondément quand même le FONCTIONNEMENT des choses, et pas toutes d'origines humaines et ou DIVINE ????? .......

Notamment sur le POSSIBLE de tout un chacun chacun D'ACCOMPLIR le
SOUVERAIN INTEGRAL s'ils et elles ACCUEILLENT certaines VERITES et les
METTENT en PRATIQUE dans leurs TRANSFORMATIONS INTERIEURES pour le
DEVELOPPEMENT du MEILLEUR d'ils et d'elles même au dessus de leur
PIRE......Sa CLE retrouver en nous mêmes notre CENTRALITE CONNEXION
VIVE à SOURCE PREMIERE et nous CONCENTRER UNIQUEMENT sur CELA jusqu'à
ce que nous atteignons à L'INTENSITE suffissante D'EVEIL (de
CONNAISSANCE) pour LE LIBRE, c'est à dire L'ACCOMPLISSEMENT de notre
SOUVERAIN INTEGRAL......

Moi même je me lasse pas de le lire, et je ne trouve quasiment jamais rien à redire à ce qu'il dit, parce que cela RESONNE du VRAI en moi, pour beaucoup de choses qu'il nous transmet......JAMES m'apparait comme un Auguste RODIN de la TRANSMISSION, il fait des SCULPTURES de CONNAISSANCES en dentelles dans le MARBRE de notre inconnaissance et de notre IGNORANCE, si on se fait APTE à RECEVOIR ce qu'il nous apporte....(Bien que le CONCEPT """SCULPTURE""", que j'utilise ici comme image de comprenure, ne soit pas vraiment ce que je VIBRE à L'INTERIEUR de son ART et que je ne peux pas vraiment vous transmettre......puisque c'est INSAISISSABLE ce qu'il apporte, mais à la fois TELLEMENT VIVANT de PUISSANCE et de VIE, qui ne sont pas deux mais UN....
Revenir en haut Aller en bas
Adi
Jeune pousse
Jeune pousse


Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 3
Date d'inscription : 13/05/2010
Age : 42
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: La kundalini...   Mar 18 Mai 2010 - 0:58

Revenir en haut Aller en bas
OBYONETAOPY
Résident
Résident
avatar

Masculin Taureau Chien
Messages : 381
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 59
Localisation : SAVOIE

MessageSujet: Re: La kundalini...   Mar 18 Mai 2010 - 5:20

Voici une expérience sans doute similaire à celle qu'a fait Jean Michel :

http://souldigg.over-blog.com/article-14698549.html

http://michelpotay.info/Revelation_Ares_Jesus.html

Mais un peu différente quand même, puisque dans le cas de Michel POTAY, ce fût une APPARITION EMANATION dite """ d'extérieur """ à lui, mais le chamboulement, la REVOLVUTION INTERIEURE http://yikingiching.blogspot.com/2004/07/la-revolvution.html était sans doute de même """ ORDRE """ que celle de Jean Michel.....tant est PUISSANTE la PUISSANCE CREATRICE EVEILLATRICE DIVINE
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3446
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: La kundalini...   Mar 18 Mai 2010 - 15:26

Ayé, j'ai retrouvé le passage où James parle du vide:

"Question 25 de Project Camelot:

En quoi cette prise de conscience est-elle différente de celle obtenue par Bouddha, Jésus ou les autres "maîtres" communément reconnus dans la famille humaine ? Dire de quelqu'un qu'il est Souverain Intégral et donc Source Première n'est-il pas la même chose que dire de lui qu'il est Dieu et a atteint l'illumination, ou encore qu'il est "totalement intégré".

Réponse 25 de James : Alors que j'ai répondu à cette question d'un point de vue plus traditionnel au cours des réponses précédentes, je vais cette fois-ci aborder votre question sous un nouvel angle.

Dans le silence, l'absence de buts, et le vide qui se trouvent en vous, tout existe. Et pourtant, n'est-ce pas précisément là ce que l'être humain craint le plus ? Au centre absolu de l'être que vous êtes, là où se trouve le vide, ne craignez-vous pas cela ? Peut-être serait-il exact de dire que c'est là l'origine de la peur elle-même. Ironique, n'est-ce pas, que le Souverain Intégral, qui est ce qui vous définit le plus clairement, soit ce dont vous avez peur. Pourquoi supposez-vous qu'il en est ainsi ? Pourquoi devriez-vous craindre le vide et la vacuité qui vous habitent ? Pourquoi refuseriez-vous de franchir du regard le portail de votre instrument humain et de percevoir sans l'assistance de votre mental ?

C'est précisément la raison pour laquelle les humains ne peuvent se passer de propagande spirituelle. Ils redoutent le "point d'immobilité" (still-point) dans lequel ils existent parce qu'ils ont été programmés par leur SMH, et l'ont accepté comme vrai : qu'est-ce que le vide, -- sinon la mort et la non-existence ? Ainsi, ils recherchent le beau, l'harmonieux, les visions spirituelles en provenance d'autres mondes, les descriptions empreintes de paix et d'amour, les présences angéliques, l'expérience de l'unité et de la beauté, mais ils ne veulent pas franchir la porte de la vacuité pour s'y rendre parce que la vacuité, c'est la mort et la non-existence du mental. Et ils en sont arrivés à croire que leur mental, c'était eux.

Je ne veux pas dire par là que Jésus et Bouddha ne possédaient pas ce discernement. Ils le possédaient, très certainement et le possèdent encore. Chacun d'entre nous, d'une certaine manière, possède cette perspicacité par le truchement du Mental Génétique, mais rares parmi les êtres qui ont parcouru cette planète sous forme humaine sont ceux à avoir atteint cette capacité par l'expérience et non pas simplement par les abstractions que sont les mots et les symboles du Mental Génétique. Jésus s'est manifesté sur Terre pour enseigner aux hommes de son époque que la mort n'était pas réelle. Que Dieu n'était pas là-haut, mais en nous – que tous les individus étaient égaux en importance ; que la race humaine était victime de l'asservissement au Réseau Argent-Pouvoir et que, tant que l'humanité ne se lèverait pas pour exprimer par elle-même sa nature spirituelle, elle resterait un pantin manipulé par les puissants. Et c'est le cas..."

suite ici: http://www.projectcamelot.org/lang/fr/james_wingmakers_sovereign_integral_fr.html

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
OBYONETAOPY
Résident
Résident
avatar

Masculin Taureau Chien
Messages : 381
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 59
Localisation : SAVOIE

MessageSujet: Re: La kundalini...   Mar 18 Mai 2010 - 17:21

Oui en effet il parle bien du VIDE (je viens de comparer avec sa version ANGLAISE), mais il en parle plutôt dans le sens mien d'ETRE sans ETRE et D'AVOIR sans AVOIR.....

En clair il parle de vide au SENS de l'expression TAOISTE qui conseille aux apprentis pour L'EVEIL de mourir à eux mêmes, c'est à dire laisser mourir en soi les IDENTIFICATIONS FAUSSES que l'on se fait de SOI pour CULTIVER en SOI le VRAI SOI, que James appelle le SOUVERAIN INTEGRAL en CONNEXION VIVE avec SOURCE PREMIERE.......

Bref James n'associe pas VIDE à NEANT, comme le font beaucoup d'occidentaux qui ne COMPRENNENT pas L'ESPACE sans ESPACE, ni le TEMPS sans TEMPS, et encore moins le RIEN qui CONTIENT TOUT, mais il se réfère à une ACTION (sans ACTIONS apparentes) de laisser tomber, de se détacher des faux soi qui ne vivent que de concrètions matérielles et de sensationnelles sensations, pour à la PLACE RAYONNER notre VRAI SOI qui comme la PURE LUMIERE n'est pas SAISISSABLE, pas VISIBLE, pas CIRCONSCRIPTIBLE à nos sens et qui de même est INSITUABLE aux sens.......ce qui apparait alors aux sens et au mental comme VIDE........mais qui n'est pas VIDE du TOUT au POINT de VUE de la VIE INSAISISSABLE, INCIRCONSCRIPTIBLE, INVISIBLE, INSITUABLE que l'Homme trop asservis à ses sens ne perçoit pas...et n'arrive même pas à concevoir, puisque pour lui, ce qui n'existe pas à ses sens, qui n'est pas visible, saisissable, circonsriptible et situable par ses sens n'a pas d'existence, ni de vie, alors qu'en VERITE cet INSAISISSABLE, INCIRCONSCRIPTIBLE, INVISIBLE, INSITUABLE est SOURCE PREMIERE de VIE PREMIERE, ELLE même INSAISISSABLE, INCIRCONSCRIPTIBLE, INVISIBLE, INSITUABLE...c'est en ce sens que James utilise le mot VIDE, et seulement pour essayer de nous faire comprendre certaines choses complexes....c'est donc selon moi, un usage du mot VIDE parce que les autres INFORMATIONS de James seraient trop incompréhensibles pour les Humains, s'il n'employait pas de terme compréhensibles un peu aux humains.......encore trop victimes de leurs compagnon sensation.....et encore peut CLAIR VOYANTS quant à leur REEL POSSIBLE du SOUVERAIN INTEGRAL.....

Pour résumer James emploi le mot vide, qu'en rapport avec les sens, et essentiellement dans un BUT de se faire comprendre un peu par les Humains et non pas comme une REALITE qui serait REELLE par elle même, à elle toute seule......ce que trop d'humains ont tendance à croire....

Merci pour ton travail de recherche MYRIAM, cela montre qu'au moins une Française s'intéresse aux écrits de JAMES.......hahahahahahahaaaaaa, qu'elle les lit et relis et qu'elle les a sous la main......
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La kundalini...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La kundalini...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit de Rencontre Rhône Alpes :: PARTAGEONS... :: Spiritualité - Philosophie - Métaphysique - Psychologie-
Sauter vers: