AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pensées d'Aivanhov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
debramarkos
Habitué du lieu
Habitué du lieu


Masculin Bélier Serpent
Messages : 84
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 40
Localisation : bretagne

MessageSujet: Pensées d'Aivanhov   Sam 8 Mar 2014 - 16:36

Je ne sais pas si il y a déjà un sujet sur lui, je n'en ai pas vu à priori. Un sage qui avec simplicité et profondeur remue toujours l'esprit .Le site éditorial a la bonne idée de proposer de s'abonner à une newsletter quotidienne, et l'on reçoit sur sa boite des pensées d'Aivanhov. Ca permet d'installer une petite régularité, et s'imprégner de ses phrases.Celle ci tombe à point pour la journée de la Femme :

« De combien de critiques les moralistes ont accablé les femmes ! Parmi les reproches qu’ils leur ont faits, figure en particulier leur désir d’être belles et le soin qu’elles y apportent. Ce n’est pourtant pas criminel, au contraire ; si les femmes ne recherchaient pas la beauté, on aurait vu venir au monde des générations de la plus grande laideur. C’est la mère qui a pour mission de transmettre la beauté à ses enfants. Puisque c’est elle qui les forme, pendant le temps qu’elle les porte, il serait tellement bénéfique pour ses enfants qu’elle se concentre sur tout ce qui est beau dans la nature, dans l’art, et qu’elle s’en nourrisse afin que cette beauté s’incarne en eux ! Les moralistes qui ont condamné chez les femmes le désir d’être belles ne voyaient en elles que des séductrices. Ils n’ont pas compris que c’est la tâche de la femme, de la mère, de modeler la race humaine. Les hommes ne pensent pas beaucoup à la beauté, ils ont d’autres préoccupations ; alors, si les femmes n’y pensaient pas !…
Les femmes ont donc raison de chercher la beauté, afin de pouvoir la transmettre à leurs enfants. Il faut seulement qu’elles comprennent où et comment chercher la vraie beauté, la beauté spirituelle, afin qu’à travers leurs enfants elles fassent un jour descendre sur la terre les splendeurs du monde divin. »


une autre :

« Quand rien ne les oblige à faire des efforts, les humains ont tendance à se laisser aller. Il leur faut des difficultés, des épreuves, alors là ils se reprennent et mobilisent leurs énergies pour redresser la situation. Quand ils y sont parvenus, ils se relâchent et retombent dans la négligence, la paresse. Il n’est pas bon d’ajuster son comportement aux variations du monde extérieur. Quels que soient les événements, vous devez continuer à faire des efforts, car c’est eux qui vous maintiennent en vie et en santé. Les conditions s’améliorent, les difficultés s’aplanissent ?… Tant mieux, mais ce n’est pas une raison pour cesser de faire des efforts physiques, affectifs, intellectuels. Voilà la règle pour les véritables spiritualistes.
La pratique spirituelle est fondée sur des méthodes très simples, mais dont l’application nécessite une grande persévérance. Pour acquérir la lumière, la paix, l’amour, la force, vous avez chaque jour de nouveaux efforts à faire : des pensées à nourrir, des paroles à prononcer, des gestes à exécuter. Alors, c’est la Mère nature elle-même qui vous dit : « Je reconnais ces pensées, ces paroles, ces gestes : ils vibrent en harmonie avec ce qui existe de plus beau et de plus lumineux en moi. Voici, je te donne mes bénédictions. » »

on peut s'abonner librement à la "pensée du jour" ici :

http://www.prosveta.fr/pens%C3%A9e-du-jour

Revenir en haut Aller en bas
debramarkos
Habitué du lieu
Habitué du lieu


Masculin Bélier Serpent
Messages : 84
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 40
Localisation : bretagne

MessageSujet: Re: Pensées d'Aivanhov   Jeu 10 Avr 2014 - 22:34

« Même s’il est indispensable que les enfants et les adolescents étudient, qu’ils obtiennent des diplômes, on est obligé de constater que, plus importante que le développement de l’intellect, il y a la formation du caractère. Car l’essentiel, c’est de vivre, ce n’est pas d’être médecin, avocat, ingénieur ou économiste. Et pour vivre, pour affronter toutes les conditions de l’existence, il est important de travailler sur son caractère. L’instruction est une chose et l’éducation en est une autre. Plus que de professeurs érudits, la jeunesse a besoin d’instructeurs qui lui révèlent ce qu’est la vie et comment elle doit la vivre pour que les forces, les qualités, les dons qu’elle possède puissent se manifester en plénitude.
Tant qu’on ne mettra pas l’accent sur la formation du caractère, mais seulement sur le développement de l’intellect, les connaissances données aux jeunes dans les écoles et les universités ne serviront qu’à leur réussite personnelle ; et cette réussite, c’est souvent aux dépens des autres qu’ils y parviendront. Mais qu’on leur apprenne à travailler aussi sur leur caractère, à ne pas chercher à utiliser leurs connaissances à leur seul profit, et on verra se lever des êtres capables de faire évoluer toute une société. »


« Ce qui est fin, délicat, subtil, ne semble pas au premier abord pouvoir résister aux agressions. Mais regardez ce qui se passe dans les différents règnes de la nature. En apparence, les pierres sont les plus résistantes ; mais en réalité les plantes, grâce aux courants de vie qui circulent en elles, savent mieux se défendre que les pierres, car elles sont vivantes, et les animaux encore mieux que les plantes car ils peuvent se déplacer. Quant aux humains, même s’ils sont vulnérables dans le plan physique, dans le plan psychique ils ont tous les moyens d’échapper aux conditions difficiles. Quand ils auront appris à utiliser la pensée pour travailler sur leur propre matière, l’affiner, la purifier, ils ne seront plus autant à la merci des circonstances ni des forces et des entités malfaisantes du monde invisible.
Très haut dans l’échelle des êtres se trouvent des créatures qui ont tellement purifié leur matière, tellement intensifié leur vie, qu’elles sont devenues insaisissables : on ne peut ni les capturer, ni les limiter. Et au-dessus de toutes ces créatures, il y a Dieu, le Créateur, qui est absolument insaisissable, tellement insaisissable qu’on ne peut même pas Le concevoir. »

Aivanhov
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pensées d'Aivanhov   Lun 14 Avr 2014 - 20:35

J'aime ce qui est écrit dans le second texte... J'y trouve des liens avec ce que je vis entre ciel et terre... à travers mes ascensions ou rêves éveillés... cela me parle tout à fait... sunny 
Revenir en haut Aller en bas
debramarkos
Habitué du lieu
Habitué du lieu


Masculin Bélier Serpent
Messages : 84
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 40
Localisation : bretagne

MessageSujet: Re: Pensées d'Aivanhov   Jeu 17 Avr 2014 - 7:22

J'aime bien sa façon de s'exprimer.C'est apparemment simple, mais la profondeur est là, qui pousse à aller de l'avant

« Quand arrive le printemps, nous commençons à nous nourrir des rayons du soleil qui se lève, car la lumière est la meilleure des nourritures. Et l’air pur, la terre qui s’éveille, les arbres alentour nous nourrissent aussi, si nous savons comment les cuisiner… Oui, les cuisiner ! Par notre pensée, par notre amour, nous pouvons faire de tous ces éléments des plats délectables.
La vie spirituelle est une nutrition. Elle est l’art de transformer tout ce que nous recevons de l’extérieur en sagesse, en bonté, en puissance, en paix. Nous contribuons à cette transformation en portant d’abord toute notre attention sur le soleil qui se lève. En retournant ensuite à nos activités quotidiennes, nous nous sentons chaque fois rassasiés et plus forts, plus riches. Oui, plus riches, car cette lumière du soleil que nous avons reçue, c’est de l’or, de l’or éthérique, et cet or vaut plus que tous les lingots entassés dans les banques, car il nous apporte la vie. »

En effet, la vie est une célébration et mérite d'être célébrée d'abord, et ensuite on y projetera un regard doré qui ne nous fera pas subir les évènements, mais les accepter comme une part du mystère et non un problème insoluble
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pensées d'Aivanhov   Jeu 17 Avr 2014 - 7:54

C'est beau...!

J'apprends à redescendre sur terre avec cet or éthérique en moi pour la répandre sur terre à ma façon et là les frissons, les énergies du ciel sont bien là... en moi ...et autour de moi...
Je perçois l'autre monde dans notre monde... C'est une grande joie...!
Revenir en haut Aller en bas
debramarkos
Habitué du lieu
Habitué du lieu


Masculin Bélier Serpent
Messages : 84
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 40
Localisation : bretagne

MessageSujet: Re: Pensées d'Aivanhov   Dim 27 Avr 2014 - 10:58

« On ne doit pas considérer l’optimisme et le pessimisme comme de simples questions de tempérament ; optimisme et pessimisme sous-entendent deux philosophies de la vie. Seul celui qui recherche les biens spirituels peut être véritablement optimiste ; tandis que celui qui se concentre sur les biens matériels, même s’il est d’abord plein d’espoir, sera un jour ou l’autre obligé d’abandonner ses illusions.
Le pessimiste ne voit pas plus loin que les petites choses de la terre. L’optimiste au contraire ouvre son âme aux vastes étendues du ciel, car il sait que la prédestination de l’homme est de rejoindre un jour sa patrie céleste. Sur le chemin qui conduit à cette patrie, il rencontrera évidemment le mal sous toutes ses formes, il souffrira, il doutera des autres et de lui-même, il se découragera. Mais même dans les pires moments il ne sombrera pas, parce que dans son cœur, dans son âme, il porte cette vérité que Dieu l’a créé à son image, et que cette image de Dieu contient en puissance toutes les richesses, toutes les victoires.
S’il y a une chose dont nous ne devons jamais douter, c’est qu’un jour nous rejoindrons notre patrie céleste, tandis qu’avec les entreprises terrestres le succès est beaucoup plus douteux, et il est en tout cas éphémère. Quand un étudiant a échoué plusieurs fois à un examen, on lui fait comprendre qu’il est inutile d’insister, et il doit abandonner. Mais quand il s’agit de notre prédestination divine, cette prédestination est si profondément inscrite en nous qu’un jour, à force de travail, nous arriverons au but. Et c’est cela véritablement l’optimisme. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pensées d'Aivanhov   Mar 29 Avr 2014 - 13:09

Ces derniers mois j'ai appris à penser que le mal n'existait pas...!
toute expérience vécue nous conduisent à nous faire grandir et à élever notre âme... nous rebondissons plus loin et grandis!!!

Le bien et le mal ne servent que notre égo et le renforcent...

C'est encore un bon texte...  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pensées d'Aivanhov   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pensées d'Aivanhov
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit de Rencontre Rhône Alpes :: PARTAGEONS... :: Spiritualité - Philosophie - Métaphysique - Psychologie-
Sauter vers: