AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Discussion autour de la soeur de Jean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Mar 17 Juin 2014 - 17:47

J’ai été voir le site indiqué. C’est une photographie, assez réaliste. Je n’y ai pas trouvé le « mode d’emploi », pour passer du côté gauche au côté droit. Y-a-t-il un mode d’emploi ; et, sera-t-il à notre disposition, dans la présente incarnation ? Je le crois ; cependant, je ne peux que faire confiance à ce qui est du domaine de « croire ». Je ne vois pas comment transmettre cet espoir aux autres humains, qui ont perdu leur boussole intérieure. Mon espoir a le même nom que toi ; (lors d’une ancienne incarnation), il a eu pour nom : « Myriam ». Je crois que ce sera « Elle », probablement, déjà, ré-incarnée actuellement, qui apportera à l’humanité, ce que nous cherchons. Selon Rudolf Steiner, elle était (lors de cette ancienne incarnation) la « sœur de Jean ». Esperamos.
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3465
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Mer 18 Juin 2014 - 7:30

Je n'ai pas bien compris ton histoire de côté droit, le cerveau droit ?

quel Jean, dans la bible ?

Il me semble que Marie est la sœur de Moïse, mais il y a plusieurs Myriam dans la bible, dont maria de Magdala, Marie-Madeleine de son non francophone: grande amie de Jésus qui me parle beaucoup plus que l'autre Wink

Mais je viens de découvrir une nouvelle Myriam sur le net, mère de l'alchimie, ce qui n'est pas pour me déplaire Wink

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_la_Juive

Perso, je ne crois pas qu'un seul être parfait soit-il puisse "sauver" quiconque, enfin qu'un simple espoir enune seul personne puisse changer le monde Sad

et je ne savais pas que Steiner avait écrit ceci ? j'ai lu plus jeune des livres sur le voyage astral, bah même si on sort de son corps, on est encore dans la matrice ?

moi je suis juste petite fille de Jean mon grand-père, paix à son âme Smile

bon mercredi, une pensée à Mercure gardien du jour Smile

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Mer 18 Juin 2014 - 8:24

Bonjour Myriam.
Je faisais référence au « côté de notre main droite du tableau », soit, au côté gauche, sur le papier original :
la colonne de « la jument ailée ».

Si tu ouvres une encyclopédie, et que tu cherches « Jean l’évangéliste, le disciple que Jésus aimait », on te répondra : « on ne sait pas qui est ce Jean ». (Ce n’était pas le Frère de Thomas, et, donc, pas le fils de zébédée). Selon Rudolf Steiner, « ce Jean », qui a écrit l’évangile, « dit de Jean » (Le verbe s’est fait chair, … et les hommes ne l’ont point reconnu), etc .. était ( ?) le « corps de gloire de Lazarre », (ananda maya kosha, en sanscrit), après ce que les évangiles appellent la « résurrection ». Or, il ne fait aucun doute que Myriam (Dite « Maria de Magdala ») était bien la Sœur de Lazarre. Si Lazarre est bien Jean l’évangéliste, Myriam est bien sa sœur. C’est important, car Jésus, lui-même (Yeshoa) ne peut pas revenir sur Terre, en chair et en os, ni même à travers un ré-incarné. La Parousie (révélation) ne peut donc être délivrée que par les deux que le Maître Jésus préférait, à savoir, « Yo-A-N et M-Y-R-Y-A-M ». Quand on a pratiqué un peu l’art de la kabbale, ces deux noms sont on ne peut plus significatifs : [ Youd + Aleph + Noun] ; et [ Mem – Youd + Reish + Youd + Aleph + Mem ].

Je te rappelle que cette « Myriam » est venue en Provence, et que c’est, là qu’elle a rendue son âme : « Les saintes Marie de la mer ».

Un seul être parfait ne pourra pas « sauver la partie de l’humanité qui a la destinée d’être sauvée ». Mais, un seul être peut apporter à notre humanité la « pierre philosophale », dont le caractère principal est son aptitude à la « multiplication ». Les premiers Chrétiens ont représenté la « première et petite multiplication », permise par la pierre philosophale du Maître « Yeshoa » ; la Parousie permettra la « grande multiplication philosophale », soit la multiplication, offerte au monde entier, et non plus à un seul peuple, très localisé.

Le « voyage astral », est une déviation « new-age » des textes sanscrits originaux. J’ai reçu l’enseignement d’un Maître Yogi, au Cachemire ; lequel m’a permis d’expérimenter, réellement, ce que l’on appelle les « transferts de conscience, dans les différents plans de la Création ». Mais, c’est un tout autre sujet que celui de Krishnamurti. Je ne connaissais pas « Myriam l’alchimiste ». Bonne journée. Papy Ben.
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3465
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Jeu 19 Juin 2014 - 18:04

La pierre philosophale me semble être restée bien énigmatique, les alchimistes pas franchement explicite, mais c'est plus l'aspect lumineux en chacun à révéler il me semble, et possible que ceux qui "brillent", le reflet fait briller les autres, et les aident à faire luire leur propre "pierre"...

merci pour ces informations au sujet de Myriam, la bible a été mainte fois ré-écrite, et par des humains...et donc bien difficile à suivre...

Mais on s'éloigne oui du sujet...surtout que K n'a fait qu répéter que les croyances divisent les hommes, et sont des pansements à leur maux, et ne règlent pas les problèmes de la pensée humaine bien au contraire...

Mais j'avoue que les symboles, et autres images me fascinent, n'est-ce pas un peu pour fuir le quotidien parfois difficile à supporter ?

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Ven 20 Juin 2014 - 5:03

Bonjour Myriam. Nous avons « largué les voiles, quitté le port, et commencé à entrevoir le grand large ». Il y a beaucoup de choses dans tes deux posts du 19 /06.

L’Alchimie, véritable, est « l’Art d’accélérer le rythme du développement ontologique » (évolution). Un Alchimiste est donc un « Maître des rythmes de l’écoulement temporel ». Il n’agit pas sur le processus de la chimie ; il n’agit, donc, pas sur les « formes » ; il modifie la mélodie de la musique de la ligne de fond de la Création, (modulation des fréquences) en accélérant les « forces qui agissent sur ses formes ». Ce Maître est, à l’image d’Hermès, « trois fois Maître », soit, Maître des corps, Maître des âmes, et Maître de l’écoulement du souffle de l’Esprit. La « pierre philosophale » est le terme ultime naturel (la perfection du Créé) de chacune des formes accomplies, dans chacun des quatre règnes (minéral, végétal, animal, et humain). Pour reprendre l’exemple de l’abricot. La pierre philosophale de l’abricot, c’est son double état de mûrissement. Il est, par sa pulpe, un fruit juteux et délicieux, à « point », et, en même temps, il est, par son noyau, contenant un « germe de vie», un potentiel, pour un nouveau cycle de vie d’arbre, abricotier. « Ce qui « EST » en bas, est comme ce qui « EST », en haut, à la condition de changer tous les signes de polarités ». Le but d’un vrai Alchimiste, est de parvenir à faire naître en « soi », la pierre philosophale, humaine. La chimie minérale est beaucoup plus simple à manipuler que la psychologie, puis la spiritualité humaine. Beaucoup d’Alchimistes ont donc utilisé le règne minéral, pour en découvrir les rythmes ontologiques. Ce faisant, par intuition, ils découvraient, en même temps les rythmes de l’évolution humaine, et, il accéléraient leur « auto-mûrissement ontologique». Au lieu de devoir attendre durant des centaines d’incarnations, ils atteignaient le zénith de l’humain, parfait, en une seule incarnation. Ceux et celles qui se contentaient de chercher de l’or étaient des « souffleurs, et non des Alchimistes ». Si les termes utilisés par les vrais Alchimistes sont si compliqués, c ‘est parce que « chacun-e » doit faire la totalité du chemin intérieur. La question que l’on se pose alors, est : « pourquoi un homme comme Jésus, qui représente le prototype de l’homme parfait, et qui connaissait l’Art de l’Alchimie, n’est-il parvenu qu’à la « petite multiplication philosophale » ? La réponse est : « Ce n’est pas Jésus qui était un mauvais Alchimiste (on Est ou on n’Est pas un vrai Alchimiste) c’est parce que le monde de son temps, n’était pas prêt ». Dit, autrement : « c’est parce que Internet n’existait pas au temps des Romains ». Le rayonnement de Jésus (Tiphereth, le soleil), n’était qu’à l’aurore de notre humanité. Jean et Myriam (Re-Bis ; Janus, Baphomet, etc, ) vont pouvoir intervenir au « soleil de midi de l’histoire de l’humanité». Le rayonnement atteindra, alors, la totalité de notre globe terrestre. Comment peut-on faire disparaître l’ombre ? En faisant rayonner la lumière. C’est ce qu’il et elle se préparent (activement) à faire. L’heure d’ouvrir l’Athanor, n’est pas encore, (tout à fait), venue. On ne casse pas la coquille d’un oeuf, dans lequel un poussin n’a pas achevé son développement. Néanmoins, les deux premières phases du Grand Oeuvre (Oeuvre au noir, et oeuvre au blanc), sont , déjà, achevées (avec succès). Notre Terre commence à aborder la dernière phase, « l’oeuvre au rouge », (Rubéfaction,et multiplication).

Je te cite : « c'est plus l'aspect lumineux en chacun à révéler il me semble, et possible que ceux qui "brillent", le reflet fait briller les autres, et les aident à faire luire leur propre "pierre"... »

On verra les autres points soulevés, dans un autre post. Bon week-end à Toi. Papy Ben.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Ven 20 Juin 2014 - 5:44

« Mais on s'éloigne oui du sujet...
Je ne crois pas ; j’ai écrit, plusieurs fois, que, à mon avis (contestable) l’enseignement de Krishnamurti était « valable, mais, incomplet ». Il lui manque .. « le souffle de Vie de Myriam ». Pour le reste (son « ternaire intellectif »), il est excellent.

« surtout que K n'a fait qu répéter que les croyances divisent les hommes », Là, encore, « je ne crois pas ». Ce sont « les interprétations malsaines de ce que d’aucuns voudraient nous faire croire », qui divisent les hommes. Les plus agressifs, sont ceux qui se sont accaparé les trois branches de ce que l’on appelle « l’Abrahamisme ». Monsieur Abraham, n’a jamais existé ! Abraham c’est un sigle kabbalistique (une formule mathématique, qui sert de mesure de base à la création, comme « le nombre d’or », ou « la coudée royale »), sigle, constitué de « Aleph + Beith + Reish ….Aleph + Mem ». Cela signifie : « A = unité cellulaire primordiale de la manifestation de la Vie», « Beith = première division cellulaire ; [ un devient deux ] » ; Reish signifie « couronne de la royauté », et, [aleph+ mem] signifie : «début d’un cycle manifesté, par l’apparition d’une première « mère »]. Ceux qui se sont « accaparés » le souffle abrahamique, l’ont fait pour mettre et garder les humains en esclavage mental. Lorsque j’apprenais l’hébreu ancien, à la fin du cours, nous « tirions quelques canons de poudre » (vin rouge). J’ai alors entendu cette blague atroce : « Dieu soit loué, oui, ... mais, très cher, car c’est le meilleur placement que l’on puisse faire en bourse ». Autre exemple, récent, plus connu : « L’Eglise (hyper riche), des ... pauvres ». Lazare était, à la fois, un Rabbin très cultivé, et, une notoriété civile, la plus riche de sa région. Pierre a osé demander à Jésus : « Rabbi, comment, Toi, peux-tu aimer un riche ? ». Jésus lui a répondu : « Ce riche est un juste, qui mérite mon respect, et mon affection ». Ce ne sont donc pas les « croyances », qui maintiennent en esclavage, c’est leur interprétation pervertie. La « foi » (juste) soulève les montagnes.

… ///… (à suivre) (cf : J-y-Leloup).

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Ven 20 Juin 2014 - 6:04

« Jean-Yves Leloup a magnifiquement parler de cette femme » :

Ouf, ouf, ouf, je ne souhaite pas critiquer Jean Yves Leloup, qui fait (humainement) un beau travail, mais quand on ne connaît pas l’amour d’une femme, on n’écrit pas ceci, (surtout en parlant de Myriam) :

« quand on a le ventre creux et que le ventre prend toute la place et nous dévore le cœur et le reste ? Myriam ne pensait à rien d’autre, ne vivait pour rien d’autre que pour un plat de lentilles. Les arbres de la St Baume pouvaient bien lui donner toutes sortes de fleurs et de parfums, cela ne faisait que l’énerver et la creuser davantage. « J’ai faim » – est-ce une prière que Dieu n’entendrait pas ? ».

Là, il a tout faux, le « bon petit curé ». C’est du pseudo romantisme, petite fleur bleue, de très mauvais goût, à la limite de l’insulte. Comme dirait René Guénon, il confond allègrement « psychologie et spiritualité ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Ven 20 Juin 2014 - 8:37

Il y a de cela, déjà, de nombreuses années, nous (mon épouse et moi), avons eu une « amie », assez exceptionnelle. Nous vivions à Tahiti, pays, déjà exceptionnel, et cette amie, mariée à un Japonais, (très ... japonais), avait trouvé la voie artistique de la peinture pour souffler, un peu, de la « rigidité-zen », japonaise. Elle a donc peint des tableaux. Un jour, où elle nous recevait, chez elle, elle m’a demandé : « que penses-tu de mes tableaux » ? Je lui ai répondu ; « je n’en pense rien, car, une œuvre artistique ne se mesure pas à l’once de la pensée, mais, à l’once du re-senti. » Soit, mais, alors, quel est ton « ressenti » ? Je lui ai répondu : souhaites-tu que je te fasses plaisir, ou, souhaites-tu que je te dises, ce que je ressens réellement ? Elle m’a dit : dis moi ce qui est, pour toi, ta vérité. Je lui ai alors dit, « tes tableaux sont beaux, mais, … il leur manque une dimension ». Il leur manque « le rythme du temps ; tes tableaux expriment des objets ... inertes, donc, …morts ». Si tu veux qu’ils deviennent de vraies oeuvres d’art, découvres comment leur insuffler la vie. Elle l’a fait ... ! C’est exactement ce que je pense et que je ressens de l’enseignement de Krishnamurti. J’ajoute, que « je crois » que c’est l’âme de Myriam, qui insufflera les rythmes de la vie à notre (très spirituellement pauvre) monde moderne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Discussion autour de la soeur de Jean   Sam 21 Juin 2014 - 8:04

.

Voici "La clé du jardin d'Hermes", clé, qui n'est donnée, que, par un authentique Maître, ... à l'élève de son choix. Cette "clé", Myriam l'a reçue de son Maître "Yo-S-Oy", elle est "apte à la transmettre". Cela ne saurait tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3465
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Dim 22 Juin 2014 - 7:57

J'ai divisé le sujet, car cela s'éloignait trop de Krishnamurti...

J'avoue avoir du mal avec cette notion de maître et d'élève, c'est la vie qui nous guide, ça permet de rester humble et honnête avec soi-même, car pour moi les "maîtres" rien que par cette terminologie se mettent au dessus des autres, et ça me dérange...on le retrouve dans bon nombre d'enseignements pseudo-ésothériques...pour moi, il  n'y a que dans la vie quotidienne qu'on peut parfois percevoir la bonté humaine, dans des choses très simples de la vie.

tiens n'est pas la clé de ankh, la croix de vie, que sans doute chacun détient en soi...à dé-couvrir par soi-même.



Perso, ce sont les êtres par leurs actes dénués de toutes croyances qui m'ont le plus montrer ce que c'est qu'aimer...il me semble que ce soit la seule chose à faire sur terre d'important, le plus "purement" possible...selon ces possibilités.

Bon dimanche

 sunny

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Dim 22 Juin 2014 - 8:41

Bonjour Myriam. Je te comprends, parfaitement, et respecte ton point de vue. Je te cite, tout de même : « les "maîtres" rien que par cette terminologie se mettent au dessus des autres, et ça me dérange ». Peux-tu accepter l’idée qu’un abricot qui a achevé son développement, soit plus gustatif qu’un abricot, encore vert ? Aujourd’hui, au nom de la « démos-cratia », on « écrase toute échelle de valeurs ». Un (gentil) débile, (Elsheimer +++) a le même poids socio-politique, qu’un Professeur agrégé, qui a « Bac + 30 » ... oui, oui ! « Bac + 30 années, de super études». Aujourd’hui une Ministre qui a trouvé ses diplômes, du Bac, et sa licence en droit, dans une pochette surprise à quatre sous, ose dire à ce Professeur agrégé : « Monsieur, votre consultation (de une heure) à cinquante euros est un scandale social », quand, elle, cette ministre trouve tout à fait normal que la secrétaire d’un (super voyou d’ ) avocat te dise : si vous voulez voir « Maître truch-much », mettez, préalablement, cinq mille euros (perdus, d’avance) sur la table, pour avoir le droit de lui parler ? Je ne souhaite pas te perturber, et, mon Maître, puisque j’ai eu le bonheur de le connaître, m’a dit : « n’enlèves jamais, la ou les croyances d’une personne. Si il ou elle a besoin de béquilles, pour se tenir debout, ne donne, surtout pas de coup de pied dans ses béquilles ». Je suis d’accord, avec toi : le meilleur fruit est celui qui a mûrit, naturellement. Bon dimanche. PapyBen
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Dim 22 Juin 2014 - 16:22

Si les humains n’avaient pas été aidés et enseignés par des Maîtres, depuis six mille ans, ils se comporteraient comme des orangs-outans. Passons, là-dessus. Comment crois-tu que ton propre corps est animé ? Par la « biochimie » ? Il est animé par ton « principe animant », appelé « âme ». Ce principe n’est pas de l’ordre de la physique, mais de celui de la métaphysique. En langage populaire c’est ton « ange gardien ». Ce principe qui t’a fournit le souffle de vie, lors de ta naissance, et qui le retirera, lors de ton décès, s’appelle ton « Maître Intérieur ». Ne pas parvenir, à y croire, et, donc, encore moins à établir le contact avec « soi », c’est la source principale des souffrances humaines. Les Templiers étaient deux sur le même cheval ; il y avait l’élève (physique), devant, et le Maître, (métaphysique), derrière ». C’est de cette « complicité » qu’ils tiraient leur force. Que tu ne cherches pas de Maîtres physiques, on peut le comprendre ; que tu ne cherches pas à entrer en contact avec ton propre Maître Intérieur, ta « racine …JE SUIS », serait une erreur métaphysique. Mais, ton désir de comprendre la "clé égyptienne", correspond, sans doute, à cette recherche. Chaque être humain est, potentiellement, un Maître. Il nous appartient de cultiver, en nous, notre "germe de Maître".
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3465
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Lun 23 Juin 2014 - 16:56

Bah, j'ai bien quelques êtres sur terre qui m'enseignent à leur manière, mais en effet, je me sens en contact avec mon guide intérieur, il n'a alors pas besoin de se manifester, où alors il parle à travers mes amis...

Cultiver le germe de "maître", où alors le maitre serait un être responsable de sa vie, et de ce qu'il envoie au monde...

Quand aux templiers, vu les souffrances qu'il ont infligés à l'humanité par ignorance ou influence néfaste, ils ne m'inspirent aucunement.

On a bien un tas de béquilles, psychologique, amicales, biologiques, spirituelles...s'en défaire n'est pas si simple !

bonne soirée




_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3465
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Mer 25 Juin 2014 - 13:28

réflexions sur le Maître:

"L'introspection ne doit pas empêcher l'écoute de l'autre, ni de suivre un professeur, un guide, un maître, ne serait-ce que pour un temps. Avoir un maître ne signifie pas se soumettre, se déresponsabiliser ni d'être obnubilé. C'est se remettre en question jusqu'au bout pour atteindre un niveau de profondeur peu souvent atteint dans l'exploration de sa psyché. C'est apprendre à lâcher son ego qui sait tout et qui veut tout contrôler, car c'est dans la cessation de ce contrôle que tombe le masque trompeur de l'ego. La relation entre un maître et son disciple est donc un jeu d'équilibre entre l'abandon aveugle de soi-même et la vanité/contrôle. Pour le pratiquant chevronné, il devient possible d'apprendre même du plus vil des humains, de la situation la plus tragique. Ce qui importe est d'apprendre sur soi, pas de juger autrui, ni d'avoir raison : de dire "mon maître c'est Untel, c'est le meilleur" ou encore "je n'ai pas de maître, aucun n'est parfait".

http://hyper-atheisme.hautetfort.com/archive/2007/08/02/krishnamurti-gourou-ou-anti-gourou.html

disons que on a toujours à apprendre des autres...mais évitons d'une avoir qu'un seul, et d'appliquer ce qui pour lui est "conforme", car ce n'est que sa perception...et pas forcément bon pour soi ?

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Mer 25 Juin 2014 - 14:30

Bonjour Myriam. Nous n’ouvrons pas nos partitions avec la même « clé » de gamme. Tu as raison, quand on considère les choses, dans leur sens commun. Il y a un autre « sens ». Je te mets, ci-dessous, une image que tu connais, probablement : « Athena et le corbeau ». En comprends-tu le sens alchimique profond ? Pourtant, il te concerne, tout spécialement.
.
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3465
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Jeu 26 Juin 2014 - 11:20

L'oeuvre au noir, qui est la première, qui sert à séparer la matière de ses scories, notamment de ses émotions les moins "nobles", période où on affronte son côté noir pour le dissoudre, mais cette phase me semble terminée en partie pour moi...cette danse avec des morceaux de soi que l'on repousse est dure mais garante de la libération affronter ces peurs...

Athena me parle toujours, et il me semble qu'elle a choisi ensuite la chouette comme message des Dieux, qui parle moins Smile

On dirait que ce corbeau a soif...mais qu'il ne tente pas d'y remédier ?

cet oiseau est ambivalent...comme dnas ce poème magnifique:

http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Corbeau_(traduit_par_Charles_Baudelaire)

Il apprend ici à faire son deuil pour ne pas sombrer dans la folie Smile

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Jeu 26 Juin 2014 - 14:08

« Athéna me parle toujours, et il me semble qu'elle a choisi ensuite la chouette comme message des Dieux, qui parle moins ». Oui, elle a choisie la chouette, qui, en effet, parle moins. La chouette est un oiseau « de nuit ». Le corbeau « vole, de jour, et, de nuit ». Il est, en particulier, entre Apollon et Athéna, le « messager », le « pont », le « passeur ». Si je t’ai mis cette peinture, en relief, c’est pour attirer ton attention sur ce rôle de « messager » entre le jour et la nuit, entre la conscience d’éveil et la subconscience nocturne. Le corbeau représente le lien entre la personnalité (extérieure) et la racine animique ou « Maître intérieur », que tu avais, en effet, symbolisé par l’Ankh, ou croix de vie égyptienne. Le premier « message », du début du Grand œuvre, est, bien signé par ce corbeau noir (œuvre au noir). Noé a lancé un corbeau noir, et a vu arriver une colombe blanche. Pour comprendre le « couple Jean et Myriam », il est nécessaire de les regarder en fonction de la symbolique alchimique. Ce couple représente le « Re-Bis ». Ou, on croit à l’efficacité de l’alchimie, ou, on croit qu’il s’agit d’une légende. Tout le long du développement du « Grand œuvre », une succession de signes (voyant sur le tableau de bord) apparaissent. La méthode d’action utilisée par ce « REBIS » n’aura rien à voir avec les méthodologies habituelles. Or, cette insémination de deux principes christiques (masculin et féminin), représente la « fécondation de l’œuf du nouveau monde ». Le poussin qui va en sortir aura un cycle ontologique, de plus, que la poule qui l’a engendré. Cet « enfantement », EST, …en cours. Notre humanité est, actuellement « enceint » de cet œuf. Nous ne sommes, déjà, plus « sur la même longueur d’ondes » que celle (périmée) utilisée par Krisnamurti. Tous les points de repères socioculturels vont considérablement changer. Ce changement n’est pas « à progression linéaire » ; il fonctionne, par « décharge brutale de seuil énergétique », comme le fait un condensateur électrique. On peut ne voir que « les douleurs de l’enfantement », ou, on peut, déjà, imaginer le bonheur de la naissance. Dans presque tous les forums, on est transformés en rivière de gémissements, de plaintes, et de doléances. Celles et ceux, qui, « au delà du troisième mois », sentent l’enfant bouger, sont, rares…. et, pourtant, il bouge, … déjà !
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3465
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Jeu 26 Juin 2014 - 18:50

la subconscience nocturne ?

bah je trouve pas que K soit "démodé", car le fonctionnement humain ne semble pas avoir bien changé, besoin-dépendance...

espérons que la terre n'explosera pas sous la coups de bec du poussin dont tu parles...bah si on prêt l'oreille on entend son cœur Smile

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Ven 27 Juin 2014 - 4:49

Le monde de l’avoir se découvre avec la conscience diurne, (dite : objective ou de l’actualité). Cette prise de conscience est permise par la « boucle sensorimotrice », constituée de trois niveaux (central : hémisphères cérébraux ; médian : moelle épinière ; périphérique : organe effecteur). Elle est donc « de type corporel animal ». Le monde de l’Etre (différents états de notre êtreté) se découvre, au début, avec la conscience nocturne (dite subjective ou animique). Les Grecs classiques faisaient appel à la Pythie pour se faire délivrer les messages de cette conscience nocturne. Elle a été particulièrement (bien) étudiée par C.C.Jung. Le corbeau symbolise le messager diurne – et – nocturne. Il y a eu un très beau film nommé « Lady Hawke » qui traitait merveilleusement bien ce sujet. Le jour la « fiancée » était un aigle, la nuit, elle était une femme ; le jour le fiancé était un homme et la nuit, il était un loup. La femme ne connaissait que le loup, tandis que l’homme ne connaissait que l’aigle. Toute leur vie était tendue vers le désir de se rencontrer « homme et femme ». La loi voulait que cela ne fût possible qu’à l’instant, très court, où le soleil se levait à l’aurore. Seule la conscience nocturne (qui n’est plus de type mental, mais, de type gnostique) permet le contact entre la prise de conscience de notre personnalité et celle de notre individualité. C’est cette dernière, qui est appelée « le Maître Intérieur ». La conscience diurne de la personnalité ne connaît que les évènements de la présente incarnation. La conscience nocturne de l’individualité connaît l’intégralité des évènements de toutes nos incarnations passées, et présente. Prenons l’exemple de ton poème sur le corbeau (référence ci-dessus). Le corbeau « des messages diurnes », dit « plus jamais » ; le corbeau des messages nocturnes dit « pour l’éternité ». Il appartient à chacun-e de savoir si l’on préfère un amour éphémère (celui d’un autre humain) ou si l’on préfère un amour éternel, celui de notre racine animique : notre Maître intérieur individuel. « Celui qui boit de cette Eau, n’aura plus jamais soif », a dit « Jésus ». Celui ou celle qui découvre l’amour de son Maître Intérieur ne cherchera plus jamais d’autre amour. En cela Krisnamurti aurait pu avoir raison, mais, il n’a pas expliqué comment trouver cette source inépuisable d’amour. Tu prêtes l’oreille et tu entends ton cœur appeler et encore appeler : « amour, amour, où es-tu ? ». Le corbeau (seulement diurne) ne te répond que : « plus jamais ». Pour qu’il te réponde « pour l’éternité », il est nécessaire que tu découvres la conscience de ton Maître Intérieur.(Apollon, pour Athena).
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3465
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Ven 27 Juin 2014 - 9:26

ce film a l'air magnifique,, à voir donc, merci

j'ai fait l'erreur à un moment donné de penser avoir trouvé mon "Apollon" sur cette terre, je préfère qu'il soit à l'intérieur désormais Smile

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Ven 11 Juil 2014 - 7:56

“Qu’est-ce que Myriam pourrait apporter au monde, que notre monde ne co-naît pas, encore ? ».
Elle seule peut répondre à cette question.
Attendons, encore un tout petit peu.
Néanmoins, comme avec les échographies modernes, il est possible de « pré – voir », à quoi et à qui, ressemblera le « poussin Myriam », quand il cassera sa coquille.
Ressemblera - t-il (elle) aux « Féministes modernes ? ».
La réponse est, avec quasi certitude : « non » !
Qu’est-ce que son Maître (Yo-S-Oy) a apporté au monde … mis en esclavage réglementé, par ce faux en écriture (volé aux prêtres égyptiens) qu’est … la Torah ?
Ils l’ont crucifié, (cloué, vivant, sur deux planches, en bois), pour essayer (en vain), de l’empêcher de répondre à cette question.
Myriam, dès qu’elle sera sortie de « l’oeuf du nouveau monde », répondra à cette question vitale.
On peut y croire, ou ne pas y croire.
Aucun-e humain actuel n’a et n’aura la force de s’opposer à cette « re-naissance de notre humanité ».
Oui, on peut, et on ne manquera pas de dire : « tout ça ce sont des bêtises ».
Le monde, dans son état actuel, a atteint le seuil du « non viable ».
Quand l’élite socio-culturo- politico- financiaro-pseudo intellectuelle, en arrive à trafiquer génétiquement un virus H1N1, afin de le « Franckeinsteiniser », on dépasse (légalement), les expériences monstrueuses du Dr. Menguélé, commises dans les camps de la mort, en Allemagne nazie.
Si l’âme de Myriam ne pouvait être « Je Suis », notre monde serait irrémédiablement condamné à disparaître, dans … la fosse sceptique …du non digérable, du, non assimilable par le double courant de a Vie.
Elle sera « Là », au moment opportun.
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3465
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Sam 12 Juil 2014 - 15:28

ah ! oui, faut qu'elle s'active car ça devient pressant vu l'état du monde...une "femme" seule pourra-t-elle sauver ce monde ? où du moins ce qu'elle apportera ?

si le monde disparait sans sa venue, on ne saura jamais si c'était vrai, donc finalement, ça n'aura plus d'importance à ce moment-là on retournera poussière au fin fond de l'univers Wink

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Sam 12 Juil 2014 - 16:03

Le Maître qui m’a appris à utiliser l’outil qu’est la kabbale disait : « hâtons, nous, … lentement ».
Tout est régit par un rythme, fourni par notre système solaire.
On ne peut pas accélérer la rotation de notre Terre.
Chaque chose arrive « en son temps », surtout, … les bonnes choses.
« une "femme" seule pourra-t-elle sauver ce monde ? ».
Mais, elle n’est absolument pas seule ; elle a toute la hiérarchie de ce que l’on appelle « l’Echelle de Jacob », à ses côtés.
Je vais « pousser », un peu, si tu le permets ; cela veut dire quoi : « sauver ce monde » ?
L’architecture de notre organisation terrestre ou terrienne a été dessinée, depuis le début des temps, par le Grand Architecte de l’Univers. Quoique les humains fassent ou ne fassent pas ce qui a été pré-vu, pré-dessiné, arrivera. Nous, humains sommes perturbés par une attente de quelques mois, ou, années. Le Grand Architecte a l’éternité pour lui, il peut attendre, des millions d’années, si notre terre a été (même) radio-activement polluée, de façon à rendre la vie biologique momentanément impossible. Et, si elle était devenue irrémédiablement impossible (par mutation génétique, par exemple) la Vie ressurgirait en s’appuyant sur un autre « patrimoine génétique ». Nos chimistes inventent le D.T.T ; deux générations plus tard, les insectes sont immunisés contre ce poison. Chaque fois que l’homme a tenté de « vaincre la force de la Vie », c’est la Vie qui l’a vaincu.
Que nous apportera Myriam ? Elle nous enseignera comment « nourrir notre Maître Intérieur », afin de former notre « Corps de gloire ». Cette (cinquième) enveloppe a un nom sanscrit : « ananda maya kosha ». (Ananda veut dire « béatitude »). « Nous devenons ce que nous absorbons ». Notre âme (astral body hindou) et notre esprit (causal body hindou) doivent se nourrir, tout comme notre corps physique (gross body hindou) le fait . Or un cycle d’assimilation se décompose en trois temps : catabolisme (dégradation des nutriments), mise au diapason spécifique de l’entité qui se nourrit, et, enfin, anabolisme. La phase la plus importante est, bien évidement celle de l’anabolisme. C’est, cette phase, là, qui est totalement absente de l’enseignement de Krisnamurti. Il enseigne comment cataboliser (se libérer du connu) ; il n’enseigne pas comment nourrir le nouveau germe du cycle humain suivant. Myriam le fera. Une gentille institutrice, qui a beaucoup de charme et de tendresse, peut faire cela ! Aucune force ne résiste à la tendresse d’une femme aimante. Myriam en … « déborde ».

Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3465
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Lun 14 Juil 2014 - 6:48

et alors ce ne sera pas une humaine ? je veux dire qu'elle devra forcément avoir un truc en plus, ou en moins...


_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Lun 14 Juil 2014 - 8:47

et alors ce ne sera pas une humaine ? je veux dire qu'elle devra forcément avoir un truc en plus, ou en moins... ». Oui, tu as raison ; elle sera … comme … un « abricot », enfin mûr ; elle sera donc … « délicieuse ». Il y a un terme, en médecine, pour qualifier de « concentré de gustativité » ; on l’applique, malheureusement, à la douleur. On dit, d’une douleur qualitativement évaluée à 10/10, sur l’échelle des douleurs, (par exemple, la douleur d’un cancer des os, ou celle d’un infarctus », on dit qu’elle est : « exquise ». Ce qui est appliqué (en médecine) pour la douleur, s’appliquera avec Myriam, pour le bonheur. (Bon ... heur ; ... sans « e »). Entre « heure, et, heur », il y a tout l’univers de différence entre, l’avoir, et l’être. Myriam sera le prototype de « l’exquisivité, de l’art d’être humain-e » …. cf : « l’abricot, mûr à point » ! Fini : « tu enfanteras, et tu vivras, dans la douleur ! ». Comment cela se peut-il ? Il y a un mot pour le signifier « sacre-i-fice » (Facere = faire) « sacrifice », signifie « faire de quelque chose d’imparfait, quelqu’autre chose de parfait (car devenu sacré) ». On, change de clé d’ouverture de gamme ontologique ; c’est tout ! On change de « registre » dans une chorale. (Do-Re-Mi …. FA ... « Sol » ; comme « soleil »). On solarise l’humain. Myriam a reçu l’onction filiative de son Maître (Yo-S-Oy) ; lequel était « sacrificateur (rendre sacré), selon l’ordre (avec un « o » minuscule, et non un « o » majuscule), du Maître des Maîtres humains : Melchisédech ». Le sacrifice de Melchisédech remplace celui d’Aaron ; il se fait « sans versement d’une goutte de sang ». C’est ... un art subtil, que « co-naît », à la perfection Myriam. Pour transformer un églantier en rosier magnifique, il faut « faire une greffe », et donner le temps au greffon de grandir, pour devenir adulte. Pour Myriam, c’est pareil. Le greffon a été réussi ; il faut lui donner encore un tout petit peu de temps (une dizaine d’années terrestres), pour qu’il devienne le porteur vivant de la « Rose + Croix ».
Revenir en haut Aller en bas
Sedna
Résident
Résident
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 330
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 64
Localisation : Alpes de Haute Provence

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Lun 14 Juil 2014 - 11:09

Myriam a écrit:
réflexions sur le Maître:

"L'introspection ne doit pas empêcher l'écoute de l'autre, ni de suivre un professeur, un guide, un maître, ne serait-ce que pour un temps. Avoir un maître ne signifie pas se soumettre, se déresponsabiliser ni d'être obnubilé. C'est se remettre en question jusqu'au bout pour atteindre un niveau de profondeur peu souvent atteint dans l'exploration de sa psyché. C'est apprendre à lâcher son ego qui sait tout et qui veut tout contrôler, car c'est dans la cessation de ce contrôle que tombe le masque trompeur de l'ego. La relation entre un maître et son disciple est donc un jeu d'équilibre entre l'abandon aveugle de soi-même et la vanité/contrôle. Pour le pratiquant chevronné, il devient possible d'apprendre même du plus vil des humains, de la situation la plus tragique. Ce qui importe est d'apprendre sur soi, pas de juger autrui, ni d'avoir raison : de dire "mon maître c'est Untel, c'est le meilleur" ou encore "je n'ai pas de maître, aucun n'est parfait".

http://hyper-atheisme.hautetfort.com/archive/2007/08/02/krishnamurti-gourou-ou-anti-gourou.html

disons que on a toujours à apprendre des autres...mais évitons d'une avoir qu'un seul, et d'appliquer ce qui pour lui est "conforme", car ce n'est que sa perception...et pas forcément bon pour soi ?

bien d'accord avec toi Myriam !

les maîtres ouvrent les yeux, parfois , donnent des pistes mais seule la vie est notre véritable maître ...

je fuis les gourous - ceux qui croient avoir la Vérité sont souvent eux-mêmes ds l'erreur ;
je pioche des idées à droite et à gauche mais c'est en moi que se trouve les véritables décisions

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Lun 14 Juil 2014 - 13:27

Bonjour Sedna, vous êtes libre de penser, de croire, et de faire ce que vous voulez ; néanmoins, quand on “ferme sa porte », cela signifie, en général, que l’on ne souhaite pas être « dérangée ». Que la vie vous soit profitable. Amicalement. PapyBen.
Revenir en haut Aller en bas
Sedna
Résident
Résident
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 330
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 64
Localisation : Alpes de Haute Provence

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Lun 14 Juil 2014 - 14:55

je n'ai pas dit que je fermais la porte   mais  c'est vrai que je regarde bcp par la fenêtre  pour voir qui frappe avant d'ouvrir...  et  ne laisse personne me dire   comment je dois  organiser ma vie chez moi ..puisque chez les autres je suis très très respectueuse  de leur style de vie  ( matériel et mental)

j'ai  justement été trop accueillante et j'ai payé le prix max.

Déjà enfant j'avais un père genre gourou qui a bousillé  toute la famille- avec ses idées lumineuses et sa conviction d'être le seul à savoir et posséder la vérité -
.. alors disons que comme Obelix  je suis tombé dedans étant petite  et je me méfie bcp des manipulateurs ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Lun 14 Juil 2014 - 15:32

Re-Bonjour, Sedna ; nous ne sommes pas là pour entreprendre une psychanalyse individuelle. Je n’exerce plus. Ne parlons pas de nos vies privées respectives ; proposez-moi un « argument ponctuel concernant le fond du débat ». Quel est votre objectif, en intervenant sur un sujet, qui à première vue, vous donne de l’urticaire ? Si je peux répondre, je le ferai, avec plaisir ; si je ne le peux pas je vous dirai : « je ne sais pas ». Nous ne sommes pas pressés ; cependant, je suis pragmatique ; je ne réponds, en général, qu’à une seule question, à la fois. Il faut une vie entière pour parvenir à maîtriser la gymnastiques des transferts de conscience, dans les plans, (dits, à tord) parallèles, des différents « espace-temps ». Cela ne s’apprend, malheureusement pas à « l’école laïque ». Même Krisnamurti, s’est arrêté, à mi chemin. Aborder ces sujets, c’est comme pour vous, (Alpins, Franco-Suisses) entreprendre l’ascension du Mont Blanc ; cela demande du « savoir faire et, énormément de patience».
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3465
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Lun 14 Juil 2014 - 15:56

Krishnamurti n'a pas voulu tomber dans l'ésotérisme, car sans doute il n'en voyait pas l'utilité, et souvent un univers peuplé de gourous en tout genre...je me dis que ce genre d'expériences est très personnelle, que l'on peut échanger à ce sujet dans la sphère privée...on attire alors des personnes vivant les mêmes expériences...et c'est parfois si personnel, que c'est rarement compréhensible pour l'autre...et somme-toute ce ne sont que des expériences, qui créer une croyance souvent, et le cercle est bouclé.

Je comprends Sedna, dans le milieu spirituel, beaucoup pensent détenir la vérité, et imposent aux autres leur vision, même si un guide peut nous éclairer parfois, il faut lâcher sa béquille pour marcher toute seul...ou encore la main de maman ou papa Wink

Que chacun respecte les croyances de l'autre sans les juger, une tâche parfois difficile lorsqu'on a vécu de la domination...chacun doit gagner en autonomie pour devenir son propre maître...et cela ne passe pas forcément en la croyance d'une intervention extérieure...qu'elle soit humaine, divine...

Papyben: La rose et la croix, ça me fait penser à la secte des roses-croix...pas glop à ce que j'en sais Sad mais bon sans doute encore un concept détourné...




_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Lun 14 Juil 2014 - 16:32

Bonsoir Myriam, la ou les sectes dont tu parles, en effet, sont des « Rosicruciens », et non, des « Rose + Croix ».
Un Rosicrucien c’est un humain, qui joue à la « parodie de l’état Rose + Croix ».
« Rose + Croix », c’est l’un des différents « états multiples de l’Etre Unique ». (Cf : René Guénon).
Cet état correspond, en sanscrit, à l’ouverture, au rayonnement, de « Anahata chakra ». (Chakra du cœur)
Cette ouverture peut se résumer par : « Parce que l'Amour est la plus grande force de l'Univers ».
C’est le terme accompli du Règne humain. (L’abricot mûr).
Restons, … à l’alpinisme ; comme cela, on gardera les pieds sur Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3465
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Lun 14 Juil 2014 - 18:39

Et bien j'en ai manger à midi, ils sont à point Wink

Bon, oui les pieds bien ancrés au sol, histoire de voir ce qui se passe sur terre, dessous...et garder un point de vue libre comme celui de l'aigle...du haut de son vol Smile

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Sedna
Résident
Résident
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 330
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 64
Localisation : Alpes de Haute Provence

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Lun 14 Juil 2014 - 21:47

PapyBen a écrit:
Re-Bonjour, Sedna ; nous ne sommes pas là pour entreprendre une psychanalyse individuelle.

ah monDieu avoir cité mon père vous fait croire que je suis là pour évacuer mes histoires perso?  lol  

j'ai coupé depuis longtemps le cordon ombilical et lâché la béquille  -comme dit très bien Myriam- ;  béquille que m'imposait mon père pour me faire croire que je ne saurais pas marcher sans cette béquille qu'il m'avait donnée.   Je ne le citais que pour dire  que le concept de Maître spirituel  me donne -oui -de l'urticaire.


Je n’exerce plus.
ah mais personne ne vous demande de faire le psy sur ce forum , ce n'est pas sa vocation  ..et tant mieux si vous êtes en retraite   c'est un moment de la vie bien agréable!  


Ne parlons pas de nos vies privées respectives ; proposez-moi un « argument ponctuel concernant le fond du débat ».

ne parlons pas / proposez MOI  =) ces ordres .. de la déformation professionnelle ?
je participe à ce forum peu souvent,- c'est vrai -mais j'y ai rencontré Myriam ( qui est administratrice et créatrice même de ce fórum) avant vous  et c'est à ses sujets que je réponds ... et spécialement ses messages du 22 et 25 juin sur lesquels j'avais envie de rebondir.


Quel est votre objectif, en intervenant sur un sujet, qui à première vue, vous donne de l’urticaire ?

Inscrite sur ce fórum j'interviens  là où j'ai envie  sans avoir à rendre de comptes si ce n'est à Myriam - qui interviendra pour me dire si je ne respecte pas les règles du fórum - je n'ai pas à  répondre  à cette question de l'objectif .




Si je peux répondre, je le ferai, avec plaisir ; si je ne le peux pas je vous dirai : « je ne sais pas ». Nous ne sommes pas pressés ; cependant, je suis pragmatique ; je ne réponds, en général, qu’à une seule question, à la fois.

ça tombe bien je n'en ai pas posé  de question ; d'ailleurs quand on relit vos posts  vous n'en posez pas non plus ..
Vous affirmez surtout.



Il faut une vie entière pour parvenir à maîtriser la gymnastiques des transferts de conscience, dans les plans, (dits, à tord) parallèles, des différents « espace-temps ».

Vous êtes bien optimiste.. une vie ne suffit pas.


Cela ne s’apprend, malheureusement pas à « l’école laïque ».

ça c'est sûr !  l'école laïque éloigne du spirituel  mais
1º ce n'est pas sa missión  et
2º  elle   permet aussi de ne pas être victime  des maîtres  à penser politiques ou  spirituels peu scupuleux , en donnant des connaissances et un capacité d'analyse et de surtout de développer un libre arbitre qui permet  de se faire sa propre idée.


Même Krisnamurti, s’est arrêté, à mi chemin. Aborder ces sujets, c’est comme pour vous, (Alpins, Franco-Suisses) entreprendre l’ascension du Mont Blanc ; cela demande du « savoir faire et, énormément de patience».




oui l'humilité  manque trop souvent à bcp de monde ... on doit monter doucement  et plus la pente est raide plus il faut réfléchir  à l'endroit où on met le pied.

L'image des hauts sommets  à escalader  est bonne ( même si je n'habite pas du tout cette région montagneuse ), et  s'il faut un guide -en effet- pour s'y aventurer,  il est intéressant d'entendre parler ces guides de haute montagne qui sont bien plus humbles  que  tout autre personne face à la Nature et ses mystères .
 je me méfierais d'un guide qui dirait : suivez-moi je connais tout de la montagne  et de ses secrets .
plus celui qui sait est humble plus je fais confiance à son savoir


Oui Myriam  on pense à la secte  des roses-croix.
Mais papyben  ne devait pas faire allusion à cette secte .
Spoiler:
 
le bon guide est celui qui sème  ses idées, sa parole  sans attendre rien en retour et qui n'attend surtout pas qu'on plante sa tente à l'ombre de sa personne ; il laisse la personne libre.
je pense à des personnes  comme Pierre Rabhi  du mouvement Colibris qui n'est qu'amour  et respect  des autres.

c'est le contraire du gourou  qui- comme une araignée- tisse sa toile et paralyse , hypnotise  ses victimes avec des discours complexes pour impressionner les âmes simples - et culpabilise, méprise  celles qui oseraient lui échapper.



Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3465
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Mar 15 Juil 2014 - 5:47

c'est le contraire du gourou qui- comme une araignée- tisse sa toile et paralyse , hypnotise ses victimes avec des discours complexes pour impressionner les âmes simples - et culpabilise, méprise celles qui oseraient lui échapper. a écrit:

ah! j'en ai connu, et la toile qui recouvre la terre l'enserre comme un filet, je crois qu'il faudra une forme de "colère" et de fermeté pour l'en desserrer...mêlé de force et d'énergie pour l'en sortir Smile

le bon guide est celui qui sème ses idées, sa parole sans attendre rien en retour et qui n'attend surtout pas qu'on plante sa tente à l'ombre de sa personne ; il laisse la personne libre. a écrit:

Très belles image...

Tiens justement Sedna, je vais planter la mienne quelques jours avec mon fils, et là ce sera l'occasion justement d'échanger, il est déjà dans la phase, où il marche bien loin de mon ombre, vaut mieux pour lui soit dit en passant...et pas toujours facile de laisser ses enfants prendre d'autres chemins, lorsqu'on sent qu'ils s'égarent...

Je vous laisse donc échanger...on peut confronter son point de vue dans la paix et le respect. Je en pense pas que les points de vue s'opposent totalement...et seul l'amour et l'humilité viendront à bout de nos "conflits" qu'ils soient à l'extérieur ou à l'intérieur c'est pareil...mais savons-nous ce qu'est l'amour ? dixit Tarafel à travers C.Bobin

Belle semaine à vous tous

Que le soleil brille et éclaire nos esprits surtout !

 sunny 

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Mar 15 Juil 2014 - 7:22

Bonjour Myriam, tu peux me dé-sinscrire de ton forum ; je n’y participerai plus. J’ai cru comprendre que tu travaillais dans l’Education Nationale. Aujourd’hui, en France, votre Ministre propose d’enseigner les rudiments des codes de l’informatique, en primaire, voire, en maternelle. Ces codes sont tous, rédigés, en anglais !!!! Imagines un « Professeur des écoles », qui n’a reçu aucune formation (« comment apprendre à apprendre ») à qui l’on demande d’enseigner la « table des codes ascii » ! La, … quoi ….??????. Arrivés au Bac, la jeunesse française ne sait ni lire ni écrire, le français, ni compter. Quand on demande à la section, dite scientifique, de trouver la solution à un problème de mathématiques ; 45.000 élèves vont hurler, leur incompétence, sur les réseaux sociaux. Une personne humble est celle qui reconnaît qu’elle a besoin d’un, ou, de plusieurs maîtres, pour apprendre à vivre. La fausse humilité consiste à croire que la « vie » se charge d’enseigner. Ce sont, désormais, les élèves qui disent au Professeur ce qu’il doit faire. Quand on espère devenir un grand musicien, un grand architecte, un grand ingénieur, un grand chirurgien, un grand mathématicien, un grand physicien, un grand professeur, un grand artiste, un grand peintre, etc … on commence par se chercher un grand maître, enseignant la discipline que l’on souhaite découvrir. Notre pauvre France, jadis l’une des cinq plus grandes nations mondiales, est en train de devenir, à grande vitesse, un pays sous développé. Ohm Raam Mickaël Aïvanof avait annoncé cette décadence de la France, en 1950. Il avait ajouté, les belles âmes ne s’incarneront plus en France ; elles le feront, dans les pays slaves. (il était d’origine bulgare). Il avait raison, parce qu’il avait accepté d’être instruit et initié par un Maître : « Peter Deunov ». Bonne route à vous. Amicalement. PapyBen.
Revenir en haut Aller en bas
Sedna
Résident
Résident
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 330
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 64
Localisation : Alpes de Haute Provence

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Mar 15 Juil 2014 - 9:41

Bon séjour à toi Myriam avec ton fils ..  j'espère que tu auras du soleil .

Papyben je suis bien d'accord ces réflexions sur l'EN .  Mad 

Non Myriam n'est pas  membre de la secte EN ..



Oui l'enseignement en France  est en pleine déliquescence .

Sur les fórums je remarque que les jeunes  ont une orthographe   horrible.

Oui ce sont les élèves qui font les cours .. ce qui est totalement  révoltant . La transmission du savoir est  passée à la trappe.  C'est doublement  dangereux.  D'abord  le savoir se transmet  en cours par ceux qui ont plus étudié  mais surtout j'y vois un danger plus grand : faire croire   aux jeunes qu'ils sont  supérieurs à leurs enseignants.

Enseigner c'est transmettre ce que l'on sait avec passion sans chercher à fanatiser les élèves  et en leur donnant surtout  la capacité  d'analyser et d'argumenter  à partir de  ce qui est appris et compris .

" Ser  cultos para ser libres "  disait   José Martí le leader de l'indépendance  latino américaine - Phrase reprise par les Révolutionnaires cubains.

les différents gouvernements   précédents  ( depuis 68 mais surtout depuis les années 80  )  ont tout fait pour oter aux jeunes la capacité  d'être libres face au savoir . Tout est fait pour couler les matières clé de la liberté : histoire , philo , langue maternelle  et  la capacité à disserter .

La pensée unique dirige tout . Une dictature qui ne dit pas son nom  et qui pour moi est la pire : celle que l'individu accepte  avec contentement !

Oui la France coule   du moins pour un temps ..et j'en suis bien triste !
je pense qu'en effet les pays slaves vont être plus performants mais il ne faut pas oublier les Chinois , Coréens etc..qui eux bossent  et n'attendent pas des autres la becquée.
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3465
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Sam 19 Juil 2014 - 10:46

oui, je peux te désinscrire mais si c'est parce que j’aurais pu être prof, c'est dommage de juger sur une profession...je ne fais pas partie de la secte Wink

Et j'ai bien du mal avec l'éducation nationale en ayant un fils hors normes...beaucoup de souffrances quand on ne rentre dans le moule, j'aimerais une école plus adaptée pour lui, c'est souvent loin et onéreux...

mais je te comprends que ce soit parfois une espèce avce qui dialoguer est difficile ! j'ai des prof et instits autour de moi, certains sont ouverts d'autres pas Smile

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Sedna
Résident
Résident
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 330
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 64
Localisation : Alpes de Haute Provence

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Sam 19 Juil 2014 - 12:12

hello Myriam ! tu as passé de bons moments avec ton fils ?

Oui c'est dommage de classer les gens selon leur profession ( ou la nationalité etc) et faire des généralités ...
 Evil or Very Mad 
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3465
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Sam 19 Juil 2014 - 18:31

oui, bon voyage...et une meilleure connaissance de l'autre. toujours enrichissant les voyages, les rencontres...le retour aux sources (nature...)


_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Verseau Rat
Messages : 3465
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 44
Localisation : near Lyon

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Sam 19 Juil 2014 - 18:45

je te désinscris Papyben...je trouve cela dommage.

Et je crois que tu t'es buté pour cette histoire de maître...en effet on a des "guides" dans nos vies au départ (parents, enseignants, amis...), et aussi le long du chemin qui prennent toutes sortes de forme..., mais leur enseignement doit nous apprendre à nous débrouiller seuls c'est loin d'être le cas pour la majorité des maîtres du monde spirituel...et pour ce qui est de l'EN, ils n'apprennent pas assez à apprendre...

Une fois de plus je constate que les discussions d'ordre spirituel sur les forums me semblent soient finir en nœud de boudin, soient être stériles, et rien ne vaut de vraies rencontres, pas toujours possible vue l'éloignement.

Bonne route à toi...

Myriam

ps: on verra dans 10 ans si la face du monde a changé, Grâce à Elle Wink )

msg édité une fois

_________________
"L’été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux."Rainer Maria Rilke
Revenir en haut Aller en bas
Sedna
Résident
Résident
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 330
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 64
Localisation : Alpes de Haute Provence

MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   Sam 19 Juil 2014 - 22:53

Hello Myriam .

tu sais cela se passe sur bcp de fórums de discussions.. mais je crois que sur un sujet comme le spirituel c'est plus symptomatique..
j'ai remarqué que ds vos échanges il te répondait toujours en disant -sur 2 lignes pas plus - je te comprends , je suis d'accord mais embrayait toujours sur ce qu'il voulait sans commenter ce que tu disais toi .
je pense que j'ai un peu donné du pied ds la fourmilière en soulignant que lui se comportait comme un gourou justement ..j'ai osé mettre le doigt sur ça et son mépris est apparu immédiatement . et puis ces ordres ..lol ..

son argument sur les profs ? c'est assez bas comme coup et vraiment pas réussi !!
je crois mème qu'il s'est trompé et voulait parler de moi ..lol ( trop énervé !!??)

les profs -comme toute personne qui n'est pas élève- ça gêne bcp les gourous ...bein oui . Twisted Evil 

je lisais souvent vos échanges et j'ai trouvé que c'était un dialogue de sourds.

en tant qu'administratrice ..difficile de le congédier - l'histoire des guides m'a vraiment ouvert les yeux - faut dire que - comme je l'ai dit plus haut- je suis épidermique aux manipulateurs je les repère à 100mètres .


a plus sur d'autres sujets .  Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discussion autour de la soeur de Jean   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussion autour de la soeur de Jean
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit de Rencontre Rhône Alpes :: PARTAGEONS... :: Spiritualité - Philosophie - Métaphysique - Psychologie-
Sauter vers: