AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Envol (film)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3426
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: L'Envol (film)   Jeu 18 Fév 2010 - 20:15

L'envol:
http://www.youtube.com/watch?v=CXF-VZVdR2Y&feature=related

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3426
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: L'Envol (film)   Sam 20 Fév 2010 - 9:20

On vient de me signaler l'analyse de John Lash concernant le film Avatar:

"Revenons maintenant au point principal: la gémellation est un mythème qui guide le scénario d’Avatar de manière ingénieuse. L’expérimentation d’hybridation avatarique est une métaphore cinématographique brillante du shamanisme. A l’image des shamans au travers des âges, Sully entre en transe afin qu’il puisse agir dans son double, son soi jumeau. L’astuce, dans ce cas, est que son soi double a été construit artificiellement - cependant, c’est authentiquement le même véhicule qu’un shaman utiliserait pour explorer la dimension surnaturelle de ce monde ou pour s’aventurer dans d’autres mondes. Ceux qui l’ont expérimentée (dont moi-même) peuvent témoigner que la bilocation est un phénomène authentique et non pas une fantaisir. C’est un phénomène tout autant réel que de vivre et de se mouvoir dans ce monde ordinaire.

L’avatar de Jake vit et agit réellement parmi les Na’Vi sur Pandora, tout au contraire de Neo qui pénètre dans un monde fantomatique lorsqu’il est branché sur des instruments archaïques et lorsqu'il est téléchargé dans la Matrice. La Trilogie Matrix est une assez bonne métaphore pour la planète-prison des initiés Gnostiques mais cela ne monte pas à la cheville de la gémellation shamanique et mythologique dans Avatar.

Dans son acception la plus antique, le terme avatar dérive d’un verbe Sanskrit signifiant “descendre”. Dans le mythe Hindou, un avatar est un être divin qui descend dans une forme humaine afin d’intervenir dans l’histoire. Ce n’est pas un messie de type Christique qui meurt pour sauver le monde ou qui proclame le jugement divin mais un secouriste, tel un maître-nageur sur une plage. (La forme de l’avatar dans la religion Hindoue est une forme phantasmatique, ou docétique dans le langage Gnostique: une apparition. Mais, de toutes manières, l’entièreté du monde est une apparition dans la vision Hindoue!). Il existe dix avatars de Vishnu, le dieu dormant de la religion Hindoue.
Alors que Vishnu rêve le monde au cours d’immenses périodes de temps, la divinité pénètre périodiquement dans les situations qu’elle est en train de rêver, adoptant un corps et une personnalité humaines ou bien des formes animales telles que la tortue ou le lion. Le neuvième avatar de Vishnu était connu pour avoir emprunté une forme humaine: Lord Krishna, un roi-philosophe Hindou qui mourut en 3102 avant EC. Le dixième ou prochain avatar de Vishnu est appelé Kalki, dépeint comme un cheval blanc, parfois avec un guerrier archer le chevauchant. (Je crois que les lions blancs de Timbavati peuvent être une manifestation de cette expression avatarique).

Jake Sully, dans son corps de Na’vi, n’est pas un avatar qui descend d’un monde supérieur - non, son destin est plus merveilleux que cela. Il est l’incarnation de lui-même libéré dans un monde présent aux dimensions magiques. A de nombreux égards, et à l’apogée de sa magnificence dans cet élément du scénario, le film de Cameron transcende les structures métaphoriques même qu’il utilise.

L’avatar d’Avatar n’est pas un personnage messianique. Loin s’en faut. Ici, de nouveau, Cameron fait un usage impeccable des précédents mythologiques et shamaniques. Jake Sully est un héros au service de la Terre Mère planétaire, Eywa - Gaïa, sous un autre nom. Il n’est pas un personnage messianique mâle et blanc ainsi que certaines recensions hostiles l’ont affirmé. Dans mon ouvrage Pas en son Image, je démontre que le profil du messie dans la foi rédemptionniste est clair et net; il est constitué des éléments suivants: il est d’origine suprahumaine, il est envoyé en mission par le dieu paternel, sa souffrance rachète le monde, il préside au jugement dernier, sa mort est une nécessité pour sauver l’humanité, il est miraculeusement ressuscité par dieu et non pas par les humains qu’il vient sauver. Sur la base du dernier point plus particulièrement, le héros d’Avatar n’est nullement un messie:

Sully meurt sous sa forme humaine et s’éveille en Na’vi après avoir combattu au côté des natifs, dans leur bataille contre les prédateurs. Sa résurrection résulte du rituel tribal et de l’empathie du peuple vénérant la déesse: ce n’est pas le fiat d’un dieu paternel extra-terrestre. Le messie salvationniste n’est jamais quelqu’un du peuple, il n’est jamais un simple membre de la tribu humaine."

Suite ici : http://www.liberterre.fr/metahistoire/mythe-vivant/avatar.html

Toujours très pertinente son analyse...je crois que chacun peut devenir un "Avatar"...au service de Gaïa...

merci Dominique...

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Christalain
Modérateur
avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 151
Date d'inscription : 11/11/2009
Age : 49
Localisation : Ici

MessageSujet: Re: L'Envol (film)   Sam 20 Fév 2010 - 10:27

Merci Myriam pour ce texte, j’ai bien aimé aussi le film (en tant que divertissement), mais :
Citation :

« La Trilogie Matrix est une assez bonne métaphore pour la planète-prison des initiés Gnostiques mais cela ne monte pas à la cheville de la gémellation shamanique et mythologique dans Avatar. »

Pour ma part, je pense le contraire et Il y aurait beaucoup à dire sur cette analyse très subjective de Jhon LASH. Quand on lit le texte dans son entier, on s’aperçoit qu’AVATAR est utilisé ici comme une tribune anti-religieuse, un règlement de compte. Cela aurait pu être intéressant avec de vrais arguments, et non pas un simple rejet épidermique de tout concept théiste. Jhon LASH confond largement la religion chrétienne « officielle » avec l’idée d’un Christ spirituel intérieur, compatible, me semble t-il avec une certaine idée du chamanisme. Dans un dualisme forcené, régressif et aigri, il oppose ce qui n’ a pas lieu d’être opposé. Une soit disant « bonne magie païenne» opposée à une « mauvaise magie christique »… Les gentils Na’vy contre les méchants militaires… (A suivre, peut-être… !)

Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org/
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3426
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: L'Envol (film)   Sam 20 Fév 2010 - 11:10

Oui, je trouve que John Lash se "lâche" parfois un peu trop, lorsqu'il s'oppose aux chrétiens...mais les gnostiques en ont pris aussi pour leur compte dans le passé...je pense que la croyance en un sauveur extérieur à nous a fait son temps...je trouve son site intéressant dans la recherche éthnologique, théologique, "scientifique" même si on se demande parfois où il va chercher tout ça...revaloriser notre lien à la terre, et sa sagesse est utile pour plus d'harmonie en ce monde.

Les "méchants" militaires c'est nous aussi quelque-part...s'y opposer ne les fera pas disparaître ou changer sans doute...mais "devenir" des Na'vy peut-être...

Quand à Matrix, il lui faudrait un topic à lui tout seul, Néo lui, a "intégrer" son agent Smith...


_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
xochipelli
Jeune pousse
Jeune pousse


Masculin Gémeaux Serpent
Messages : 1
Date d'inscription : 24/02/2010
Age : 64
Localisation : planète

MessageSujet: Re: L'Envol (film)   Mer 24 Fév 2010 - 3:12

Chère Myriam,

John Lash s'oppose à tous les monothéismes: Judéo-Chrétien-Islamiste. La religion est un système de contrôle social et spirituel. Confère 2000 ans de destruction bien "chrétienne" de tous les peuples premiers au nom du dieu d'amour. Un des premiers peuples "premiers" fut le peuple Celte. Et nos racines sont Celtes contrairement à ce que puisse prétendre le Nabot.

Je ne suis pas d'accord de dire que les méchants militaires sont en nous: du pur discours chrétien auto-flagellant.

La chasse aux prédateurs militaro-industriels est ouverte.

Cher Christalain,

John Lash ne confond rien. C'est un expert es mythologies qui a repris la suite des travaux de Campbell et d'Eliade. Sa critique des monothéismes est archi-argumentée. J'ai quasiment terminé la traduction de son ouvrage Pas en son Image de 440 pages.

Votre phraséologie "Dans un dualisme forcené, régressif et aigri, il oppose ce qui n’ a pas lieu d’être opposé." est fondée sur quoi?

Avez vous réellement étudié son oeuvre? C'est ici, avec plus de 150 essais: http://www.liberterre.fr/metahistoire/index.html

Etayez vos arguments avant de lancer des anathèmes.

Au plaisir

xochipelli
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3426
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: L'Envol (film)   Mer 24 Fév 2010 - 8:56

Bonjour et bienvenue Xochipelli,

Au sujet de John Lash dont j'apprécie sa vision et reconnait la rigueur de ses recherches, j'ai beaucoup lu son site...même si tout ne me parle pas...

Concernant les militaires, les religions, notre mental aussi, ce contrôle qui s'exerce sur nous...j'en suis la première "révoltée", John Lash et bien d'autres à différents niveaux le clament haut et fort en essayant d'apporter des solutions plutôt subtiles (celle des wingmakers aussi...), d'ailleurs le changement se fera par l'intérieur, en chacun de nous...car de l'extérieur, à part la révolution, je vois pas...ce serait rentrer dans leur jeu, même si on le voit bien dans le film, les Na'vi ont dû user aussi de la force...plus celle du cœur...de leur planète.

Aussi, je me disais seulement que l'inconscient collectif est alimenté par tous, et notre part d'ombre y participe certainement. C'est nous qui faisons le monde, et si on le souhaite plus harmonieux, il faut peut-être regarder aussi en soi ce qui cloche...ou peut-être changer sa vision. Il y a un dysfonctionnement dans l'esprit humain, et ce n'est pas un scoop vu l'état du monde, même si par ailleurs je le trouve très beau...et qu'il mérite plus de respect.

La question est comment retrouver la Sagesse, celle des Na'vi, pour de-venir ce que nous sommes...J'ai confiance en cette Sagesse, la nature a toujours su se "débarrasser" des parasites...Et John Lash participe aussi à travers son analyse à son retour... j'ai même l'impression que ces esprits de sagesse (l'esprit des chamans indiens aussi) ont décidé de re-venir...nous aider à reprendre le chemin de la Beauté et de l'Harmonie.

Et ce forum, et d'autres lorsqu'ils se déploient dans le respect de l'autre prouvent que le changement est bien réel...et y participe je l'espère.

Bien à toi,

Myriam

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Christalain
Modérateur
avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 151
Date d'inscription : 11/11/2009
Age : 49
Localisation : Ici

MessageSujet: Re: L'Envol (film)   Mer 24 Fév 2010 - 10:51

Cher Xochipelli,

Je ne lance aucun anathème, je donne juste mon opinion... Pourriez-vous respecter vos interlocuteurs et leur point de vue, et nous pourrons peut-être discuter plus sereinement. Si vous vous sentez attaqué parce que je ne suis pas entièrement d'accord avec votre auteur favori, il ne faut pas venir sur un forum de discussion.

Les diplômes les plus prestigieux que vous balancez en guise d'arguments ne prouvent en rien que John Lash détient la vérité absolue. Je suis bien d'accord que les religions sont un moyen de controle social et spirituel. Ensuite, vous ne m'empêcherez pas de penser que nous n'avons pas d'autres ennemis que nous-mêmes. Et que "les méchants militaires" sont bien dans notre esprit. C'est le contraire d'un discours auto-flagellant religieux, mais plutôt l'affirmation de notre complète auto-détermination, de notre liberté de choisir par quels croyances on se laisse guider.

Je respecte vos propres convictions et ne fait qu'exprimer les miennes. Je suis désolé qu'elles vous dérangent à ce point. Quand à étayer mes points de vue, je crois que cela ne servirait à rien vue la tournure des échanges. De toutes façons, tout est sur mon blog et mon temps, tout comme le votre, est précieux.

Je vous salue bien...
Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Envol (film)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Envol (film)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit de Rencontre Rhône Alpes :: PARTAGEONS... :: Musiques - Vidéos - Films - Arts-
Sauter vers: